Discussions de vol libre au Québec

1 juin 1997 au 20 août 2000

Archivées par le Front de Libération aérienne du Québec


<-Message précédent       Consultation par date, auteur ou sujet       Message suivant->

Date: 24 février 1999

De: Alain Gauthier (9)

Sujet: Sens de la bulle !? (15)

This is a multi-part message in MIME format.

------=_NextPart_000_0048_01BE5F90.E827BBC0

Type: text/plain;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour à tous!

Discutons un peu du sens de la rotation dans une bulle.

Dans l'hémisphère nord, les grandes masses d'air ont un mouvement =

rotatoire opposées à celles de l'hémisphère sud.

Mais pour ce qui est des bulles que nous, pilotes de vol libre, aimons =

tourner, ce n'est pas exactement la même chose.

Selon mon expérience, les bulles empruntent autant un mouvement =

circulaire d'un côté que de l'autre. Et ma façon de trouver dans =

quel sens le taux de montée serait le meilleur est basée sur un =

principe très simple. Vous savez tous que votre taux de montée sera =

meilleur en tournant dans la direction contraire de celle de la bulle. =

Cela a aussi l'avantage d'éviter un décrochage à grande vitesse. =

De plus, en volant sans instrument, j'ai du trouver une façon de =

déterminer la meilleure direction de rotation à emprunter. Et cela =

est très simple: quand vous tournez dans la direction opposée à =

celle de la bulle, la composante de vent venant d'en bas est plus =

importante, donc vous aurez une sensation de vent plus grande dans votre =

visage. D'où l'utilité d'avoir un pinch, un barbe, des cheveux =

longs, de longs sourcils et j'en passe...

Ceux qui m'ont déjà vu prendre d'assault une bulle ont déjà =

remarqué que je change de sens de rotation à tout coup pour trouver =

la meilleure direction. Depuis que je pratique le vol libre sans =

instrument, je tourne autant à gauche qu'à droite. Plus de petit et =

de gros bras.

En vous souhaitant du bon temps et des beaux vols,

Bonne journée.

Alain Gauthier

religiosity@oocities.com

------=_NextPart_000_0048_01BE5F90.E827BBC0

Type: text/html;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

http-equiv=3DContent-Type>

Bonjour à tous!

 

Discutons un peu du sens de la rotation dans une

bulle.

 

Dans l'hémisphère nord, les grandes =

masses d'air

ont un mouvement rotatoire opposées à celles de

l'hémisphère sud.

Mais pour ce qui est des bulles que nous, pilotes de =

vol

libre, aimons tourner, ce n'est pas exactement la même =

chose.

 

Selon mon expérience, les bulles empruntent =

autant un

mouvement circulaire d'un côté que de l'autre. Et ma =

façon

de trouver dans quel sens le taux de montée serait le meilleur =

est

basée sur un principe très simple. Vous savez tous que =

votre taux

de montée sera meilleur en tournant dans la direction contraire =

de celle

de la bulle. Cela a aussi l'avantage d'éviter un =

décrochage

à grande vitesse. De plus, en volant sans instrument, j'ai du =

trouver une

façon de déterminer la meilleure direction de rotation =

à

emprunter. Et cela est très simple: quand vous tournez dans la =

direction

opposée à celle de la bulle, la composante de vent venant =

d'en bas

est plus importante, donc vous aurez une sensation de vent plus grande =

dans

votre visage. D'où l'utilité d'avoir un pinch, un barbe, =

des

cheveux longs, de longs sourcils et j'en passe...

 

Ceux qui m'ont déjà vu prendre =

d'assault une

bulle ont déjà remarqué que je change de sens de =

rotation

à tout coup pour trouver la meilleure =

direction.

Depuis que je pratique le vol libre sans instrument, je tourne autant =

à

gauche qu'à droite. Plus de petit et de gros bras.

 

En vous souhaitant du bon temps et des beaux

vols,

 

Bonne journée.

 

Alain Gauthier

religiosity@oocities.com

------=_NextPart_000_0048_01BE5F90.E827BBC0--


Date: 24 février 1999

De: Bruno Cipelletti (37)

Sujet: Sens de la bulle !? (15)

Salut alain et les autres de la liste.

je suis pas vraiment d'accord avec quelques énoncés emis par Alain:

---Alain Gauthier <religiosity@GEOCITIES.COM> wrote:

>

> Selon mon expérience, les bulles empruntent autant un mouvement circulaire

>d'un côté que de l'autre.

*******

Je ne comprends pas du tout par quel phénomène une bulle "tournerait".

La force coriolice peut-être, encore que le phénomène thermique est

tellement local et court que je suis à peu près convaincu que la rotation la

terre n'agit en rien. Une bulle, ça suit un axe vertical. Ça part en

bas, ça fini plus haut, et on sais tous que ça dure pas très longtemps...

