Discussions de vol libre au Québec

1 juin 1997 au 20 août 2000

Archivées par le Front de Libération aérienne du Québec


<-Message précédent       Consultation par date, auteur ou sujet       Message suivant->

Date: 21 janvier 2000

De: François_Véronneau (28)

Sujet: Atos (4)

Eric,

Tu es revenu toi? Comment c'était au Mexique? On veut des histoires...

Pour Wallaby, comme je peux le voir, tu sembles toujours prêt comme un

scout, toi! Faut discuter de cela.


Date: 21 janvier 2000

De: Marc Breton (39)

Sujet: Bévues (6)

Bruno,

Que tu ne sois pas d'accord avec mes propos, j'ai aucun problème avec

ça. J'ai émis une opinion, bien personnelle et tu n'es point obligé de la

partager. Cependant je te ferais remarquer que je ne me suis pas montré

contre la publication de ces récits, au contraire. Je me poses, il est

vrai, plusieurs questions. Peut-être parce que ça fait trop longtemps que

je suis dans le sport, et que j'ai perdu un peu de mes illusions sur ce

point. De voir ces erreurs se répéter me touche personnellement.

Quant à ton commentaire sur mon dernier paragraphe, qui me fait dire que je

traite d'abrutis et de distrait tout les gens qui ont témoigné de leur

bévues sur la liste. Là, je te dirais que tu me connais mal, et que c'est

toi qui tourne mon texte dans le mauvais sens. Tu généralise mon gars.

De grâce, fait moi pas dire des choses que je ne penses pas.

François, d'accord avec toi, les messages s'alourdissent. Mais ce sujet en

lui-même est lourd, et encore, nous n'effleurons que la pointe du icebirg.

Merci, et que ça continue!

Marc Breton

"Cipelletti, Bruno" <Bruno.Cipelletti@TELEGLOBE.CA> sur 01-20-2000 16:34:13

Veuillez répondre à Vol libre au Quebec <VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>

Pour : VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

cc :

Objet : RE: Bévues

Salut Marc.

Je pense pas que tu tournes le problème dans le bon sens. Si 500 récits

d'accidents permettent peut-être d'en éviter un, ben c'est déjà pas mal. En

plus ça semble faire tellement de bien à certains de ceux qui ce confient

:-)

Pour le dernier paragraphe de ton texte, là je ne suis pas d'accord du

tout.

Qu'un trompe-la-mort prenne des risques, c'est son problème. Au moins, il

les prend en connaissance de cause, et tant qu'il ne les fait pas courir à

d'autre, c'est son affaire (ou ses chevilles).

Ainsi, je ne crois pas que les auteurs des récits qui sont passés sur la

liste ces derniers jours soient tous des abrutis. Distraits à un moment

donné, sans plus.

J'aime pas qualifier le comportement des autres pilotes. Depuis le (peu)

de

temps que je vole, je me dis parfois que le prochain mort, c'est peut-être

moi. Ou n'importe qui d'entre nous, pas necessairement le plus cowboy ou

le

moins expérimenté, donneur de leçons ou pas.

Bruno Cipelletti

514 868-8938

-----Message d'origine-----

De: Marc Breton [mailto:4rv@CA.IBM.COM]

Date: 20 janvier, 2000 15:05

À: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Objet: Bévues

Bonjour,

Très instructif ce débat sur les bévues de tout genres. L'effet que

ces récits exerce sur moi s'exprime en trois mots; Ça fait peur!!! Et

permettez-moi Messieurs Verronneau et KcuD, d'apporter mon jugement,

que vous serez libre de juger de valeur ou non.

