2000-01-28

Discussions de vol libre au Québec

1 juin 1997 au 20 août 2000

Archivées par le Front de Libération aérienne du Québec


<-Message précédent       Consultation par date, auteur ou sujet       Message suivant->

Date: 28 janvier 2000

De: Andre F. Gallant" (122)

Sujet: Études_pour_le_cours_de_radio (8)

Salutations à tous,

Pour avoir suivi le cours de 45 heures et avoir étudié au moins 15 heures,

je conseille à chaque personne de vraiment étudier pour réussir cet examen

immédiatement après le cours de 10 heures.

Pour vous faciliter la tâche, prenez le livre jaune "Banque de questions,

Réponses avec explications" ainsi que le livre bleu "Règlements et guide

pour la radioamateur" et étudiez les questions/réponses qui s'y trouvent.

Mettez-vous en petits groupes s'il le faut en vous posant des questions pour

en faciliter l'apprentissage. Les examens proviennent de ces banques de

questions.

Ces études et ces examens sont décevants car ils ne sont que des barrières à

l'entrée pour éviter que n'importe qui devienne radioamateur. Je crois

qu'ils sont faits dans de but que ceux qui ne réussissent pas les examens

continuent leur babillage sur les radios CB sans déranger les "grands"... À

l'avance je demande pardon si j'ai blessé quelqu'un. Ces études et examens

sont décevants car vous n'apprendrez même pas comment vous servir des belles

fonctions de votre radio, ex. comment utiliser les répétitrices, comment

appeller une personne sur son téléphone via votre radio, comment utiliser

les mémoires de l'appareil, etc. Cet apprentissage vous sera transmis par

des radioamateurs en devenant membre d'un club de radioamateurs.

Dans le groupe où j'étais (45 heures de cours avec pratiques), je crois que

moins de 60% ont réussi au premier essai sans compter le nombre d'abandons

en cours de route. Il y avait eu beaucoup de personnes déçues...

J'espère que je n'ai découragé personne. Mon intention était plutôt de vous

avertir que ce n'est pas de la petite bière, encore moins de l'Érabière, et

qu'il faut vraiment y consacrer plusieurs heures pour réussir ces examens

qui comprennent la règlementation (25%) et surtout de la théorie

électronique (75%). Vous êtes chanceux, ils ne demandent plus de code Morse...

Bonne chance à tous,

André

514-205-6463

P.S. J'ai une radio ICOM IC-2GXAT à vendre... avec batterie et chargeur de

batterie, PTT pour la main et rallonge micro. Elle est comme neuve.


Date: 28 janvier 2000

De: Jerome Daoust (230)

Sujet: Études pour le cours de radio (10)

Mes amis du Quebec, ils sont "plus catholique que le pape".

Passer une semaine a etudier pour avoir un brevet de radio amateur,

eh bien je vous dis : Chapeau ! Mais c'est peut-etre pas trop

mal si on peut parler un peu en classe de vol libre.

Quand je suis parti du Quebec en '93 je me souviens que c'etait deja

un chaud debat d'avoir un radio amateur sans licence. On me faisait

des peurs que quelqu'un viendrait faire un trou dans mon radio avec sa

perceuse, me donner une amande, et probablement des claques.

A chaque fois que j'appuyais le bouton PTT, je visualisait des radio-

amateuristes enrages, en train de trianguler ma position pour ensuite

lancer leurs vehicules commando en ma direction.

En France pour 3 ans, j'ai ete surpris de voir que la plupart (disons

95%) des liberistes se servent de leur radio sans se soucier d'avoir

une licence. Puis arrive aux Etats-Unis en '96, meme histoire. Je

leur dis a tous : Attention au triangle de Pytagore !

Je suis quand meme reste cicatrise par ces peurs vecues au Quebec, et

aujourd'hui je me contente d'utiliser un cellulaire pour la recuperation

ou appeller le 911 quand quelqu'un se fait bobo. En vol, j'entends mon

telephone sonner mais la plupart du temps c'etait quelqu'un qui voulait

me faire atterrir parce qu'il y a des avions incendie qui vont arriver,

ou qu'il veut que je me pose au sommet pour descendre son camion, alors

je ne reponds plus. Si je veux parler a quelqu'un qui est aussi en vol,

je vais voler a cote de lui, et j'utilise mes poumons d'acier pour

prononcer quelques mots choisi.

