1999-07-21

Discussions de vol libre au Québec

1 juin 1997 au 20 août 2000

Archivées par le Front de Libération aérienne du Québec


<-Message précédent       Consultation par date, auteur ou sujet       Message suivant->

Date: 21 juillet 1999

De: Jerome Daoust (230)

Sujet: Ici ca pete (un peu trop) ! (2)

C'est bien tranquille la liste depuis une semaine, ca doit etre parce que tout

le monde est en train de voler au Quebec ?

Dans mon coin (Marshall/Californie) ce sont les conditions d'ete qui se sont

installees depuis quelques semaines : En parapente c'est pas evident de

toujours pouvoir garder son aile gonflee. Entre 1:00 et 5:00 PM les ascendence

sont de plus 5 m/s (1000 pieds/min), allant facilement a 7 ou 8 m/s.

Pas beaucoup de vent meteo mais ca cisaille bien a cote des thermiques.

Mais en volant en dehors de ce crenau on arrive a voler environs 3 heures

par jour.

J'ai un ami qui s'est brise la colonne, le tibia, et perfore un poumon il y a une

semaine. Il n'aurait pas du etre en train de voler en milieu d'apres-midi alors

qu'il n'avait pas encore une centaine d'heures de vol. Il avait une aile

intermediaire. Mauvaise reaction a une grosse fermeture, puis descente spiralee

jusqu'au sol ayant lance son parachute trop tard. La bonne nouvelle c'est

qu'il devrait bien recuperer.

Un bilan sur mon Omega 4 qui a maintenant 80 heures depuis Novembre dernier.

Elle ferme plus souvent que la moyenne des ailes mais elle recupere bien.

Dimanche je me suis pris 2 fermetures consecutives a 100% avec l'aile qui

rase le casque (on fait de la chute libre a la sortie d'un thermique tres fort

et tres petit) pour aller faire un moton derriere, avant de reprendre forme

et voler de nouveau. C'est quand meme bien de voir un comportement aussi

sain a la reouverture. J'ai eu environs une vingtaine de fermetures 50% et

la sortie s'est toujours bien effectuee (sauf la fois ou je n'avais pas les

freins dans les mains). Il ne faut pas croire que l'aile est la seule a

fermer, je regarde mes copains en vol avec des ailes plus tranquille et je

les vois aussi se payer des grosses fermetures. Ma conclusion : l'Omega 4

(2 ans apres sa sortie) vole encore aujourd'hui mieux que la moyenne, ferme

un plus que la moyenne mais demeure tres saine et rassure.

J'ai un copain avec une Bagheera, ca lui donne de tres bonnes performance

et avec un DHV 2. On se suivait il y a une semaine a travers un cisaillement

et on s'est pris tous les 2 une fermeture asymetrique de la meme amplitude.

En faisant une transition (bras haut pas d'accelerateur) il avait environs

la meme finesse et vitesse que moi. Tout ca avec un DHV 2, c'est bon en

maudit.

Le gros vendeur dans mon coin c'est la Swing/Arcus. Il y a un effet de groupe

surement. Ses performance sont semblables a la Swing/Astral :

http://www.bigairparagliding.com/paraglider_specs.htm

mais elle a une certification DHV 1-2 ! Des pilotes experimentes l'achetent

et foncent dans les conditions fortes avec. L'avenir leur donnera raison

ou tort de faire ca.

A +,

Jerome


Date: 21 juillet 1999

De: Robert Cossette (57)

Sujet: Ici ca pete (un peu trop) ! (2)

Ici à Yamaska c'est MAGIQUE!

Hier le 20 avec mon Astral je me suis fait un super beau vol de 2 heures 5

minutes avec un gain de 400 mètres dans de beaux gros thermiques "tout

confort" de fin d'après midi (du chocolat). C'est mon plus beau vol de

l'année. Comme d'habitude il s'est offert alors que j'avais laissé mon

coupe vent dans le sac. La recette est infaible semble-t-il; moins tu

t'habilles plus tu montes!. Les prévisions météo étaient parfaites: de

l'air sec à 57% + haute pression + nuit à 14 degrées + jour à 26 degrées +

vent de 10 -15 Km/h nord - ouest. J'ai laché le bureau à midi: j'ai craqué

pour aile!

Décollage à 5 heures 20, attérissage à 7 heures 25... On a eu des

conditions fantastiques. À un moment on était une vingtaine à se balader

gentillement dans le magic. Entre autre j'ai volé avec Christophe Leperd

(un pilote d'Annecy en voyage ici pour deux jours) qui a sans doute apporté

dans ses bagages à mains ses superbes conditions annéciennes... On se

croyait au Planfait de Yamaska!

Pas de fermetures en tout cas. Le seul accident de la journée s'est produit

sur la pente école par un instructeur en ne vollant pas ce qui est très très

risqué... Je dois dire que la circulation aérienne était facile malgré le

nombre de pilotes. J'ai mis mes belles idées de "système de circulation"

aux archives... Peut-être que mon aile rouge fait peur? En tout cas j'ai

enroulé du thermique en toute liberté en plein dans le troupeau.

Ici aussi l'Arcus est en vogue et Isa en attend une promise pour vendredi ou

lundi (dixit Phillipe). Je ne pense pas que c'est une super idées de se

garrocher dans le trouble avec cette aile pour autant. N'empèche que si on

avait commencé avec ça plutôt qu'avec une Aries de 1989 et son incroyable

finesse de 4.87 ! Chanceux ces débutants d'aujourd'hui.

Bon vol!

De Robert Cossette, expert-conseil

From Robert Cossette, R&D Consultant

Bureau d'études Innovec

534 Leroyer

St-Lambert, Qc,

J4R 1M6, Canada

tel (450) 465 2818 portable (514) 816 2250

Fax: (450) 465 1257


Front de Libération aérienne du Québec