ASSOCIATION FRANCAISE DE COUNSELING 

   DANS

          L'APPROCHE CENTREE SUR LA PERSONNE

 

 

Accueil

Counseling

Counseling centré sur la personne

A.F.C.A.C.P.

Documents

Citathèque

Bibliographies 

Outils   

Forum de discussion

Liens

Contacts


 

ELEMENTS HISTORIQUES A PROPOS DU COUNSELING

 

-------------------------

NB : Le texte ci-dessus est en fait constitué d'une suite de citations extraites des ouvrages mentionnés ci-dessous. Il ne vise qu'à susciter la réflexion de chacun en proposant une synthèse rapide très incomplète, de ces ouvrages. Nous sommes totalement redevables de ces sources que nous vous invitons par ailleurs à consulter.

  1. Tourette-Turgis, C., Le counseling, PUF, Que-sais-je?, 1996, 126 p.
  2. Ducroux-Biass, F., Le counselling, Mouvance Rogérienne, 2000, n°19, pp. 3-23.
  3. Poirier, P., Gagné, E., Le counselling. Stratégies et interventions, Presse de l'université d'Otawa, 1996, 259 p.

-------------------------

 

Le counseling est sans doute une notion encore un peu étrangère dans notre pays. En effet, le terme counseling est peu utilisé dans le vocabulaire des intervenants du champ psychosocial. (1)

L'orthographe du mot lui même est plurielle : en Europe nous écrirons plutôt counseling (avec un seul "l") tandis que les anglo-saxons et les canadiens écriront counselling (avec deux "l"). (1)

En France le terme anglo-saxon de counseling dérange et constitue un obstacle à sa définition, d'autant plus que sa traduction en français par "conseil" appelle d'autres connotations et fait disparaître l'importance attribuée à la désignation de l'action marquée dans la lange anglaise par le suffixe "ing". (1)

Le texte ci dessous tente de donner un aperçu du développement historique du Counseling.

Quelques points de repères temporels

La notion de counseling ne date pas d'hier. Elle provient du début de ce siècle. Dans ses débuts les counseling fut une profession nouvelle apparue dans le milieu de l'orientation scolaire et professionnelle. Chaque fois il s'agissait d' explorer les capacités, les options, les intérêts de l'élève ou de l'employé en lien avec l'adaptation ou le choix d'une profession. Le travail du counselor ne faisait pas seulement appel à l'objectivation psychométrique mais visait à créer et à exploiter le cadre d'écoute, de dialogue, de relation favorisant le développement d'aptitudes personnelles. Le counseling ne s'est donc pas développé au départ du champ de la santé.

- Au Etats unis, en 1909, Frank. Parson parlait déjà du counseling dans son ouvrage intitulé "Choosing a Vocation". Il avait ouvert en 1908, à Boston un service d'orientation professionnelle.

- En France, le counseling fut introduit sous la forme du conseil d'orientation professionnelle en 1928. Il est alors promu par l'Institut National d'étude du travail et d'orientation professionnelle (INETOP).

---------------------------------------------------------------------------

Au fur et à mesure de son évolution le counseling s'est positionné comme une méthode spécifique proche de la psychothérapie. Il fait appel aux idées novatrices de la psychothérapie de Freud, Rank, Adler. De nouvelles théories dans la compréhension de la personnalité insistent sur la nécessité de travailler avec les représentation personnelles que possède l'individu de son style de vie, de son existence, de ses rôles sociaux, de sa personne toute entière. La démarche du counseling s'appuie dur la clarification des solutions que la personne peut trouver en elle-même pour résoudre les difficultés devant les quelles elle se trouve. Il vise la facilitation du développement humain, du potentiel d'évolution et de changement.

- En 1939, Rollo May, promoteur de nombreuses études dans le champ de la psychothérapie existentielle, publiait "The art of counselling".

- Carl Rogers, en 1942, il publiait "Counselling and Psychotherapy". Dans ce livre, le premier paragraphe indique que le terme de couselling recouvre des entretiens d'aide ou de conseil. Sur le plan de la méthode, il est fait mention d'une similitude avec la psychothérapie dans le sens ou il s'agit de part et d'autre d'une série de "consultations directes avec un individu en vue de l'aider à changer ses attitudes et son comportement". Le texte mentionne une tendance à utiliser le terme '"aide psychologique" pour des entretiens accidentels et superficiels et à réserver les terme "psychothérapie" pour des contacts plus intensifs et de plus longue durée faits en vue d'une réorganisation plus profonde de la personnalité.

---------------------------------------------------------------------------

Dans les années qui suivent la seconde guerre mondiale, on observa que la reconnaissance officielle du counseling et son inscription dans le cadre légal par l'état est un élément important pour l'essor d'une profession.

- En 1944 les Etats-Unis mettaient en place des services de counselling pour les vétérans de la seconde guerre. En France, le counseling fut introduit sous la forme du conseil d'orientation professionnelle en 1928.