>Et ma façon de trouver dans quel sens le taux de montée serait le meilleur

est >basée sur un principe très simple. Vous savez tous que votre taux de

montée >sera meilleur en tournant dans la direction contraire de celle de la

bulle.

*******

Admettant qu'une bulle "tourne" selon un axe horizontal, pourquoi ça

monterait mieux dans le sens contraire que celle de la bulle ? A ce compte là,

est-ce qu'on monte dans du vent de face horizontal ?

>Cela a aussi l'avantage d'éviter un décrochage à grande vitesse.

*******

Grande vitesse-sol, il est important de le dire. Ça n'a aucun rapport

avec le décrochage qui est question de vitesse-air, peu importe le sens de

déplacement de la masse d'air.

>De plus, en volant sans instrument, j'ai du trouver une façon de déterminer

la >meilleure direction de rotation à emprunter. Et cela est très simple:

quand >vous tournez dans la direction opposée à celle de la bulle, la

composante de >vent venant d'en bas est plus importante, donc vous aurez une

sensation de >vent plus grande dans votre visage. D'où l'utilité d'avoir un

pinch, un barbe, >des cheveux longs, de longs sourcils et j'en passe...

*******

Si la composante de vent venant d'en bas est plus importante, c'est que

tu descends plus vite DANS LA MASSE D'AIR (même si tu montes par rapport au

sol). Par concéquent, c'est que ton aile accélère (par rapport la l'air,

toujours). Si tu sens dans ton visage de l'air qui vient straight d'en bas,

tu es en parachutage!!! Si c'est du vent de face, tu voles plus vite. Je

vois pas ce que ça indique en terme de taux de montée.

Ceci dit, je peux me tromper complêtement, ça c'est déjà vu. J'aimerais

connaitre l'opinion des collègues sur la question, de même que la tienne

Alain, bien sur.

Amicalement

Bruno Cipelletti

_________________________________________________________


Date: 24 février 1999

De: Robert Lachapelle (28)

Sujet: Sens de la bulle !? (15)

Je suis très d'accord avec tous tes énoncés!!

--

Robert Lachapelle

réalisateur

Télé-Québec

realisa2@telequebec.qc.ca


Date: 24 février 1999

De: Robert Cossette (57)

Sujet: Sens de la bulle !? (15)

WaW! Pour moi aussi c'était une jolie découverte (comme un cheveux sur la

soupe) que cette "roto-ascendance" à générositée variable telle que décrite

par Alain Gauthier aux petites heures du matin le 24 ... de quoi dresser les

cheveux sur la tête!

Mettons que j'aime bien la "pop-aérodynamique" capilaire mais il reste les

vieux principes établis qui disent que tu descends pas plus vite ou moins

vite face au vent que dos au vent. La seule différence c'est ta vitesse sol.

L'ascendance n'est pas plus généreuse dans son sens "roto" que "anti-roto"

s'il en est un. Une ascendence c'est pas un cyclone!

Faut pas prendre ça à rebrousse poil Alain mais disons que le vent sur nos

visages souffle selon notre vitesse "air". On sent des variations de

vitesse air en entrant et en sortant du thermique (c'est comme rouler

subitement sur une grosse bosse en auto) mais notre vitesse "air" tend à se

stabiliser à une constante selon la position de notre commande (les mains +

ou - hautes). Notre taux de chute "air" aussi tend à se stabiliser à une

valeur constante.

Lorsqu'on est établi dans le thermique en rotation et en montée c'est plutôt

constant et c'est "au poil"!.

Alors tournez à gauche, tournez à droite mais tournez près du centre du

thermique au taux de chute mini c'est là où ça monte le plus en théorie.

(Tournez évidament dans le sens de son découvreur)

Je dirais pas de mettre ça dans votre barbe ce serait trop baveux alors je

ne le dirai pas.

Poil au menton!

At 00:59 1999-02-24 -0500, you wrote:

>Bonjour à tous!

>

>Discutons un peu du sens de la rotation dans une bulle.

>

>Dans l'hémisphère nord, les grandes masses d'air ont un mouvement rotatoire

opposées à celles de l'hémisphère sud.

>Mais pour ce qui est des bulles que nous, pilotes de vol libre, aimons

tourner, ce n'est pas exactement la même chose.