J'aimerais trouver un côté positif à tout ça. D'abord une question: Est-ce

qu'il existe des pilotes, qui en ayant pris connaissance de ces expériences

vécus par les autres, sont en mesure d'affirmer qu'ils ont évité un

accident à coup sûr? Ces récits ont toujours été véhiculés dans le vol

libre. Que ce soit sur papier (les magazines Vol libre, Hang Gliding,

Survol etc...), ou de vive voix entre pilote. Et je me pose encore la

question à savoir si ça sert vraiment. Je n'ai rien contre l'idée de

publier ces informations, au contraire. Si ça peut faire assez peur pour

inciter les pilotes à une meilleure routine de vérification et éviter

l'accident, voir même la mort à un seul pilote, c'est super. Cependant

est-ce que le but viser par cette sensibilisation est atteint? Avec le

temps, les expériences et les incidents (trop nombreux) dont j'ai été

témoin, vécu par des copains qui étaient parfaitement au parfum de ces

informations, j'en viens à une conclusion, qui est bien personnelle,

l'accident restera toujours inévitable. À preuve, ces récits dans les

magazines qui loin de se faire plus rare, augmente continuellement. De

plus, comme nous le voyons sur la liste ces derniers temps, il y en a

plusieurs inédits. La communauté de pilote de vol libre augmente

continuellement me direz-vous, mais pourquoi voyons nous les mêmes

accidents se répéter année après année? Y aurait-il plus d'accident si nous

n'entendions jamais parlé de ces bévues?

À mon avis, il appartient à chacun de se bâtir une routine béton dans la

préparation de ses vols. Et de grâce Beurrez épais, faites en plus

(vérifications) qu'il n'en faut. Malgré tout les soins que nous y

apportons, nous ne sommes pas à l'abri. J'ai été très surpris par le récit

de mon ami Richard (Duck-kcuD), qui fait du montage et de la préparation de

son aile, un rituel presque religieux (référence à son article paru sur la

liste, sur le sujet). Et encore plus sur sa glissade sur glace fragile.

Combien de personne perde la vie de cette façon chaque année depuis la nuit

des temps? Moi-même, que les copains nommait affectueusement "Brèteux" en

rapport à mon nom, Breton, parce que je passe un temps fou à monter mon

aile pour ensuite la vérifier avec mon équipement plus que soigneusement,

aie décollé sans casque une fois, pour le réaliser qu'une fois atterri.

J'ai fait une sérieuse remise en question après coup. Car s'il m'était

possible de décoller sans casque, décoller sans êtres attaché, ou avec une

aile mal assemblée l'était aussi. Des histoires sur le sujet, j'en ai à la

tonne dans les tiroirs de ma mémoire, comme tout pilote. Mais je ne suis

pas sûr, que malgré ça, et ici je me fais l'avocat du diable, qu'un pilote

qui arrive sur un décollage, anxieux de voir ses copains s'envoyer en l'air

très haut, qui gère mal son stress, malgré toute la bonne volonté qu'il met

au montage de son aile habituellement, et en connaissance de cause (récits

mémorisé), ne fera pas d'oubli. Non plus, que le pilote distrait, ou

rêveur de nature réussisse à ne pas l'être tout au long de sa carrière de

pilote. Que l'étale de ces expérience soit mis au grand jour c'est très

bien, mais gardons en mémoire qu'il est mieux de prêcher en étant

pro-actif. Les écoles à la base montrent toutes les bonnes procédures et

donnent les bonnes notions de sécurité à leurs élèves. Pourtant plusieurs

les perdent avec le temps.

Pour finir, vous souvenez-vous vous êtres fait dire dans votre tendre

jeunesse, ne fait pas tel ou tel chose car tu iras en enfer. Est-ce que ça

vous a arrêté de le faire pour autant? Si vous répondez oui, tant mieux,

vous êtes immunisé contre les accidents avec le présent débat. Mais pour

certain ça a un effet contraire, qui devient presque de la provocation.

Combien de fois ai-je dit à des pilotes qui décollent en petit soulier ou

encore en sandale, qu'il y va de la santé de leurs chevilles, en leur

racontant des histoires d'horreurs de chevilles brisées avec fractures

ouvertes, subit à l'attérro dont j'ai été témoin. Pour voir ces mêmes

pilotes persévérer dans leurs mauvaises habitudes. Il n'existe

malheureusement aucun remède contre la bêtise humaine.

