le geai noir

 

Un étrange geai noir


Antoine Baby, de Saint-Antoine-de-Tilly, envoie parfois quelques extraits de son carnet d'observation. Les lignes suivantes s'avèrent particulièrement intéressantes.

«Comble de l'horreur, à deux reprises, il s'est présenté à la grande mangeoire une sorte de monstre qui me paraissait être un hybride de geai bleu et de quiscale. Il s'agit d'un oiseau de la grosseur d'un geai doté d'une huppe qui avait cette particularité d'être entièrement noire. Comme le dos sur lequel j'ai eu le temps de noter quelques plumes bleues et les taches blanches du bout des ailes et de la queue. Le ventre? Grisâtre comme celui du geai. En somme, un geai bleu à huppe et dos noir.»

S'il existe de fréquents cas d'hybrides naturels chez les canards noirs et les colverts, deux espèces génétiquement presque identiques, le croisement entre geai et quiscale semble impossible. Peut-être s'agit-il d'un cas de mélanisme partiel.

Mais non cet oiseau n'existe pas, ce n'est qu'une blague!!!!! Laissez moi vous présenter ces deux oiseaux qui supposément ce sont mélangés.

 

 



Je vous présente le terroriste des banlieues. Le Quiscale bronzé ne se contente pas de manger les oeufs et les jeunes d'autres espèces, il tue aussi les adultes.

32 centimètres

Le mâle est entièrement noir. Quand on le voit de près sous une vive lumière, on remarque que le plumage est couvert d'un lustre soit violacé soit bronzé. Dans la majeure partie de son aire, au nord et à l'ouest des Appalaches, il est violacé. Dans le sud-est américain, il est bronzé. La femelle est plus terne et a une queue plus courte. Le juvénile est brun foncé. Les yeux de tous les Quiscales bronzés sont jaunes.

Les Quiscales bronzés mangent de tout, animal ou végétal et ils mangent partout, en forêt ou en plein champ. Ils se nourrissent de glands, de graines, de fruits et ils peuvent nuire sérieusement aux récoltes de céréales. Ils mangent tous les insectes quels qu'ils soient. Ils fouillent le sol pour faire sortir les vers de terre. Ils entrent dans l'eau pour pêcher les petits poissons et les grenouilles. Ils pillent même les nids des autres oiseaux.

Des volées entières de Quiscales bronzés peuvent se poser près de vos mangeoires. Inutile de dire qu'ils sont très impopulaires, chassant sur le coup les oiseaux plus faibles. Ils auront vite fait de dévorer les graines de tournesol et tout le reste.

Endroits dégagés avec quelques arbres, parcs urbains, arrière-cours, terres agricoles.

Ils forment de vagues colonies pour nicher, peu importe l'endroit. Le nid est construit dans un conifère, un arbre ou un arbuste et parfois dans un bâtiment. C'est un amas de petites branches, d'herbe et de boue tapissé de plumes, de chiffons, de bouts de ficelles et d'herbe.

Période de nidification : mars à juin
Nombre de couvées par saison : 1
Nombre d'oeufs par couvée : 5 ou 6
Couleur(s) des oeufs : verts ou brun pâle, éclaboussés de brun foncé
Durée de la couvaison : 13 à 14 jours par la femelle

Fait par Frédéric le 25 novembre 2002

  Page 1 

 

Mis à jour le 26 novembre, 2002