par Buzzz?!...


Nom: Buzzz?!... Sujet: Un voyage austère... Sun, Jun 1 2003 at 4:58 pm [ Email Msg | Invite ] Message:

Bonjour,

Je vibre actuellement et je pense que ça parait un p'tit peu...j'essaie par tous les moyens ouvrir la bulle...cette bulle qui me sépare du monde et dont la structure est une loupe de l'intérieure.

Et j'ai fait ce rêve cette nuit...eh! oui un autre voyage onirique...j'ai à peine à souffler tellement que je ressens une haine...car je me dis à chaque fois...pourquoi moi...voyons...ça ne se peut pas...suis-je humain ou extra-terrestre...diantres...dans quel monde que je suis...voilà ma haine.

Je vous le dis toute suite là...ce qui suit est très tranchant et très incisif car je me suis fait couper la tête avec l'épée cette nuit...regardez par vous-même.

Je viens de finir de clavarder avec mon Soleil et mon coeur était réjoui à l'idée que je suis encore son ami...j'ai été un veinard car le vent d'Uranus à fait en sorte d'avoir de la compréhension à mon état d'âme et ainsi de me faire comprendre que je suis humain.

Je me couche tête reposée car je suis dans mon nid...très douillet et confortable...je suis choyé par la vie. Je ferme les yeux et voilà; je suis devant les étoiles...encore une fois, pas de lune...pas de soleil...juste plein d'étoiles...comme une voute...un néant...pas d'aspiration...aucun mouvement...je flotte...dans l'immensité.

Je me sens mal à l'aise car je ne vois aucune référence terrestre sous mes pieds...tout d'un coup...je vois comme une sorte de lune et j'entends cette voix.

Retournes toi si tu veux que l'on discute toi et puis moi...

Je ne ressens rien de bon car le timbre me révèle une austérité très palpable...une voix d'homme naturellement...je me dis quoi encore.

Je me retourne...je vois une planète et je reconnais Mars...un beau rouge aux teintes orangés par le vent et nuages...sensation très austère m'est parcouru le corps...je ressens une répulsion, une incompatibilité caractérielle avec mon petit moi...je ressens un affront et je me mets en furie.

Où te caches-tu toi qui m'a demandé de me retourner? Tu discutes mais tu te montres pas...

Terrien...ne sois pas rebelle avec moi car je t'écrase comme une vermine...je suis moi le premier ne pas être d'accord au choix de ta personne...pauvre humain.

En disant ces mots une monture d'un cheval de la couleur de la planète et un cavalier antique avec toute l'armure de guerre installé sur lui apparurent derrière un gros nuage orangé...impression morbide car il tenait une épée haut et droit...et le cheval courait vers ma direction.

Prépares toi terrien car je te sépare la tête de ton corps.

Je ne peux absolument pas bouger et là je tremble car je n'ai rien pour me défendre contre son assaut...je le vois qui arrive très vite.

Eilles...c'est quoi le trip là...que t'ai-je fait pour mériter ton châtiment.

Il a passé comme une balle de fusil à côté de moi et j'ai ressenti la lame de son épée me trancher le cou...le temps de m'apercevoir que j'ai la tête tranchée et voir mon corps s'affaisser...à peine quelques secondes...j'entends son rire...bizarre car je ne ressens aucune douleur sauf le fait de voir son corps s'affaisser...traumatisant je dirais mais...oui mais...libérateur.

C'est la seule façon que je ne recevrais pas de ta part aucune riposte car je t'ai enseigné la guerre...je t'ai enseigné ce que tu es toi le Buzzz?!..., je t'ai montré la voie de l'honneur.

Méchante façon de me dire de me servir de ma tête...quand même...c'est quoi au juste qu'il te fait peur pour m'avoir coupé la tête et ce sans aucun moyen de défense pour te contrer...méchante leçon de la vie...tu peux bien essayer de manipuler ma tête mais tu m'apprends rien car tout est inculqué dans celle-ci...car tout ce que j'ai vu jusqu'à maintenant est purement humain.

Ici Buzzz?!..., rien n'est humain...tu le sais ça...pourquoi tu es devant moi comme tu es...parce que tu as en toi ce pouvoir car je t'ai alimenté et il est vraiment temps de te servir de ta tête sans penser à ton corps...voilà pourquoi tu es devant moi...pauvre terrien.

Maintenant, tu seras à jamais ce qu'il t'anime jusqu'à la fin de ton temps et tu auras comme seul arme...ta tête.

Je me suis réveillé comme ça...ouf! pas reposant ce Mars.

Amicalement vôtre Buzzz?!...

Cliquez sur le bouton pour le retour à la boutique.