Marc Breton


Date: 21 janvier 2000

De: laferr (15)

Sujet: Marc berton (2)

Salut Marc,

Entièrement d'accord avec tes propos....tout est dans

l'interprétation...!!!

....d'un vieux d'la veille qui te comprend :-)

........Marc Laferrière

-----Message d'origine-----

De : Marc Breton <4rv@CA.IBM.COM>

À : VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA <VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>

Date : 21 janvier, 2000 09:15

Objet : RE: Bévues

>Bruno,

>

> Que tu ne sois pas d'accord avec mes propos, j'ai aucun problème avec

>ça. J'ai émis une opinion, bien personnelle et tu n'es point obligé de la

>partager. Cependant je te ferais remarquer que je ne me suis pas montré

>contre la publication de ces récits, au contraire. Je me poses, il est

>vrai, plusieurs questions. Peut-être parce que ça fait trop longtemps que

>je suis dans le sport, et que j'ai perdu un peu de mes illusions sur ce

>point. De voir ces erreurs se répéter me touche personnellement.

>

>Quant à ton commentaire sur mon dernier paragraphe, qui me fait dire que je

>traite d'abrutis et de distrait tout les gens qui ont témoigné de leur

>bévues sur la liste. Là, je te dirais que tu me connais mal, et que c'est

>toi qui tourne mon texte dans le mauvais sens. Tu généralise mon gars.

>De grâce, fait moi pas dire des choses que je ne penses pas.

>

>François, d'accord avec toi, les messages s'alourdissent. Mais ce sujet en

>lui-même est lourd, et encore, nous n'effleurons que la pointe du icebirg.

>

>Merci, et que ça continue!

>

>Marc Breton

>

>

>

>"Cipelletti, Bruno" <Bruno.Cipelletti@TELEGLOBE.CA> sur 01-20-2000 16:34:13

>

>Veuillez répondre à Vol libre au Quebec <VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>

>

>Pour : VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

>cc :

>Objet : RE: Bévues

>

>

>

>

>Salut Marc.

>

>Je pense pas que tu tournes le problème dans le bon sens. Si 500 récits

>d'accidents permettent peut-être d'en éviter un, ben c'est déjà pas mal. En

>plus ça semble faire tellement de bien à certains de ceux qui ce confient

>:-)

>

>Pour le dernier paragraphe de ton texte, là je ne suis pas d'accord du

>tout.

>Qu'un trompe-la-mort prenne des risques, c'est son problème. Au moins, il

>les prend en connaissance de cause, et tant qu'il ne les fait pas courir à

>d'autre, c'est son affaire (ou ses chevilles).

>

>Ainsi, je ne crois pas que les auteurs des récits qui sont passés sur la

>liste ces derniers jours soient tous des abrutis. Distraits à un moment

>donné, sans plus.

>

>J'aime pas qualifier le comportement des autres pilotes. Depuis le (peu)

>de

>temps que je vole, je me dis parfois que le prochain mort, c'est peut-être

>moi. Ou n'importe qui d'entre nous, pas necessairement le plus cowboy ou

>le

>moins expérimenté, donneur de leçons ou pas.

>

>

>Bruno Cipelletti

>514 868-8938

>

>

>-----Message d'origine-----

>De: Marc Breton [mailto:4rv@CA.IBM.COM]

>Date: 20 janvier, 2000 15:05

>À: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

>Objet: Bévues

>

>

>Bonjour,

>

> Très instructif ce débat sur les bévues de tout genres. L'effet que

>ces récits exerce sur moi s'exprime en trois mots; Ça fait peur!!! Et

>permettez-moi Messieurs Verronneau et KcuD, d'apporter mon jugement,

>que vous serez libre de juger de valeur ou non.

