Discussions de vol libre au Québec

1 juin 1997 au 20 août 2000

Archivées par le Front de Libération aérienne du Québec


<-Message précédent       Consultation par date, auteur ou sujet       Message suivant->

Date: 05 juillet 2000

De: Yvan Bernard (56)

Sujet: Voyage jusqu'aux portes de l'enfer... (4)

Celui la je voulais le partager et surtout le sauvegarder

sur mon disque dur pour plus tard quand mon disque mou

commencera à me lâcher et que je voudrai me le rappeler.

C'était un premier juillet 2000 et il fallait que je soit

avec la famille jusqu'à 2Hr cette journée la car on avait de

la visite (vous savez c'est quoi...). Pendant que je faisais

cuire les steaks sur le BBQ je ne pouvais pas m'empêcher de

voir qu'il n'y avait pas seulement mes steaks qui

commençaient à fumer mais je m'efforce de cacher tout cela

et d'être le plus sociable possible jusqu'à 1hr30 (Le dead

line) car dans l'avant-midi Dan "Le beauceron" m'avait dit

au téléphone qu'il était en manque et on s'était entendu

pour que je passe le prendre vers 1 hr 30.

On passe voir François Gilbert (Delta) au cas où il

voudrait venir faire un ptit tour mais il ne pouvait pas et

on part de la vers 2hr 30 bien stressé de voir le temps

passé mais faut dire que la soupe a l'air un peu trop chaude

pour y plonger toute suite.

On arrive St-Prosper et c'est encore assez turbulent

alors on prend notre temps et on installe le treuil

tranquillement. Vers 4hr, le vent varie de 10 à 30 KM/hr

mais les variations sont assez progressives et pas trop

brusques, la taille des nuages a commençé à diminué un peu

et je me dit qu'entre la soupe brûlante et tiède il y a le

point où elle devrait être juste correcte et que cela devait

être à peu près le temps d'y goûter un peu si on ne veut pas

la manger froide.

Je vais voir comment cela tabasse et ensuite ce sera le

tour à Dan, on s'installe, les radios sont pas sur la même

fréquence (j'avais tappé un 1 à place du 7) et chacun notre

bout on ne peut pas se parler. C'est pas trop grave on passe

au plan B et Dan m'a déjà treuillé une couple de fois sans

radio alors trois ptit coup sur le cable et il sait que le

poisson et bien ferré et il est très bon pour le ramener

vers lui sans jamais lui laisser de mou (un bon pêcheur). Je

décolle à 4hr15, attaché au câble c'est pas très agréable de

se faire tabasser comme cela mais cela ne dure que deux

petites minutes et je largue à environ 250 mètres.

Il ne s'écoule pas une minute avant que je rencontre une

pompe, c'est petit pas fort je ne suis pas haut mais je

tente de m'y accroché, je poserai de l'autre côté de la

route si cela ne marche pas..?

Je dérive assez vite et ne monte pas vite puis je perd

la pompe à environ 300 M, chanceux j'en prend une autre en

dedans de 30 secondes un peu plus franche celle la qui me

semble venir de la polyvalente. Au bout de quelques tours je

me retouve assez bien positionné dedans et tout en enroulant

je traverse une zone forestiêre d'environ 4 KM. Cette phase

de mon vol ressemble étrangement à mon premier vol thermique

que j'y avait fait un an plus tot (Le 23 juin 99 "Petit vol

de plaine") car je dérive dans la même direction et passe à

peu près à la mêm place. Au bout de 15 minutes je me retouve

en train de zéroter à 900 mètres au dessus des derniers

champs où j'avais posée un an plus tôt.

