www.cefeprod.org....Centre Feminin Pour la Promotion et le Developpement
Bienvenue Sur le Rapport du Colloque Cefeprod Sur les T.I.C  & S.M.S.I  Tunis 2005

 

Accueil

Introduction

Participants

Discours

Intervenants

 

 

 

       

   Les actions et stratégies de réduction de la pauvreté et de promotion du développement menées par le CEFEPROD, s’inscrivent à celles du Gouvernement Camerounais, qui, conscient du rôle des TIC comme catalyseur du développement et de la réduction de la pauvreté, a multiplié des efforts pour doter le pays du cadre institutionnel inhérent dans le domaine des TIC 

        Plusieurs entités du gouvernement Camerounais avec l’appui de ses partenaires au développement ont de par leurs missions orienté la vision gouvernementale en matière des TIC. Il s’agit  notamment de : 

1/ Le DCIT : la Direction Centrale de l’Informatique et de la Téléinformatique créée dans les années 70 au sein du Secrétariat Général de la Présidence de la République, 

2 / le CENADI :  Après plusieurs mutations organiques, le DCIT est devenue à partir de 1988 le Centre National de Développement de l’Informatique ( CENADI) avec pour missions de promouvoir et de mettre en œuvre la politique nationale de développement de l’Informatique au sein des administrations publiques, parapubliques et éventuellement privées. 

3/ : MINREST : le Ministère de la Recherche Scientifique s’est retrouvé en 1998 à proposer un Programme d’action Gouvernementale pour la Société de l’Information et du Savoir ( PAGSIS). Il a de même été impliqué dans le Comité de l’an 2000  créée pour cordonner le passage numérique en l’an 2000 au Cameroun 

4/ le Comité Interministériel ad hoc TIC : créé par décret N° 2001/0003 du 26 novembre 2001, il avait pour mission d’élaborer une stratégie nationale de développement des  Technologies de l’Information et de la Communication 

5/ le MINESUP : le Ministère de l’Enseignement Supérieur a implicitement été désigné en 2002-2003 pour coordonner les actions du Système des Nations Unies pour appuyer les efforts du Gouvernement à se doter d’une politique nationale en TIC. Ce Ministère de par ses missions a déployé plusieurs actions pilotes pour l’appropriation des TIC dans l’Enseignement Supérieur. 

6/ le MINPOSTEL : le Ministère des Postes et Télécommunication de par ses missions s’est trouvé au centre des actions du gouvernement pour  se doter d’une politique nationale en TIC, notamment, il a été désigné pour coordonner la participation du Cameroun au Sommet Mondial sur la Société de l’Information

( SMSI) dont la 1ère phase a eu lieu à Genève en Suisse en décembre 2003 et la seconde phase aura lieu en novembre 2005 à Tunis en Tunisie. 

7 /  L’ANTIC : l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication créée en 2002, et qui a pour  mission d’élaborer la politique nationale en matière des TIC, ainsi que les programmes/projets en TIC pour le Développement. 

            D’autres initiatives telles que NICI : l’Etude du Plan National d’Infrastructure de l’Information, l’Initiative TICAD IT  sont entrain de voir le jour.

            Tenant compte de toutes ces initiatives fort remarquables et Conscient du fait que le Gouvernement ne peut pas tout faire seul et qu’il doit être soutenu dans tous ces efforts par la Société Civile, 

            Le CEFEPROD, organisation d’appui et d’encadrement, dotée du Statut Consultatif Spécial auprès des Nations Unies (ECOSOC) a initié plusieurs projets sur  l’accès des Femmes et jeunes dans les TIC. Il  participe depuis 2002 au processus  préparatoire du Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI).

             Pendant  la 1ère phase du SMSI, qui a eu lieu du 10 au 12 décembre 2003 à Genève en Suisse, les Représentants et Délégués de la Société Civile Africaine présents, ont décidé de créer un Réseau de la Société Civile Africaine sur la Société de l’Information (ACSIS) ;  le CEFEPROD avait été élu Coordinateur pour la Sous Région Afrique Centrale. Et lors de la Seconde Conférence Régionale Africaine   Préparatoire la 2ème phase du  SMSI, qui a lieu du 2 au 4 Février 2005 à Accra au Ghana de la Coordinatrice Générale du CEFEPROD a également été élue Représentante de la Famille  africaine au Bureau International de la Société civile pour  le  SMSI.

             Ces deux distinctions sont perçues comme des signes de reconnaissance des efforts du CEFEPROD, qui s’affirme au fil des années comme partenaire dans le domaine de la Société d’information en général et des TIC pour le développement en particulier.

CEFEPROD © 2005 - Tous droits réservés