>

>J'aimerais trouver un côté positif à tout ça. D'abord une question: Est-ce

>qu'il existe des pilotes, qui en ayant pris connaissance de ces expériences

>vécus par les autres, sont en mesure d'affirmer qu'ils ont évité un

>accident à coup sûr? Ces récits ont toujours été véhiculés dans le vol

>libre. Que ce soit sur papier (les magazines Vol libre, Hang Gliding,

>Survol etc...), ou de vive voix entre pilote. Et je me pose encore la

>question à savoir si ça sert vraiment. Je n'ai rien contre l'idée de

>publier ces informations, au contraire. Si ça peut faire assez peur pour

>inciter les pilotes à une meilleure routine de vérification et éviter

>l'accident, voir même la mort à un seul pilote, c'est super. Cependant

>est-ce que le but viser par cette sensibilisation est atteint? Avec le

>temps, les expériences et les incidents (trop nombreux) dont j'ai été

>témoin, vécu par des copains qui étaient parfaitement au parfum de ces

>informations, j'en viens à une conclusion, qui est bien personnelle,

>l'accident restera toujours inévitable. À preuve, ces récits dans les

>magazines qui loin de se faire plus rare, augmente continuellement. De

>plus, comme nous le voyons sur la liste ces derniers temps, il y en a

>plusieurs inédits. La communauté de pilote de vol libre augmente

>continuellement me direz-vous, mais pourquoi voyons nous les mêmes

>accidents se répéter année après année? Y aurait-il plus d'accident si nous

>n'entendions jamais parlé de ces bévues?

>

>À mon avis, il appartient à chacun de se bâtir une routine béton dans la

>préparation de ses vols. Et de grâce Beurrez épais, faites en plus

>(vérifications) qu'il n'en faut. Malgré tout les soins que nous y

>apportons, nous ne sommes pas à l'abri. J'ai été très surpris par le récit

>de mon ami Richard (Duck-kcuD), qui fait du montage et de la préparation de

>son aile, un rituel presque religieux (référence à son article paru sur la

>liste, sur le sujet). Et encore plus sur sa glissade sur glace fragile.

>Combien de personne perde la vie de cette façon chaque année depuis la nuit

>des temps? Moi-même, que les copains nommait affectueusement "Brèteux" en

>rapport à mon nom, Breton, parce que je passe un temps fou à monter mon

>aile pour ensuite la vérifier avec mon équipement plus que soigneusement,

>aie décollé sans casque une fois, pour le réaliser qu'une fois atterri.

>J'ai fait une sérieuse remise en question après coup. Car s'il m'était

>possible de décoller sans casque, décoller sans êtres attaché, ou avec une

>aile mal assemblée l'était aussi. Des histoires sur le sujet, j'en ai à la

>tonne dans les tiroirs de ma mémoire, comme tout pilote. Mais je ne suis

>pas sûr, que malgré ça, et ici je me fais l'avocat du diable, qu'un pilote

>qui arrive sur un décollage, anxieux de voir ses copains s'envoyer en l'air

>très haut, qui gère mal son stress, malgré toute la bonne volonté qu'il met

>au montage de son aile habituellement, et en connaissance de cause (récits

>mémorisé), ne fera pas d'oubli. Non plus, que le pilote distrait, ou

>rêveur de nature réussisse à ne pas l'être tout au long de sa carrière de

>pilote. Que l'étale de ces expérience soit mis au grand jour c'est très

>bien, mais gardons en mémoire qu'il est mieux de prêcher en étant

>pro-actif. Les écoles à la base montrent toutes les bonnes procédures et

>donnent les bonnes notions de sécurité à leurs élèves. Pourtant plusieurs

>les perdent avec le temps.

>

>Pour finir, vous souvenez-vous vous êtres fait dire dans votre tendre

>jeunesse, ne fait pas tel ou tel chose car tu iras en enfer. Est-ce que ça

>vous a arrêté de le faire pour autant? Si vous répondez oui, tant mieux,

>vous êtes immunisé contre les accidents avec le présent débat. Mais pour

>certain ça a un effet contraire, qui devient presque de la provocation.