Il me reste pas plus d'une minutes (car je ne pourrai

plus revenir contre le vent) pour décider si je m'engage

pour traverser une zone forestière (un rectangle de 10à 15

KM de large par 20 KM de long). Il n'y a qu'un petit lac

avec un chalet isolé qui ne sera plus accesible longtemps

mais il y a deux gros bûcher down wind (au pire). Je me sens

capable et en comfiance alors je m'engage pour traverser

cette forêt. Au bout d'environ 5 minutes je suis bien engagé

et mon ascendance bien essouflé, Je commence à faire du

-3m/s et je fait un point fixe vers la route la plus près

(avec une composante de vent de face), ca passe pas, je

tourne 180 degré et mire l'autre route plus loins mais une

composante de vent favorable, ca passe pas il me manque au

moins un à 2 KM et faudrait que ca arrête vite de dégeuler.

Un coup d'oeil sur mon altimètre qui me donne 680 M

"Merde je ne suis jamais senti si bas à cette hauteur" Tant

qu'à être pris pour poser dans un bûcher, je décide d'y

aller pour le plus éloigné dos au vent ce qui m'empêchera de

me caler dans l'effet Bagnard et me laisse plus de chance de

racrocher quelques chose. Je suis rivé sur mon vario à

l'affut de la moindre variation et à 430 M je zérote un ptit

coup. Je me rapelle le récit de Joël qui disait d'être

patient même dans des thermiques de 0, des poussières et de

toute façon je n'ai pas le choix ici, je tourne et me

concentre sur le vario aussi bien que le feeling de l'aile.

Je suis à l'abris de la dégeulante et je ne descend plus au

bout de quelques tours, je monte un peu (en moyenne) Cool...

après 5 minute de dérive dans la pompe je suis à 600

quelques M et vraiment tiré d'affaire avec la route

parfaitement à ma porté.

Je peu maintenant me permettre d'explorer un peu mieux

les environ de la pompe et remonte à 900 quelques mètres. Je

fait alors une petite transition de travers au vent afin de

me positionner pour dériver ensuite vers mon objectif final.

A ce point je n'ai plus besoin de thermique pour m'y rendre

mais pas moyen d'avoir la paix, je tombe encore dans un où

je m'amuse à centrer seulement à la sellette. Pour la

première fois je me sens comme l'oisillon qui vient de

découvrir l'envergure et le potentiel de ses ailes et qui

s'amuse de bulles en bulles bien loins du nid maternelle. A

la hauteur où je suis c'est facile de rester en l'air et mon

cerveau n'a jamais été innondé à ce point d'endorphine.

Alors que cette drogue du bonheur bouillonne partout dans

mes veines je regarde en bas. J'ai 985 mètres de gaz sous

les pieds et juste au dessous je voie le petit "village"

(d'environ 0,5 x 0,5 KM et une trentaine de maisons) qui me

paraissait inateignable 40 minutes plus tôt.

Je suis face au vent et stationnaire par rapport au sol

(je touche pas à l'accélérateur alors j'ai de la maneuvre au

cas ou...) mais c'est bien et pas inquiétant. Derrière moi

il y a les forêts sauvages du Maine qui s'étendent à perte

de vue sur des centaines de kilomètres. Juste sous moi il

s'agit bien du derniers petit bastion où la colonisation

s'était arrêté il y a un siècle et où la nature commence à

reprendre ses droits. C'est l'histoire du siècle passé qui

décide aujourd'hui où mon vole se terminera car le dernier

terminus est à ma verticale. La brume d'un petit nuage me

passe tout juste une centaine de pieds sur la tête et une

ascendance viens à ma rencontre, elle prend un bon trentes

secondes à traverser avec une pointe de 4m/s vers le milieu.

Être au ciel et en même temps si près des porte de l'enfer,

je pense que c'est un cadeau du diable en personne qui veut

profiter de mon euphorie pour venir me tenter et ainsi avoir

un photon de plus pour alimenter le feu de son enfer. Entre

le Diable et St-Louis je choisit le dernier même si je ne

connais pas son histoire...:)

Après 15 minutes de vol stationnaire (1hr10 au total) je

pose à 5hr30 et à trente KM de mon départ dans le mini

Village où j'ai juste le temps de mettre mon aile en boule

avant d'être entouré d'une douzaine de curieux. La drogue de

l'euphorie bouillonnait encore partout dans mes veines et je

crois avoir transmis (bien malgré moi) la passion de notre

sport à quelques un(une) de ces currieux.

