COBRA (suite)

Pour combattre la morsure du cobra, les médecins disposeront de nouveaux outils

Des chercheurs viennent de découvrir le fonctionnement exact du poison de cobra. Cette découverte devrait permettre de traiter plus efficacement la morsure souvent mortelle de ce serpent.

 

 - Différents poisons ont différents effets. Celui du Cobra immobilise sa victime en empêchant une communication efficace entre ses nerfs et ses muscles. Les chercheurs connaissaient déjà cette réalité. Mais jusqu'ici, personne n'avait décrit le fonctionnement de ce poison avec autant de précision que des chercheurs du Weizmann Institute, menés par le prof. Sara Fuchs.

Les résultats de l'étude sont clairs. Le poison du cobra paralyse une protéine - récepteur d'acétylcholine - essentiel dans la communication entre les nerfs et les muscles. L'équipe de spécialistes a pu identifier exactement l'endroit où le venin se fixe sur le récepteur d'acétylcholine pour le paralyser.

Cette découverte est importante. Elle devrait permettre la synthèse d'un antidote capable de ne protéger que la partie du récepteur sur laquelle se fixe le venin. De cette façon, l'antidote sera beaucoup plus efficace que les traitements actuels. Il permettra de mieux traiter les malheureuses victimes de ce dangereux reptile.

Fait par Carl, le 14 novembre 2002

  Page 2  

 

Mis à jour le 18 novembre, 2002