>Combien de fois ai-je dit à des pilotes qui décollent en petit soulier ou

>encore en sandale, qu'il y va de la santé de leurs chevilles, en leur

>racontant des histoires d'horreurs de chevilles brisées avec fractures

>ouvertes, subit à l'attérro dont j'ai été témoin. Pour voir ces mêmes

>pilotes persévérer dans leurs mauvaises habitudes. Il n'existe

>malheureusement aucun remède contre la bêtise humaine.

>

>Marc Breton


Date: 21 janvier 2000

De: Benoît Durand (32)

Sujet: Bévues (6)

Parlons bévues et peut-être nous sauverons des vies.

Ça s'est passé à mon St-Pierre. Je monte mon aile, un WW HP AT 145. Je

décolle. Ça tient, ça monte au-dessus en quelques passes. L'aile vole

très très bien mais ma manette On-Off de mon VG ballotte alors que

normalement, elle ne bouge pas à moins de la forcer à bouger. Poussée

d'adrénaline. Analyse du problème (je fonctionne normalement à 6 MHz, je

passe sur le turbo à 10 MHz). Conclusion no. 1 : J'ai oublié de mettre le

câble no. 2 de tension de la transversale, je vole sur le câble de tension

no.1 normalement appelé safety en language étranger. Super-montée

d'adrénaline, je pilote en douceur, tout doux. Poursuite de l'analyse.

Suis-je en danger immédiat ? Je me remémore le fait suivant : sur mon

ancien Sport 150, il n'y a qu'un câble pour mettre la tension sur la

transversale et que c'est à toute fin utile le même câble qui retient

actuellement ma transversale. Conclusion no. 2 : Je ne suis pas en danger

que ma transversale se détende subitement, le câble qui la retient est 100%

sécuritaire. Poursuite de l'analyse : Est-ce que je suis en danger car

mon aile est moins tendue que normalement ? De toutes évidences non parce

que depuis le début de ce vol, mon aile se pilote comme un charme, comme

mon ancien Sport en fait, ça vire comme un charme... Bref, j'ai conclu que

je n'étais pas en danger, avant d'aller atterrir, j'ai vérifié le

comportement de mon aile en vol et tout était OK. Leçon à tirer : Quand

on monte son aile, toujours faire une inspection minutieuse et TOUJOURS

ACTIONNER SON VG.

Deuxième exemple :

Je crois que c'était avec mon Sport. Au décollage nord du CVLY. Je monte

mon aile, je fait mon inspection, je m'installe, je m'accroche vent de dos,

je me retourne avec de l'aide de mes assistes. Une des mes ailes frotte

dans les broussailles. Statique. Tout est OK de ma part et de la part de

mes assistes. Je décolle. Quelque chose cloche, l'aile veut tourner d'un

côté. Pour voler droit, je dois me tenir d'un côté du trapèze. Montée

d'adrénaline. Analyse du problème... Aucun résultat. Conclusion, aller

atterrir OPC. Après un court vol, j'atterrit sans trop de difficulté.

Recherche du problème. Résultat : Un de mes câbles de rappel est accroché

après un latte. Comment est-ce arrivé ? Sans doute que lors de ma

manoeuvre de retournement, les brouissailles ont provoqué ce dangeureux

accrochage. Conclusion : Toujours vérifier et faire vérifier ses cordes

de rappel avant de décoller, au moment du statique. Si votre aile touche

quelque chose lors de la préparation au décollage, toujours refaire une

vérification.

Bons vols.

Benoît delta


Date: 21 janvier 2000

De: Benoît Durand (32)

Sujet: Atos (4)

Avis à tous les québécois migrateurs floridiens.

Tenez-moi au courant si voyage il y a. Ça m'intéresse, évidemment.

