ENNEMI INTERIEURL'ENNEMI INTERIEUR est un site indépendant de libre expression pour protester contre l'état de guerre urbaine qui couve en France par la faute de gouvernements passifs qui pactisent avec la racaille et les colons islamistes.

L'ENNEMI INTERIEUR pointe du doigt ce que le gouvernement et les journalistes appellent incivilités : les exactions des délinquants, dealers, violeurs, assassins, clandestins, en un mot de la racaille qui sévit quotidiennement en France en toute impunité, soutenue par les médias politiquement corrects, la justice maçonnique, les associations racistes et les partis politiques anti-français. S'y ajoute le terrorisme islamiste, qui puise à la même source et décuple les dangers. Aujourd'hui le combat n'est plus seulement sécuritaire, il est culturel dans une France envahie par des colons qui refusent notre histoire, nos coutumes et notre voisinage, qui prêchent la haine de l'Occident, des chrétiens, des juifs, des athés, qui cherchent à placer l'Islam au-dessus des lois de la République. Comme tout citoyen européen qui désire vivre en paix dans une société civilisée, nous refusons et combattons le nouveau fascisme des islamistes!

« Vous ne comprenez pas, vous ne voulez pas comprendre, que l'Occident est pour eux un monde à conquérir, à châtier, à soumettre à l'Islam » Oriana Fallaci, La rage et l'orgueil

CELEBRONS LE SOUVENIR DES VICTIMES DE L'ILAMISME

                  

Il y a deux ans aux Etats Unis : 11 septembre 2001 : attentats islamistes : + de 3000 victimes

WORLD TRADE CENTER

MOTHERFUCKERS

les musulmans font la fête
les gauchistes applaudissent
pourtant à travers l'Amérique
c'est l'ensemble du monde Occidental qui est visé

NUKE THIS BASTARD

                  

SOUTENONS BUSH ET SHARON CONTRE LE TERRORISME DE L'ILAM

Il y a deux ans en France : début de l'offensive armée des colons islamistes
couverte par les collaborateurs des médias et les traîtres du gouvernement

ROQUETTES

depuis des années les criminels des cités s'équipent en armes de guerre sans que les gouvernements successifs n'ordonnent à la police ou à l'armée d'intervenir

fusils mitrailleurs, roquettes et grenades proviennent des terroristes islamiste qui mènent la guérilla dans les Balkans, en Afrique du nord ou en Afghanistan

ARMES

Un jour avant les attentats les associations musulmanes veulent faire interdire un livre de l'écrivain Michel Houellebecq. La presse stigmatise cet auteur politiquement incorrect qui reste sur ses positions

GIPN Béziers

Béziers : un "jeune", délinquant multirécidiviste et islamiste, tire à la roquette sur une voiture de police puis abat le chef de cabinet du maire. Le tueur appelle la police en se présentant comme "fils d’Allah". Plusieurs voitures sont détruites à la roquette. La poursite dure 7 heures. Le GIPN neutralise finalement le forcené. Pour protester, les "jeunes" du quartier, solidaires de l'assassin, incendient des dizaines de voitures. Après avoir mentionné l'aspect religieux de l'affaire, les enquêteurs annoncent qu'il s'agit d'un simple criminel qui pète les plombs et la presse enterre vite l'affaire

A Barr pour le jour de l'an, des "jeunes" musulmans posent une bombe dans la salle des fêtes du village, provoquant d'importants dégâts et blessant gravement les convives. La presse qualifie cet attentat d'incivilité imbécile et festive, puis enterre l'affaire

Toulouze : l'explosion de l'usine AZF fait des milliers de blessés. L'hypothèse d'un attentat est écartée le jour même par les autorités. L'explosion est qualifiée d'accident à 99% mais elle n'est toujours pas expliquée

NO ISLAM !

 

 

LES CRIMINELS MUSULMANS
ET LES COLLABORATEURS
NE L'EMPORTERONT PAS
AU PARADIS D'ALLAH

LA FRANCE NE SERA JAMAIS
UNE DICTATURE ISLAMISTE

Nous attendons toujours la vérité...

LUTTONS CONTRE L'ILAMISATION DE LA FRANCE



REPLONGEONS DANS L'ACTUALITE FRANCAISE DE L'EPOQUE

CollaborationLCR, MRAP, ATTAC, les Verts, la CGT, Motivées, le PC, le MDC, la LDH...

Tous les grands "démocrates" manifestaient contre la guerre en Afghanistan où le "grand satan" Américain s'en prenait aux islamistes Talibans. Entre partisans de la dictature, rouge ou verte, on se soutient. Surtout quand on a en commun l'amour de l'Islam et la haine de l'Occident.

L'histoire se répète : nous assisterons aux mêmes manifestations en cas d'attaque de l'Irak.

TOULOUSE, 13 oct 2001 (AFP) - Plusieurs centaines de personnes - 800 selon la police, 2.000 selon les manifestants - ont défilé, samedi après-midi, dans les rues de Toulouse, pour dénoncer les bombardements de l'aviation américaine sur l'Afghanistan. Rassemblés place du Capitole à l'appel d'une dizaines de mouvements de gauche et d'extrême gauche, dont les Verts, le Mouvement pour la paix, Attac, le groupe des Dix, la FSU, la Ligue communiste révolutionnaire, les Motivé-e-s, le MRAP ou la CGT.

