Discussions de vol libre au Québec

1 juin 1997 au 20 août 2000

Archivées par le Front de Libération aérienne du Québec


<-Message précédent       Consultation par date, auteur ou sujet       Message suivant->

Date: 27 août 1997

De: Marco Levasseur (143)

Sujet: Épluchette_au_grand_morne

Salut à tous!

Il y aura une épluchette au Grand Morne de Sacré Coeur de Marie, dimanche

de cette fin de semaine.

Vous y êtes tous invité, y compris vos ailes et votre compagnie.

Marco Levasseur

Allez dériver dans le premier site de vol libre Québécois sur le WWW.

http://www.oocities.com/Pipeline/Ramp/9870/flaq.htm

nuage@minfo.net

418-338-6531


Date: 27 août 1997

De: Andre F. Gallant" (122)

Sujet: Combien de... (5)

>

>Je suis à l'aise avec l'idée de promouvoir les écoles accréditées=

, mais mal

>à l'aise avec l'objectif explicite de "diminuer les écoles non

>accréditées". Je sais que ça revient au même, mais c'est une simple

>question de point de vue. Il ne faut pas oublier que certaines écoles=

dans

>cette situation font un travail tout aussi sérieux et professionnel que

>d'autres écoles accréditées, et que nous ne sommes pas assez nombreux=

pour

>se mettre des bâtons dans les roues, surtout quand on est rendu à=

s'unir

>avec les planeurs ;)

>

>Conciergement vôtre,

>Louis

>

Pour moi et l'exécutif de l'AQVL, il est clair et net dans notre esprit=

que

l'accréditation des écoles est d'une importance primordiale. Ceci ne

signifie pas que celles qui ne le sont pas ne sont pas bonnes. Mais comment

quelqu'un qui est étranger au vol libre peut-il savoir que, par exemple,=

Joe

Bloe qui vient de loin et qui prétend être un expert, ne sait finalement=

pas

grand chose et que ces méthodes sont plutôt dangereuses voire à=

proscrire?

Notre sport en est un à risques et il ne faut pas le sous-estimer. Si nous

voulons diminuer le plus possible les accidents, mortels et autres, il nous

faut un sport discipliné et c'est déjà bien parti:

- les ailes sont homologuées et de meilleure qualité

- il y a de plus en plus d'écoles accréditées qui font du bon=

travail

- il y a aussi de plus en plus de clubs bien organisés et structurés

- chaque année il y a un relevé des accidents/incidents ainsi qu'une

analyse qui en est faite.

Tout n'est pas parfait encore, mais il faut vraiment tendre à rendre ce

sport plus accessible et visible. Jusqu'ici il a souvent été caché

volontairement des journalistes au cas où il y aurait des accidents qui

éclabousseraient la communauté des pilotes.

Avec des pilotes mieux formés et plus responsables, il y aura de moins en

moins d'accidents et nous pourrons sortir de l'ombre.

Encore une fois je ne veux pas dénigrer le travail des écoles non

accréditées. Au contraire, j'encourage ces instructeurs à se faire=

certifier

au plus tôt et l'AQVL sera heureuse de leur référer des gens qui ont=

soif

d'apprendre à voler sécuritairement tout en ayant un plaisir fou.

Je veux tout simplement rappeler que le nombre d'écoles ou de membres dans

l'AQVL ne rapporte pas plus d'argent aux membres de l'exécutif... nous

sommes des bénévoles qui n'ont même pas leurs frais de déplacement=

de

remboursés... nous sommes juste un peu fêlés...

Aussi je profite de l'occasion d'inviter ceux qui ne sont pas membres de

l'association à le faire. Plus nous serons nombreux, plus notre poids

politique aura de la valeur auprès des organismes qui nous régissent=

comme

la Sécurité dans les sports, Transport Canada et des organismes qui ont

aussi un poids important comme l'OACI. L'union fait la force, c'est bien=

connu.

André Gallant

Secr. de l'AQVL

>


Date: 27 août 1997

De: Louis Bastarache (234)

Sujet: Accreditation des ecoles...

On Wednesday, August 27, 1997 9:38 PM, Andre F. Gallant wrote:

> Pour moi et l'exécutif de l'AQVL, il est clair et net dans notre esprit

que

> l'accréditation des écoles est d'une importance primordiale. Ceci ne

> signifie pas que celles qui ne le sont pas ne sont pas bonnes. Mais

comment...

Oui, je pense maintenant que tu as raison. J'ai parlé trop vite. Je

m'excuse, mais je tiens cette mauvaise habitude de mon frère Guy, qui a

tendance à tirer, et poser les questions après... Mea culpa, on ne m'y

reprendra plus, c'est promis :-(

-Louis


Front de Libération aérienne du Québec
1