Plus tard, cellulaire aidant, le beauceron m'a récupéré

et expliqué qu'il m'a suivi un bout avec le véhicule et m'a

finalement perdu de vue alors que je m'enfonçais dans la

zone forestière.

Bonne saison de vol à tous

Yvan "Le Photon drogué" Bernard

PS: Merci Dan et excuse moi de t'avoir faussé compagnie.

La prochaine fois je vais t'envoyer en l'air avant d'y

aller car la drogue ayant fait son travail, je ne pourrai

plus résister à l'appel du thermique si la vie me laisse

croiser de nouveau son chemin.


Date: 05 juillet 2000

De: Azur Parapente (32)

Sujet: Azur parapente changement d'adresse

This is a multi-part message in MIME format.

------=_NextPart_000_0025_01BFE676.F53FED00

Type: text/plain;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Hello à tous.

Azur parapente a changé d'adresse depuis le premier Juillet. Voici =

ci-dessous nos nouvelles coordonnées.

8434 Drolet, Montréal, (Québec), H2P 2H7, Canada

Phone/Fax: (514) 383-6381 Cel : (514) 726 4339; Pager : (514) 801-3681

AZUR PARAPENTE INC. http://www.cam.org/~azur_rm/

SUP'AIR CANADA http://www.chez.com/supaircanada/

MAC PARATECHNOLOGY CANADA

azur_rm@cam.org

La gamme Sup'Air est présenté dans notre nouveau coin boutique à =

Montréal et les ailes Mac Paratechnology (Diva, Eden, Trance, Tandem =

Pasha) sont à essayer toute la saison sur simple réservation.

Au plaisir d'avoir bientôt de vos nouvelles !

Bon vols !

René Marion

------=_NextPart_000_0025_01BFE676.F53FED00

Type: text/html;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

http-equiv=3DContent-Type>

Hello à tous.

 

Azur parapente a changé d'adresse depuis le premier Juillet. =

Voici

ci-dessous nos nouvelles coordonnées.

 

8434 Drolet, Montréal, (Québec), H2P 2H7, CanadaPhone/Fax: =

(514)

383-6381 Cel : (514) 726 4339;  Pager : (514) 801-3681

AZUR PARAPENTE INC. href=3D"http://www.cam.org/~azur_rm/">http://www.cam.org/~azur_rm/ IV>SUP'AIR

CANADA href=3D"http://www.chez.com/supaircanada/">http://www.chez.com/supaircana=

da/MAC

PARATECHNOLOGY CANADA href=3D"mailto:azur_rm@cam.org">azur_rm@cam.org

La gamme Sup'Air est présenté dans notre nouveau coin boutique =

à Montréal

et les ailes Mac Paratechnology (Diva, Eden, Trance, Tandem Pasha) sont =

à

essayer toute la saison sur simple réservation.

 

Au plaisir d'avoir bientôt de vos nouvelles !

 

Bon vols !

 

René Marion

------=_NextPart_000_0025_01BFE676.F53FED00--


Date: 05 juillet 2000

De: Sonya Guay (56)

Sujet: Da vinci's parachute flies (2)

C'est un message de format MIME en plusieurs parties.

------=_NextPart_000_0014_01BFE6BF.23692AA0

Type: text/plain;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Wowwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww!

incroyable...!?