Benoît delta (plus on est de fous fous, plus on rit)


Date: 21 janvier 2000

De: Marc Breton (39)

Sujet: Réf._:_salut_marc!

Salut François,

Effectivement, c'est super bon , quel poète révolutionnaire! Mais

libre à tous d'aller acheter ses écrits. Toi aussi, tu écris bien, quand

tu laisses parler tes tripes, nul besoin de renfort pour appuyer tes

textes. J'avoue cependant, que tu aurais eu intérêt à nous faire connaître

Chamberland, plutôt que ton texte choc sur l'orthographe française sur la

liste. Ha!Ha! C'est pas méchant!!!

Salut!

Marc

François Véronneau <fverono@GLOBETROTTER.QC.CA> sur 01-20-2000 16:01:39

Veuillez répondre à Vol libre au Quebec <VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>

Pour : VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

cc :

Objet : Salut Marc!

C'est tellement bon Chamberland que je me sens obligé de diffuser sa

parole. Sinon, qui l'entendra?


Date: 21 janvier 2000

De: Cipelletti, Bruno" (5)

Sujet: Marc berton (2)

La veille, ça pas très vieux ça. Jeune comme ça t'es sur de bien comprendre

?

Bruno Cipelletti

514 868-8938

-----Message d'origine-----

De: laferr [mailto:laferr@MEGANTIC.NET]

Date: 21 janvier, 2000 09:50

À: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Objet: Re: Marc Berton

Salut Marc,

Entièrement d'accord avec tes propos....tout est dans

l'interprétation...!!!

....d'un vieux d'la veille qui te comprend :-)

........Marc Laferrière


Date: 21 janvier 2000

De: Jerome Daoust (230)

Sujet: Je me sauve (2)

Faut je je me prepare a me sauver de la job, je pars pour Owens Valley

tout a l'heure :

http://www.oocities.com/CapeCanaveral/Hall/3068/owens/

La meteo n'est pas super :

http://www.weather.com/weather/cities/us_ca_bishop.html

Mais au moins ils n'annoncent plus de pluie comme jusqu'a hier ils disait.

C'est pas un site que j'aimerais voler l'ete, il parait que les thermiques

de 2000 pieds/min (10 m/s) c'est la norme. On y fait des records de distance X/C,

mais on peut aussi faire du tumbling en delta et des frayeurs en parapente.

Il y a meme des planeurs qui on casse des ailes en vol apparement.

Mais avec des conditions hivernales et une couverture nuageuse,

je crois que rester en l'air va etre le defi de cette fin de semaine.

Pas de bevues j'espere,

Jerome


Date: 21 janvier 2000

De: Yvan Bernard (56)

Sujet: La gardien de l'impatient...

--------------EB65387869092AB28D6CB5B2

Type: text/plain; charset=iso-8859-1

Content-Transfer-Encoding: 8bit

Salut à vous tous,

Je suis d'accord et même convaincu que la diffusion de

ces incidents de vol ou prévol sauvent encore des vies. Comment

peut on être contre la vertu et la sécurité...:)

Marc c'est certain qu'il y aura toujours des accidents

quand-même et je suis aussi d'accord avec toi que les opinions

différentes rendent cette liste plus intéressante surtout en

période de grand froid Québecois.

Il ne faut pas tirer une conclusion comme du genre que

parce qu'il y a encore des accidents que cela veut dire que le

message ne passe pas pour personne. C'est comme de dire que le

message sur l'alcool au volant ne passe pas parce qu'il y a

encore des ivrognes au volants. Je suis sure qu'il y en a moins

à cause de tout les message sociaux à cet éguard.

Peut-être qu'avec les années un pilote déçu de voir

occasionnellement des accidents de vol en vient à penser que

tout ces efforts son vains mais il n'en est rien car il y en

aurait plus encore des accident si ce n'était de la crainte

engendré par ces histoire partagés des autres pilotes.