- En 1946, une loi intitulé l'Acte George-Barden établi officiellement des programmes de formation pour les counselors dans le milieu scolaire. Cette loi eu un impact réel sur le développement de la profession de counselor.

- En 1964, un amendement de la National Defense and Education Act augmente le nombre de couselors dans les écoles américaines et défini un "student ratio".

Depuis le début des années 1950, le counseling se professionnalise et obtient naturellement la reconnaissance en tant que nouvelle professions légitimement reconnue au sein de la société. Des associations professionnelles se structurent et réfléchissent aux fondements de la profession.

- En 1951, les associations de counseling des Etats-Unis se regroupent au sein d'une même fédération l'American Personnel and Guidance Association.

- En 1952, le bulletin de l'"American Psychological Association" publie deux rapports sur le Counseling

- En 1953, l'American Psychological Association transforme l'un de ses départements intitulé "Division of Counseling and Guidance" en "Division of Couseling Psychology".

- En 1955, Donald Super dans un article intitulé "De l'orientation professionnelle au counseling, la transition", parle du fait que depuis 1951 le couseling désigne soudainement au Etats-Unis le titre d'une nouvelle profession.

Cet auteur viendra ensuite en rance et publiera quelques articles dans le Bulletin de psychologie de la Sorbonne en 1958-1959. A la suite de la venue de Donald Super en France, en 1961, un article de Nepveu est publié dans la revue française Binop. Il est intitulé "Les relations interpersonnelles en orientation scolaire et professionnelle, le processus du conseil".

- En 1977,création de la British Association for counseling".

- En 1992, création de l'EAC, "European Association for Counseling". En 1995, cette association définit le counseling comme étant un processus d'apprentissage interactif qui, au terme d'u accord mutuel s'instaure entre un ou plusieurs couselors et un ou plusieurs clients, qu'il s'agisse d'individus, de familles, de groupes, ou d'institutions. Il permet d'appréhender de façon holistique les problèmes sociaux, culturels, économiques, émotionnels. La résolution de problèmes spécifiques, les prises de décisions, la gestion de crises, l'amélioration des relations interpersonnelles, le travail sur les sentiments, les pensées, les perceptions, les conflits internes ou externes, sont autant de questions qui ressortent du counseling. Finalement, l'objectif global du counseling est de procurer aux clients, en tant qu'individus et membre de la société au sens large du terme, les possibilités de travailler sur des voies qu'ils auront eux-mêmes tracées pour vivre de manière plus créative et satisfaisante.

------------------------

Depuis les années septante on assiste à de nouvelles orientations dans le mouvement du counseling. En effet, l' évolution du counseling va faire en sorte qu'il épouser les nouveaux mouvements collectifs de la société. Ces mouvements sociaux vont amener petit à petit le counseling à se spécifier dans des champs d'activités particuliers. Le counseling va ainsi sortir du champ de l'orientation scolaire et professionnelles, du champ de l'accompagnement pastoral, dans l'accompagnement des recrue militaires, etc …

- Le counseling va ainsi accentuer son travail dans des champs de pratique privilégiés et toujours liés à des problématiques psycho-sociales particulières : conseil conjugal, conseil familial, médiation, surendettement, alcoolisme, sida, drogue, populations homosexuelles, milieu de prostitution, difficultés d'appartenance communautaire liées à l'immigration, problématiques liées à l'identité sexuelle et au statut social, accompagnement des personnes en décrochage social, aide aux victimes, etc …

- D'autre part le counseling va faire en sorte d'interpeller la société sur la nécessité de modifier les structures sociales existantes. Tout en accompagnant les individus et les groupes spécifiques dans leurs modalités d'adaptation aux normes sociales, il appelle la société à se transformer et à réfléchir les valeurs qui sont sources de dicriminations négatives et de marginalisation.

- En 1969, s'ouvre à Seattle, le premier centre de counselling pour les minorités sexuelles. Appelé au départ Dorian Counseling Service puis Seattle Counseling Service fo Homosexuals puis Seattle counseling Service for Sexual Minorities.

- En France, c'est en 1961 que fut créée l'association française des centres de consultation conjugale.

- En France, A. Lhottelier publie chez Privat un ouvrage de référence intitulé "La relation de conseil sans conseil"

- En 1976 paraît en France un numéro spécial de la revue Santé Mentale ayant pour titre "Le conseil psychologique".

- En 1996, le Presses Universitaire de France publient un petit ouvrages de référence de C. Tourette-Turgis intitulé Le counseling

Plusieurs ingrédients ont donc été nécessaires à l'émergence puis au développement et à la reconnaissance de cette nouvelle profession de counselor. Depuis les années 1980 il semble cependant que l'on voit apparaître aux États-Unis un nouveau changement qui permettra à la profession d'encore évoluer. Ce changement concerne les processus de certification professionnelle et d'accréditation. Depuis les années soixante la profession trouvait sa légitimité en argumentant essentiellement la protection des droits du client.

 

Jean-Marc Priels

Clinique Sans Souci

218 Avenue de l'exposition

B-1090 Bruxelles

 

 
1