Michel

Sonya Guay

dit la CERISE BIONIQUE

alias la Banane atomique

----- Original Message -----

From: Bruno Allard

To: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Sent: Tuesday, July 04, 2000 10:33 AM

Subject: Da Vinci's parachute flies

Pour les collectionneurs de moment historique :

=

http://news6.thdo.bbc.co.uk/hi/english/sci/tech/newsid%5F808000/808246.st=

m

------=_NextPart_000_0014_01BFE6BF.23692AA0

Type: text/html;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

http-equiv=3DContent-Type>

size=3D4>Wowwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww!

 

size=3D4>incroyable...!?

 

size=3D4>Michel

 

Sonya Guaydit la CERISE BIONIQUEalias la Banane =

atomique

style=3D"BORDER-LEFT: #000080 2px solid; MARGIN-LEFT: 5px; MARGIN-RIGHT: =

0px; PADDING-LEFT: 5px; PADDING-RIGHT: 0px">

----- Original Message -----

style=3D"BACKGROUND: #e4e4e4; FONT: 10pt arial; font-color: =

black">From:

title=3Dbruno.allard@VIDEOTRON.CA>Bruno Allard

To: href=3D"mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA"

title=3DVOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA =

Sent: Tuesday, July 04, 2000 =

10:33

AM

Subject: Da Vinci's parachute =

flies

Pour les collectionneurs de moment =

historique :

 

=

href=3D"http://news6.thdo.bbc.co.uk/hi/english/sci/tech/newsid%5F808000/8=

08246.stm">http://news6.thdo.bbc.co.uk/hi/english/sci/tech/newsid%5F80800=

0/808246.stm

------=_NextPart_000_0014_01BFE6BF.23692AA0--


Date: 05 juillet 2000

De: Sonya Guay (56)

Sujet: Photos (12)

C'est un message de format MIME en plusieurs parties.

------=_NextPart_000_005A_01BFE6C1.EDD1F5E0

Type: text/plain;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

C'est vrai qu'on est lent ici au Saguenay ...

mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais!

C'est le fun de voir tes photos Robert continue!

Michel

Sonya Guay

dit la CERISE BIONIQUE

alias la Banane atomique

----- Original Message -----

From: Robert Bernier

To: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Sent: Sunday, June 25, 2000 8:06 PM

Subject: Photos

Avis aux intéressés !

Mes photos de la journée de vol d'hier son maintenant sur mon site.

http://www.oocities.com/robertbernier_ca/

Robert Bernier

------=_NextPart_000_005A_01BFE6C1.EDD1F5E0

Type: text/html;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

http-equiv=3DContent-Type>

C'est =

vrai qu'on est

lent ici au Saguenay ...

mais =

comme on dit,

mieux vaut tard que jamais!

 

C'est le =

fun de voir

tes photos Robert continue!

size=3D4>Michel

Sonya Guaydit la CERISE BIONIQUEalias la Banane =

atomique

style=3D"BORDER-LEFT: #000080 2px solid; MARGIN-LEFT: 5px; MARGIN-RIGHT: =

0px; PADDING-LEFT: 5px; PADDING-RIGHT: 0px">

----- Original Message -----

style=3D"BACKGROUND: #e4e4e4; FONT: 10pt arial; font-color: =

black">From:

Robert =

Bernier

To: href=3D"mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA"

title=3DVOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA =

Sent: Sunday, June 25, 2000 =

8:06 PM

Subject: Photos

Avis aux intéressés !Mes photos de la =

journée de vol

d'hier son maintenant sur mon site. =

href=3D"http://www.oocities.com/robertbernier_ca/">http://www.geocities.=

com/robertbernier_ca/Robert

Bernier

------=_NextPart_000_005A_01BFE6C1.EDD1F5E0--


Date: 05 juillet 2000

De: Robert Bernier (16)

Sujet: Photos (12)

This is a multi-part message in MIME format.

------=_NextPart_000_0004_01BFE6C8.CD526500

Type: text/plain;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: 8bit

Pis c'est le fun d'avoir de tes nouvelles, c'est si calme sur la liste de

ce temps-ci !

