LES ÉTOILES

Comment se sont formés les différents types d'étoiles que l'on peut observer, et que deviennent-elles par la suite ?

Sommaire

Production écrite du TPE
Le cas des naines brunes

La théorie actuelle de la formation stellaire indique qu'une étoile ne peut démarrer des réactions de fusion qu'à la condition que sa masse soit au moins égale à 0,084 de celle du Soleil.
Une étoile dont la masse est inférieure à environ 1/10ème de celle du Soleil va pouvoir initier ces réactions, mais celles-ci vont s'arrêter en quelques dizaines de millions d'années seulement.
Après ce stade, ces étoiles avortées vont continuer à rayonner grâce à la chaleur dégagée par une lente contraction gravitationnelle, essentiellement dans l'infrarouge, leur température de surface étant typiquement de l'ordre de 1000 K.
Leur luminosité est bien sur très faible, de l'ordre de 1/100.000 ème de celle du Soleil, ce qui correspond à une magnitude absolue de 17.
On appelle ces étoiles des naines brunes. Elles sont évidemment difficiles à détecter, et on pensait voici peu qu'elles étaient rares.
De récentes observations ont au contraire montré qu'elles sont relativement abondantes, au moins au sein des nuages moléculaires où un télescope opérant dans l'infrarouge parvient à les détecter.

1