Y'a quand meme des fois ou c'est le fun d'avoir un radio en l'air : On

attends que tout le monde soit pose a l'atterro et on dit "C'est devenu

magique !" et on regarde les camions foncer.

J'espere qu'il n'y en a pas trop qui me prennent serieusement sur ce que

j'ai dit plus haut. Maintenant, sans relancer le debat d'utiliser un radio

amateur sans licence, je me demande par contre :

Pourquoi c'est si different au Quebec ?

Les gens sont peut-etre moins tolerant. C'est peut-etre a cause de notre

education face a la legalite (justice).

Jerome "je me souviens" Daoust

PS. Y'a probablement un radio-amateuriste qui va trianguler l'origine

de mon E-mail et venir percer un trou dans mon computer.

"Andre F. Gallant" wrote:

>

> Salutations à tous,

>

> Pour avoir suivi le cours de 45 heures et avoir étudié au moins 15 heures,

> je conseille à chaque personne de vraiment étudier pour réussir cet examen

> immédiatement après le cours de 10 heures.

>

> ...


Date: 28 janvier 2000

De: Jacques Fontaine (67)

Sujet: Études pour le cours de radio (10)

Bonjour à tous les futurs VE2 XXX radiotéléphonistes en herbe. Je peux prêter (

gratuitement ) pour une période très définie les deux livres de radio amateur:

le livre jaune "Banque de questions,ainsi que le livre bleu "Règlements et guide

pour la radioamateur"

Premier arrivé, premier servi.

Jacques Fontaine

tél: 514-881-9674

Andre F. Gallant a écrit:

> Salutations à tous,

>

> Pour avoir suivi le cours de 45 heures et avoir étudié au moins 15 heures,

> je conseille à chaque personne de vraiment étudier pour réussir cet examen

> immédiatement après le cours de 10 heures.

>

> Pour vous faciliter la tâche, prenez le livre jaune "Banque de questions,

> Réponses avec explications" ainsi que le livre bleu "Règlements et guide

> pour la radioamateur" et étudiez les questions/réponses qui s'y trouvent.

> Mettez-vous en petits groupes s'il le faut en vous posant des questions pour

> en faciliter l'apprentissage. Les examens proviennent de ces banques de

> questions.

>

> Ces études et ces examens sont décevants car ils ne sont que des barrières à

> l'entrée pour éviter que n'importe qui devienne radioamateur. Je crois

> qu'ils sont faits dans de but que ceux qui ne réussissent pas les examens

> continuent leur babillage sur les radios CB sans déranger les "grands"... À

> l'avance je demande pardon si j'ai blessé quelqu'un. Ces études et examens

> sont décevants car vous n'apprendrez même pas comment vous servir des belles

> fonctions de votre radio, ex. comment utiliser les répétitrices, comment

> appeller une personne sur son téléphone via votre radio, comment utiliser

> les mémoires de l'appareil, etc. Cet apprentissage vous sera transmis par

> des radioamateurs en devenant membre d'un club de radioamateurs.

>

> Dans le groupe où j'étais (45 heures de cours avec pratiques), je crois que

> moins de 60% ont réussi au premier essai sans compter le nombre d'abandons

> en cours de route. Il y avait eu beaucoup de personnes déçues...

>

> J'espère que je n'ai découragé personne. Mon intention était plutôt de vous

> avertir que ce n'est pas de la petite bière, encore moins de l'Érabière, et

> qu'il faut vraiment y consacrer plusieurs heures pour réussir ces examens

> qui comprennent la règlementation (25%) et surtout de la théorie

> électronique (75%). Vous êtes chanceux, ils ne demandent plus de code Morse...

>

> Bonne chance à tous,

>

> André

> 514-205-6463

>

> P.S. J'ai une radio ICOM IC-2GXAT à vendre... avec batterie et chargeur de

> batterie, PTT pour la main et rallonge micro. Elle est comme neuve.