Robert

-----Original Message-----

From: Vol libre au Quebec [mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA]On Behalf Of

Sonya Guay

Sent: Wednesday, July 05, 2000 8:45 PM

To: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Subject: Re: Photos

C'est vrai qu'on est lent ici au Saguenay ...

mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais!

C'est le fun de voir tes photos Robert continue!

Michel

Sonya Guay

dit la CERISE BIONIQUE

alias la Banane atomique

----- Original Message -----

From: Robert Bernier

To: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Sent: Sunday, June 25, 2000 8:06 PM

Subject: Photos

Avis aux intéressés !

Mes photos de la journée de vol d'hier son maintenant sur mon site.

http://www.oocities.com/robertbernier_ca/

Robert Bernier

------=_NextPart_000_0004_01BFE6C8.CD526500

Type: text/html;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

http-equiv=3DContent-Type>

class=3D139333101-06072000>Pis

c'est le fun d'avoir de tes nouvelles, c'est si calme sur la =

liste de ce

temps-ci !

class=3D139333101-06072000> 

class=3D139333101-06072000>Robert 

face=3DTahoma

size=3D2>-----Original Message-----From: Vol libre au =

Quebec

[mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA]On Behalf Of Sonya

GuaySent: Wednesday, July 05, 2000 8:45 PMTo:

VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CASubject: Re: =

Photos

C'est =

vrai qu'on est

lent ici au Saguenay ...

mais =

comme on dit,

mieux vaut tard que jamais!

 

C'est =

le fun de voir

tes photos Robert continue!

size=3D4>Michel

Sonya Guaydit la CERISE BIONIQUEalias la Banane =

atomique

style=3D"BORDER-LEFT: #000080 2px solid; MARGIN-LEFT: 5px; =

MARGIN-RIGHT: 0px; PADDING-LEFT: 5px; PADDING-RIGHT: 0px">

----- Original Message -----

style=3D"BACKGROUND: #e4e4e4; FONT: 10pt arial; font-color: =

black">From:

title=3Drobertb@MLINK.NET>Robert

Bernier

To: href=3D"mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA"

title=3DVOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA =

Sent: Sunday, June 25, 2000 =

8:06

PM

Subject: Photos

Avis aux intéressés !Mes photos de la =

journée de vol

d'hier son maintenant sur mon site. =

href=3D"http://www.oocities.com/robertbernier_ca/">http://www.geocities.=

com/robertbernier_ca/Robert

Bernier

------=_NextPart_000_0004_01BFE6C8.CD526500--


Date: 05 juillet 2000

De: Domolan

Sujet: Unsubscribe

This is a multi-part message in MIME format.

------=_NextPart_000_0092_01BFE6CA.1EF63F20

Type: text/plain;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

unsubscribe Michel Cipriani

----- Original Message -----

From: Robert Bernier

To: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Sent: Wednesday, July 05, 2000 9:34 PM

Subject: Re: Photos

Pis c'est le fun d'avoir de tes nouvelles, c'est si calme sur la liste =

de ce temps-ci !

Robert

-----Original Message-----

From: Vol libre au Quebec [mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA]On =

Behalf Of Sonya Guay

Sent: Wednesday, July 05, 2000 8:45 PM

To: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Subject: Re: Photos

C'est vrai qu'on est lent ici au Saguenay ...

mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais!

C'est le fun de voir tes photos Robert continue!

Michel

Sonya Guay

dit la CERISE BIONIQUE

alias la Banane atomique

----- Original Message -----

From: Robert Bernier

To: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Sent: Sunday, June 25, 2000 8:06 PM

Subject: Photos

Avis aux intéressés !