>

>Selon mon expérience, les bulles empruntent autant un mouvement circulaire

d'un côté que de l'autre. Et ma façon de trouver dans quel sens le taux de

montée serait le meilleur est basée sur un principe très simple. Vous savez

tous que votre taux de montée sera meilleur en tournant dans la direction

contraire de celle de la bulle. Cela a aussi l'avantage d'éviter un

décrochage à grande vitesse. De plus, en volant sans instrument, j'ai du

trouver une façon de déterminer la meilleure direction de rotation à

emprunter. Et cela est très simple: quand vous tournez dans la direction

opposée à celle de la bulle, la composante de vent venant d'en bas est plus

importante, donc vous aurez une sensation de vent plus grande dans votre

visage. D'où l'utilité d'avoir un pinch, un barbe, des cheveux longs, de

longs sourcils et j'en passe...

>

>Ceux qui m'ont déjà vu prendre d'assault une bulle ont déjà remarqué que je

change de sens de rotation à tout coup pour trouver la meilleure direction.

Depuis que je pratique le vol libre sans instrument, je tourne autant à

gauche qu'à droite. Plus de petit et de gros bras.

>

>En vous souhaitant du bon temps et des beaux vols,

>

>Bonne journée.

>

>

De Robert Cossette, expert conseil, Bureau d'études INNOVEC

from Robert Cossette, R&D Consultant

Innovec, 534 Leroyer, suite 1

St-Lambert, Qc,

J4R 1M6, Canada

tel (450) 465 2818 portable (514) 816 2250 Fax: (450) 465 1257


Date: 24 février 1999

De: Louis Bastarache (234)

Sujet: Sens de la bulle !? (15)

On Wednesday, February 24, 1999 3:10 PM, Bruno Cipelletti wrote:

> Je ne comprends pas du tout par quel phénomène une bulle "tournerait".

> La force coriolice peut-être, encore que le phénomène thermique est

> tellement local et court que je suis à peu près convaincu que la rotation

la

> terre n'agit en rien. Une bulle, ça suit un axe vertical. Ça part en

> bas, ça fini plus haut, et on sais tous que ça dure pas très longtemps...

D'accord et pas d'accord!

D'accord qu'on ne veut rien savoir de Coriolis. En tout cas, si Coco fait

tourner les bulles, il va falloir qu'on m'explique pourquoi la fumée ne

monte pas dans le ciel en spirale. Il faudrait aussi qu'on m'explique

pourquoi les mongolefières ne spinent pas en montant avec leur bulle... et

pourquoi je ne vois jamais les cumulus tourner...

Pas d'accord qu'une ascendance ne peut pas tourner. J'ai pas de misère à

voir comment la friction d'une ascendance avec la montagne pourrait la

faire tourner sur elle même (en tout cas tant qu'elle est près du relief).

Il faut probablement comprendre de tout ça qu'Alain vole habituellement

dans les basses couches, tandis que tu te déplaces plutôt au niveau des

nuages ;)

À part ça, j'ai bien aimé tes commentaires.

El concierge

P.S. C'est-tu Coriolis qui fait tourner les chandelles au-dessus de ma tête

quand je me la cogne?


Date: 24 février 1999

De: Louis Bastarache (234)

Sujet: Sens de la bulle !? (15)

On Wednesday, February 24, 1999 12:59 AM, Alain Gauthier wrote:

> Ceux qui m'ont déjà vu prendre d'assault une bulle ont déjà remarqué que

je change de sens de rotation à tout coup pour trouver la meilleure

direction. Depuis que je pratique le vol libre sans instrument, je tourne

autant à gauche qu'à droite. Plus de petit et de gros bras.

Comme je viens juste d'envoyer un message et que ça m'a épuisé, je vais

être bref pour répondre à celui-ci:

Je suis d'accord que ça va mieux à contre-courant.

C'est vrai que c'est le fun de changer de côté en montant. Le p'tit peu que

vous perdez en gain, vous le gagnez en plaisir.

J'ai de l'estime pour ceux qui volent sans instrument. Je ne dis pas qu'ils

performent mieux, mais ils ont généralement une meilleure perception de

l'air. Un bon compromis est de faire comme les grands et d'enlever le son

sur le vario... vous remarquerez qu'il n'y a pas de bip-bip dans un planeur

et que ça ne semble pas les affecter.

Que la Force soit avec vous!

Yoda


Date: 24 février 1999

De: Jerome Daoust (230)

Sujet: Sens de la bulle !? (15)

Serait-il possible que les thermiques qui se forment sur le relief sans qu'il y n'ait pas une direction privilegiee pour l'apport de nouvel air, soient ceux qui ont le plus de rotation ?

Par exemple, un "dust devil" (frequent ou je vole en ete) indique sa forte rotation grace a la poussiere qui s'y mele. La rotation s'explique par la tres forte ascendence et le fait que l'air qui l'alimente (air de remplacement) arrive horizontalement, se heurte et tourne comme une tornade.

Mais pour les thermique qui se forment sur un versant de montagne avec un leger vent qui sert a l'alimenter, pourquoi tournerait-il celui la ?

Jerome Daoust


Front de Libération aérienne du Québec
1