Pour un nouveau pilote comme moi qui est au stade où les

statistiques d'avoir un accident sont les plus hautes. (125 vols

40Hrs, ou ce que le jargon du vol libre apelle la phase du

complexe de l'intermédiaire) c'est histoires de bévues sont la

principale force qui vient souvent s'opposer par la peur à ce

désir de liberté que le Duck qualifiait si bien récemment

"d'impatient" dans un de ces textes dont l'inspiration n'a rien

à envier au Chamberland et Compagnie.....:)

Comme disait Bruno, personne n'est à l'abri d'un

accident et un bon truc pour s'opposer à l'impatient qui someil

en soi est de se dire qu'ont pourrait bien être la prochaine

victime du grand fleuve atmosphérique. Cette crainte ne nous met

pas à l'abri d'un accident et c'est justement pour cela qu'elle

est efficace statistiquement parlant.

Un Photon plein d'énergie (Ya fait son premier vol du

millénaire hier...:)

--------------EB65387869092AB28D6CB5B2

Type: text/html; charset=us-ascii

Content-Transfer-Encoding: 7bit

 

Salut à vous tous,

        Je suis d'accord et même

convaincu que la diffusion de ces incidents de vol ou prévol sauvent

encore des vies. Comment peut on être contre la vertu et la sécurité...:)

 

        Marc c'est certain qu'il

y aura toujours des accidents quand-même et je suis aussi d'accord

avec toi que les opinions différentes rendent cette liste plus intéressante

surtout en période de grand froid Québecois.

        Il ne faut pas tirer une

conclusion comme du genre que parce qu'il y a encore des accidents que

cela veut dire que le message ne passe pas pour personne. C'est comme de

dire que le message sur l'alcool au volant ne passe pas parce qu'il y a

encore des ivrognes au volants. Je suis sure qu'il y en a moins à

cause de tout les message sociaux à cet éguard.

     Peut-être qu'avec les années un

pilote déçu de voir occasionnellement des accidents de vol

en vient à penser que tout ces efforts son vains mais il n'en est

rien car il y en aurait plus encore des accident si ce n'était de

la crainte engendré par ces histoire partagés des autres

pilotes.

        Pour un nouveau pilote comme

moi qui est au stade où les statistiques d'avoir un accident sont

les plus hautes. (125 vols 40Hrs, ou ce que le jargon du vol libre apelle

la phase du complexe de l'intermédiaire) c'est histoires de bévues

sont la principale force qui vient souvent s'opposer par la peur à

ce désir de liberté que le Duck qualifiait si bien récemment

"d'impatient" dans un de ces textes dont l'inspiration n'a rien à

envier au Chamberland et Compagnie.....:)

        Comme disait Bruno, personne

n'est à l'abri d'un accident et un bon truc pour s'opposer à

l'impatient qui someil en soi est de se dire qu'ont pourrait bien être

la prochaine victime du grand fleuve atmosphérique. Cette crainte

ne nous met pas à l'abri d'un accident et c'est justement pour cela

qu'elle est efficace statistiquement parlant.

 

Un Photon plein d'énergie  (Ya fait

son premier vol du millénaire hier...:)

 

--------------EB65387869092AB28D6CB5B2--


Date: 21 janvier 2000

De: eric paquette (24)

Sujet: Atos (4)

Pas de probleme benoit, les migrateurs floridiens te tiendrons au

courant! Peut-etre la fin du mois de mars!!il faudra faire un meeting

car je crois que nous saurons plusieurs!! a bientot!

>From: Benoît Durand <durand@IREQ.CA>

>Reply-To: Vol libre au Quebec <VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>

>To: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

>Subject: Re: atos

>Date: Fri, 21 Jan 2000 09:51:07 -0500

>

>Avis à tous les québécois migrateurs floridiens.

>

>Tenez-moi au courant si voyage il y a. Ça m'intéresse, évidemment.

>

>Benoît delta (plus on est de fous fous, plus on rit)

______________________________________________________


Front de Libération aérienne du Québec
1