Mes photos de la journée de vol d'hier son maintenant sur mon =

site.

http://www.oocities.com/robertbernier_ca/

Robert Bernier

------=_NextPart_000_0092_01BFE6CA.1EF63F20

Type: text/html;

charset="iso-8859-1"

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

http-equiv=3DContent-Type>

unsubscribe Michel Cipriani

style=3D"BORDER-LEFT: #000000 2px solid; MARGIN-LEFT: 5px; MARGIN-RIGHT: =

0px; PADDING-LEFT: 5px; PADDING-RIGHT: 0px">

----- Original Message -----

style=3D"BACKGROUND: #e4e4e4; FONT: 10pt arial; font-color: =

black">From:

Robert =

Bernier

To: href=3D"mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA"

title=3DVOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA =

Sent: Wednesday, July 05, 2000 =

9:34

PM

Subject: Re: Photos

class=3D139333101-06072000>Pis

c'est le fun d'avoir de tes nouvelles, c'est si calme sur la =

liste de ce

temps-ci !

class=3D139333101-06072000> 

class=3D139333101-06072000>Robert 

face=3DTahoma

size=3D2>-----Original Message-----From: Vol libre au =

Quebec [ =

href=3D"mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA">mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL=

.CA]On

Behalf Of Sonya GuaySent: Wednesday, July 05, 2000 =

8:45

PMTo: =

href=3D"mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA">VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA=

Subject:

Re: Photos

C'est =

vrai qu'on

est lent ici au Saguenay ...

mais =

comme on dit,

mieux vaut tard que jamais!

 

C'est =

le fun de

voir tes photos Robert continue!

size=3D4>Michel

Sonya Guaydit la CERISE BIONIQUEalias la Banane =

atomique

style=3D"BORDER-LEFT: #000080 2px solid; MARGIN-LEFT: 5px; =

MARGIN-RIGHT: 0px; PADDING-LEFT: 5px; PADDING-RIGHT: 0px">

----- Original Message ----- =

style=3D"BACKGROUND: #e4e4e4; FONT: 10pt arial; font-color: =

black">From:

title=3Drobertb@MLINK.NET>Robert

Bernier

To: href=3D"mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA"

title=3DVOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA =

Sent: Sunday, June 25, 2000 =

8:06

PM

Subject: Photos

Avis aux intéressés !Mes photos de la =

journée de

vol d'hier son maintenant sur mon site. =

href=3D"http://www.oocities.com/robertbernier_ca/">http://www.geocities.=

com/robertbernier_ca/Robert

Bernier

------=_NextPart_000_0092_01BFE6CA.1EF63F20--


Date: 05 juillet 2000

De: Carl Girard (6)

Sujet: Brian walker (2)

C'est pas juste calme sur la liste, ça l'est aussi dans le ciel (ein

Michel!)

Aller voir ça, C'est pas du vol libre, mais ça se passe dans le ciel.

Si son truc fonctionne, j'arrête le parapente et je fais comme M.Walker.

http://seattletimes.nwsource.com/news/local/html98/rock24m_20000624.html


Date: 05 juillet 2000

De: Marco Levasseur (143)

Sujet: Voyage jusqu'aux portes de l'enfer... (4)

L'histoire de la Beauce se poursuit da nos jours aussi....à travers ce très

beau récit.

Merci Yvan!

Marco Levasseur

-----Message d'origine-----

De : Vol libre au Quebec [mailto:VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA]De la part

de Yvan Bernard

Envoyé : 5 juillet, 2000 02:49

À : VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

Objet : Voyage jusqu'aux portes de l'enfer...

Celui la je voulais le partager et surtout le sauvegarder

sur mon disque dur pour plus tard quand mon disque mou

commencera à me lâcher et que je voudrai me le rappeler.

C'était un premier juillet 2000 et il fallait que je soit

avec la famille jusqu'à 2Hr cette journée la car on avait de

la visite (vous savez c'est quoi...). Pendant que je faisais

cuire les steaks sur le BBQ je ne pouvais pas m'empêcher de

voir qu'il n'y avait pas seulement mes steaks qui

commençaient à fumer mais je m'efforce de cacher tout cela

et d'être le plus sociable possible jusqu'à 1hr30 (Le dead

line) car dans l'avant-midi Dan "Le beauceron" m'avait dit

au téléphone qu'il était en manque et on s'était entendu

pour que je passe le prendre vers 1 hr 30.