Date: 28 janvier 2000

De: Réjean Théberge (17)

Sujet: Études_pour_le_cours_de_radio (8)

André tu as dressé un portrait assez exact de ce que j'ai moi aussi vécu

lors de ce cours.J'ajoute à tes commentaires que le cours n'offre pas non

plus l'occasion de se familiariser avec le language assez particulier de la

radio amateur.Néanmoins je suis très content d'avoir suivi ce cours car ça

m'a permis d'être en contact avec des amateurs et c'est là que

l'apprentissage se poursuit et qu'en vol libre c'est un outil formidable.

Réjean

ther@globetrotter.net

-----Message d'origine-----

De : Andre F. Gallant <agallant@ZOO.NET>

À : VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA <VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>

Date : 28 janvier, 2000 19:48

Objet : Études pour le cours de Radio

>Salutations à tous,

>

>Pour avoir suivi le cours de 45 heures et avoir étudié au moins 15 heures,

>je conseille à chaque personne de vraiment étudier pour réussir cet examen

>immédiatement après le cours de 10 heures.

>

>Pour vous faciliter la tâche, prenez le livre jaune "Banque de questions,

>Réponses avec explications" ainsi que le livre bleu "Règlements et guide

>pour la radioamateur" et étudiez les questions/réponses qui s'y trouvent.

>Mettez-vous en petits groupes s'il le faut en vous posant des questions

pour

>en faciliter l'apprentissage. Les examens proviennent de ces banques de

>questions.

>

>Ces études et ces examens sont décevants car ils ne sont que des barrières

à

>l'entrée pour éviter que n'importe qui devienne radioamateur. Je crois

>qu'ils sont faits dans de but que ceux qui ne réussissent pas les examens

>continuent leur babillage sur les radios CB sans déranger les "grands"... À

>l'avance je demande pardon si j'ai blessé quelqu'un. Ces études et examens

>sont décevants car vous n'apprendrez même pas comment vous servir des

belles

>fonctions de votre radio, ex. comment utiliser les répétitrices, comment

>appeller une personne sur son téléphone via votre radio, comment utiliser

>les mémoires de l'appareil, etc. Cet apprentissage vous sera transmis par

>des radioamateurs en devenant membre d'un club de radioamateurs.

>

>Dans le groupe où j'étais (45 heures de cours avec pratiques), je crois que

>moins de 60% ont réussi au premier essai sans compter le nombre d'abandons

>en cours de route. Il y avait eu beaucoup de personnes déçues...

>

>J'espère que je n'ai découragé personne. Mon intention était plutôt de vous

>avertir que ce n'est pas de la petite bière, encore moins de l'Érabière, et

>qu'il faut vraiment y consacrer plusieurs heures pour réussir ces examens

>qui comprennent la règlementation (25%) et surtout de la théorie

>électronique (75%). Vous êtes chanceux, ils ne demandent plus de code

Morse...

>

>Bonne chance à tous,

>

>André

>514-205-6463

>

>P.S. J'ai une radio ICOM IC-2GXAT à vendre... avec batterie et chargeur de

>batterie, PTT pour la main et rallonge micro. Elle est comme neuve.

>


Date: 28 janvier 2000

De: Jerome Daoust (230)

Sujet: Arbrissage

Pendent que les autres volent (on garde le sourire) :

http://actcom.co.il/ipa/gallery/tree/tree.html

Jerome


Date: 28 janvier 2000

De: Andre F. Gallant" (122)

Sujet: Études_pour_le_cours_de_radio (8)

Comme Jacques, j'ai aussi trois livres que je peux prêter pour une période

définie.

André

450-443-0147

At 20:39 00-01-28 -0500, Jacques Fontaine wrote:

>Bonjour à tous les futurs VE2 XXX radiotéléphonistes en herbe. Je peux

prêter (

>gratuitement ) pour une période très définie les deux livres de radio amateur:

>le livre jaune "Banque de questions,ainsi que le livre bleu "Règlements et

guide

>pour la radioamateur"

>Premier arrivé, premier servi.

> Jacques Fontaine

> tél: 514-881-9674


Front de Libération aérienne du Québec