ðHgeocities.com/canoekayakstlouis/historique.htmlgeocities.com/canoekayakstlouis/historique.htmlelayedxȏÕJÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÈ @—7DOKtext/html€¨Îþ7Dÿÿÿÿb‰.HThu, 07 Jun 2007 01:01:32 GMTMozilla/4.5 (compatible; HTTrack 3.0x; Windows 98)en, *ȏÕJ7D historique
HISTORIQUE
Le canoë-kayak est un sport typiquement canadien, à preuve le "C" de C-1, C-2 et C-4 réfère à "canadien". Le moyen de transport des Amérindiens et des Inuits et le véhicule de découverte des grands espaces de l'Amérique et de commerce des coureurs des bois devient un sport grâce à un écossais qui à été initié au canotage lors d'un grand voyage de découverte qu'il fait au Canada au milieu du 19ième siècle. Enfant, John MacGregor (1825-92) habite Halifax en Nouvelle-Écosse où son père est stationné comme soldat britanique. Par la suite, il retourne en Grande- Bretagne, étudie à Cambridge et devient avocat. Jeune adulte, il entreprend un long voyage au Canada et le parcourt en canot jusqu'aux confins du Grand Nord. De retour en Europe, fasciné par le canoë-kayak, il fabrique un célèbre kayak qu'il baptise "Rob Roy" du nom d'un héros national écossais et navigue les eaux des rivières, fleuves, lacs et mers de l'Europe et du Moyen-Orient. Auteur et illustrateur, John MacGregor popularise le canoë-kayak d'abord comme loisir et comme sport de compétition.  En 1866, il fonde le tout premier club de canotage au monde à Londres et y organize les premières régates sur la Tamise. En 1873, ce club devient le Royal Canoe Club et le roi Édouard VII en est son commodore à compter de 1867. Voilà comment le canoë-kayak est devenu un sport.
Ce sport de compétition est pratiqué dans la région de Québec depuis le début du 20ième siècle. La première régate dans la région est organisée par l'Association Aquatique du Lac Sergent en
1909.
Le canotage fait son entrée aux Jeux Olympiques de 1924 à Paris comme sport de démonstration où le canadien Roy Nurse remporte la médaille d'or en C-1 et d'argent en K-1. En 1936 le canoë-kayak est une discipline officielle aux Jeux Olympiques de Berlin et le canadien Francis Amyot y remporte la médaille d'or en C-1. Par la suite, plusieurs canadiennes et canadiens ont brillé aux Jeux Olympiques et aux Championnats Mondiaux. Parmi elles et eux, Caroline Brunet, Adam vanKoeverden, Karen Furneaux, Steve Giles, John Wood, Larry Cain, Renn Crichlow, Doug Bennett et Norm Lane. Visitez les pages hommages et grands canadiens et canadiennes du passé.. Au fil des ans, les canoës et les kayaks se sont raffinés au point de devenir des machines extrêmes, permettant ainsi aux pagayeurs d'atteindre des vitesses qui n'auraient pu être imaginées par les pionniers du sport.
Société Gosford
Fondée le 26 juin
1951 par lettres patentes sous la dénomination sociale "Société Gosford".
Club nautique St-Louis
Le 4 novembre 1953, elle change sa dénomination sociale pour Club nautique St-Louis.
                             Club de canotage de Québec
En
1968, les 4 clubs de la région de Québec s'unissent pour compétitionner sous le nom Fédération nautique de Québec. Peu après, ce regroupement adoptera le nom Club de canotage de Québec et deviendra l'un des meilleurs club au Canada. Tout au cours de l'époque du Club de canotage de Québec, soit de 1968 à 1986, les 4 clubs de la région compétitionnent les uns contre les autres dans 3 régates régionales et se regroupent en un seul club pour affronter les clubs de la région de Montréal au Championnat du Québec et ceux du reste du Canada au Championnat Canadien.
En 1971 et 1972, le Club de canotage de Québec remporte le Championnat Canadien.
Au cours de son histoire, plusieurs membres du Club de canotage de Québec ont participé aux Jeux Olympiques
                                                 
Visitez la page, Olympiens de Québec.
PAUL DORÉ, commodore des champions canadiens
Paul Doré est commodore du Club St-Louis en 1970 et 71. En
1971, il est élu commodore du Club de canotage de Québec et conservera cette fonction jusqu'en 1973. En 1976 le Dr Georges Delisle, l'actuel  président du Club de canoë-kayak du Lac Beauport et président 2005-2006 et 2006-2007 de CanoëKayak Canada, lui succède.
                                                      CHAMPION  RÉGIONAL 1971
En 1971, plusieurs très bons athlètes du Québec et de l'Ontario se joignent au Club de canotage de Québec pour s'entaîner avec Lou Lukanovich alors entaîneur du club de Québec et entraîneur olympique. Plusieurs de ces  pagayeurs sont alors hébergés par des familles du Club St-Louis et compétitionnent donc au niveau régional sous la couleur jaune de notre club avec nos autres excellents pagayeurs et nous remportons le championnat au total des points des 3 régates régionales, devançant ainsi le Lac Sergent par quelques points et laissant le Lac St-Joseph et le Lac Beauport plus loin derrière. Tous les autres clubs avaient aussi reçu l'apport de nouveaux venus.
DANIELLE GRENIER
En
1971, Danielle Grenier du Club St-Louis remporte le Championnat Canadien K-1 Junior.
Club nautique St-Louis
En
1987, le Club de canotage de Québec cesse ses activités et notre club redevient le Club St-Louis.
ONTARITZI
En
2002, le Club St-Louis et Ontarizi, un autre club sis sur les rives du Lac St-Joseph, s'unissent sous ce  nom.
Club de Canoë- Kayak Lac St-Joseph
En
2003, l'association du Club St-Louis et d'Ontarizi se poursuit et ils adoptent le nom Club de Canoë-Kayak Lac St-Joseph. En 2005, le Club de Canoë-Kayak Lac St-Joseph cesse ses activités. Le Club St-Louis reprend alors ses nom et couleurs pour poursuivre la grande tradition du canoë-kayak  au Lac St-Joseph.
Canoë-Kayak St-Louis
PLUS DE 50 ANS D'HISTOIRE
En 2005, le Club de Canoë-Kayak St-Louis organise une régate régionale et participe aux Championnats Provinciaux ainsi qu'au Cloverleaf à Welland en Ontario.
AUDREY POULIN
En
2005, Audrey Poulin de chez nous, représente le Canada au Championnat Pan-Américain et remporte la médaille d'or en K-1 aux Jeux du Canada à Regina.
Accueil