On passe voir François Gilbert (Delta) au cas où il

voudrait venir faire un ptit tour mais il ne pouvait pas et

on part de la vers 2hr 30 bien stressé de voir le temps

passé mais faut dire que la soupe a l'air un peu trop chaude

pour y plonger toute suite.

On arrive St-Prosper et c'est encore assez turbulent

alors on prend notre temps et on installe le treuil

tranquillement. Vers 4hr, le vent varie de 10 à 30 KM/hr

mais les variations sont assez progressives et pas trop

brusques, la taille des nuages a commençé à diminué un peu

et je me dit qu'entre la soupe brûlante et tiède il y a le

point où elle devrait être juste correcte et que cela devait

être à peu près le temps d'y goûter un peu si on ne veut pas

la manger froide.

Je vais voir comment cela tabasse et ensuite ce sera le

tour à Dan, on s'installe, les radios sont pas sur la même

fréquence (j'avais tappé un 1 à place du 7) et chacun notre

bout on ne peut pas se parler. C'est pas trop grave on passe

au plan B et Dan m'a déjà treuillé une couple de fois sans

radio alors trois ptit coup sur le cable et il sait que le

poisson et bien ferré et il est très bon pour le ramener

vers lui sans jamais lui laisser de mou (un bon pêcheur). Je

décolle à 4hr15, attaché au câble c'est pas très agréable de

se faire tabasser comme cela mais cela ne dure que deux

petites minutes et je largue à environ 250 mètres.

Il ne s'écoule pas une minute avant que je rencontre une

pompe, c'est petit pas fort je ne suis pas haut mais je

tente de m'y accroché, je poserai de l'autre côté de la

route si cela ne marche pas..?

Je dérive assez vite et ne monte pas vite puis je perd

la pompe à environ 300 M, chanceux j'en prend une autre en

dedans de 30 secondes un peu plus franche celle la qui me

semble venir de la polyvalente. Au bout de quelques tours je

me retouve assez bien positionné dedans et tout en enroulant

je traverse une zone forestiêre d'environ 4 KM. Cette phase

de mon vol ressemble étrangement à mon premier vol thermique

que j'y avait fait un an plus tot (Le 23 juin 99 "Petit vol

de plaine") car je dérive dans la même direction et passe à

peu près à la mêm place. Au bout de 15 minutes je me retouve

en train de zéroter à 900 mètres au dessus des derniers

champs où j'avais posée un an plus tôt.

Il me reste pas plus d'une minutes (car je ne pourrai

plus revenir contre le vent) pour décider si je m'engage

pour traverser une zone forestière (un rectangle de 10à 15

KM de large par 20 KM de long). Il n'y a qu'un petit lac

avec un chalet isolé qui ne sera plus accesible longtemps

mais il y a deux gros bûcher down wind (au pire). Je me sens

capable et en comfiance alors je m'engage pour traverser

cette forêt. Au bout d'environ 5 minutes je suis bien engagé

et mon ascendance bien essouflé, Je commence à faire du

-3m/s et je fait un point fixe vers la route la plus près

(avec une composante de vent de face), ca passe pas, je

tourne 180 degré et mire l'autre route plus loins mais une

composante de vent favorable, ca passe pas il me manque au

moins un à 2 KM et faudrait que ca arrête vite de dégeuler.

Un coup d'oeil sur mon altimètre qui me donne 680 M

"Merde je ne suis jamais senti si bas à cette hauteur" Tant

qu'à être pris pour poser dans un bûcher, je décide d'y

aller pour le plus éloigné dos au vent ce qui m'empêchera de

me caler dans l'effet Bagnard et me laisse plus de chance de

racrocher quelques chose. Je suis rivé sur mon vario à

l'affut de la moindre variation et à 430 M je zérote un ptit

coup. Je me rapelle le récit de Joël qui disait d'être

patient même dans des thermiques de 0, des poussières et de

toute façon je n'ai pas le choix ici, je tourne et me

concentre sur le vario aussi bien que le feeling de l'aile.

Je suis à l'abris de la dégeulante et je ne descend plus au

bout de quelques tours, je monte un peu (en moyenne) Cool...

après 5 minute de dérive dans la pompe je suis à 600

quelques M et vraiment tiré d'affaire avec la route

parfaitement à ma porté.

Je peu maintenant me permettre d'explorer un peu mieux

les environ de la pompe et remonte à 900 quelques mètres. Je

fait alors une petite transition de travers au vent afin de

me positionner pour dériver ensuite vers mon objectif final.

A ce point je n'ai plus besoin de thermique pour m'y rendre

mais pas moyen d'avoir la paix, je tombe encore dans un où

je m'amuse à centrer seulement à la sellette. Pour la

première fois je me sens comme l'oisillon qui vient de

découvrir l'envergure et le potentiel de ses ailes et qui

s'amuse de bulles en bulles bien loins du nid maternelle. A

la hauteur où je suis c'est facile de rester en l'air et mon

cerveau n'a jamais été innondé à ce point d'endorphine.

Alors que cette drogue du bonheur bouillonne partout dans

mes veines je regarde en bas. J'ai 985 mètres de gaz sous

les pieds et juste au dessous je voie le petit "village"

(d'environ 0,5 x 0,5 KM et une trentaine de maisons) qui me

paraissait inateignable 40 minutes plus tôt.

Je suis face au vent et stationnaire par rapport au sol

(je touche pas à l'accélérateur alors j'ai de la maneuvre au

cas ou...) mais c'est bien et pas inquiétant. Derrière moi

il y a les forêts sauvages du Maine qui s'étendent à perte

de vue sur des centaines de kilomètres. Juste sous moi il

s'agit bien du derniers petit bastion où la colonisation

s'était arrêté il y a un siècle et où la nature commence à

reprendre ses droits. C'est l'histoire du siècle passé qui

décide aujourd'hui où mon vole se terminera car le dernier

terminus est à ma verticale. La brume d'un petit nuage me

passe tout juste une centaine de pieds sur la tête et une

ascendance viens à ma rencontre, elle prend un bon trentes

secondes à traverser avec une pointe de 4m/s vers le milieu.

Être au ciel et en même temps si près des porte de l'enfer,

je pense que c'est un cadeau du diable en personne qui veut

profiter de mon euphorie pour venir me tenter et ainsi avoir

un photon de plus pour alimenter le feu de son enfer. Entre

le Diable et St-Louis je choisit le dernier même si je ne

connais pas son histoire...:)

Après 15 minutes de vol stationnaire (1hr10 au total) je

pose à 5hr30 et à trente KM de mon départ dans le mini

Village où j'ai juste le temps de mettre mon aile en boule

avant d'être entouré d'une douzaine de curieux. La drogue de

l'euphorie bouillonnait encore partout dans mes veines et je

crois avoir transmis (bien malgré moi) la passion de notre

sport à quelques un(une) de ces currieux.

Plus tard, cellulaire aidant, le beauceron m'a récupéré

et expliqué qu'il m'a suivi un bout avec le véhicule et m'a

finalement perdu de vue alors que je m'enfonçais dans la

zone forestière.

Bonne saison de vol à tous

Yvan "Le Photon drogué" Bernard

PS: Merci Dan et excuse moi de t'avoir faussé compagnie.

La prochaine fois je vais t'envoyer en l'air avant d'y

aller car la drogue ayant fait son travail, je ne pourrai

plus résister à l'appel du thermique si la vie me laisse

croiser de nouveau son chemin.


Front de Libération aérienne du Québec
1