NANTES, 13 oct 2001 (AFP) - Environ 800 personnes, selon la police, ont manifesté samedi après-midi dans le centre de Nantes contre les bombardements américains. Une quinzaine d'organisations, parmi lesquelles des syndicats (CGT, SUD), des mouvements de gauche (PCF, Les Verts, Motivé(e)s...) et l'Association islamique de l'ouest de la France, avaient appelé à cette manifestation.

NICE, 13 oct 2001 (AFP) - Environ 350 personnes, selon la police, ont manifesté samedi en milieu d'après-midi à Nice "contre la guerre" en Afghanistan à l'appel du Parti communiste, du mouvement alternatif et d'associations de défense des droits de l'Homme.

LILLE, 13 oct 2001 (AFP) - Deux manifestations ont eu lieu samedi après-midi à Lille et à Calais pour protester "contre la guerre" en Afghanistan à l'appel de la Fédération anarchiste, du Parti algérien pour la démocratie et le socialisme, de la Coordination communiste (groupe dissident) et de plusieurs associations de défense des droits de l'homme. Des représentants locaux du PC, des Verts, du MDC, de la ligue des droits de l'homme et de la CGT participaient à ce rassemblement "contre la guerre".


De son côté, Jacques Chirac, à l'époque où il faisait tout pour être réélu, condamnait fermement le terrorisme.

PERPIGNAN, 11 oct 2001 (AFP) - Le président Jacques Chirac a affirmé jeudi à Perpignan la détermination de la France à combattre les terroristes, "des criminels et des imposteurs qui s'attachent à faire croire qu'en attaquant les plus forts, ils défendent les plus faibles".

"Les terroristes sont des criminels. Ils saluent avec indécence la tragédie du 11 septembre", a dit Jacques Chirac, au cours d'une conférence de presse à l'issue du 14ème sommet franco-espagnol. "Ils n'incarnent aucune forme de civilisation", mais défendent "la loi du meurtre et du sang", "l'intolérance la plus absolue", "la terreur aveugle".

Jacques Chirac a également dénoncé une forme de régime politique qui "opprime les hommes et avilit les femmes".

Il a affirmé la détermination de la France à "combattre sans aucune faiblesse" le terrorisme par solidarité avec le peuple américain, mais aussi "pour sa propre sécurité". "Le pire serait de penser que ce combat ne nous concerne pas. Il nous concerne", a dit Jacques Chirac rappelant que la France avait été "touchée dans le passé" par des actions terroristes.

Depuis sa réélection qui le met à l'abris des poursuites judiciaires, le discours du "président de TOUS les français" a bien changé. Sauf s'il pense que tous les français sont des racailles et des islamistes. Cher président girouette, ne prenez pas vos rêves pour la réalité, nous ne sommes pas TOUS convertis au mensonge et à la trahison.

SUPER MENTEUR

La mort du Commandant Massoud a été célébrée il y a quelques jours. Nos hommes politiques relayés par les journaleux ne tarissent pas d'éloges à la mémoire du résistant Afghan. Pourtant, il y a un an...

AFP, 16 septembre 2001 : Francophone et francophile, l'opposant afghan Ahmed Shah Massoud n'avait pas, lors de sa visite à Paris en avril dernier au cours d'un périple européen, obtenu d'aide directe de la France. Il n'avait pas, comme le souhaitaient ses partisans français, été reçu par le président Jacques Chirac ou le Premier ministre Lionel Jospin.

A Paris, où il avait été reçu par le ministre des Affaires étrangères, Hubert Védrine, il avait demandé à l'Occident, et en particulier à la France, des "pressions fortes" sur le Pakistan pour faire cesser "l'ingérence" pakistanaise dans son pays.

Le ministre des Affaires européennes, Pierre Moscovici, avait indiqué que le gouvernement français avait "décidé d'augmenter substantiellement son aide humanitaire. Plus de trente millions de francs ont été mis en place depuis le début de l'année". Le ministre de la Coopération, Charles Josselin, avait déclaré que la France avait "augmenté substantiellement ses crédits d'aide" par le biais des programmes des Nations-Unies et des Organisations non gouvernementales (ONG).

Ahmed Shah Massoud, à l'issue de son séjour dans la capitale française, s'était borné à déclarer: "J'espère qu'il y aura des changements dans l'attitude de l'Occident et que l'Occident se trouvera dans l'obligation de nous venir en aide. Cependant, je crains que cette aide parvienne à un moment qui sera trop tard", avait-il ajouté.

Hélène Surgères, membre du Comité Solidarité Afghanistan, qui s'était entretenue avec lui lors de sa visite en France, a indiqué à l'AFP que "Massoud n'avait rien demandé de précis à la France. Il s'est contenté de demander: qu'est-ce que la France peut faire pour nous venir en aide ? Je peux vous dire, a ajouté Mme Surgères, qu'à Paris il n'a rien obtenu".

Massoud, interrogé à la fin de son séjour à Paris sur le fait de savoir s'il souhaitait recevoir une aide militaire occidentale, et notamment française, avait éludé, se bornant à répondre: "Cela dépend de la décision des dirigeants et des présidents européens. Veulent-ils défendre la cause du peuple afghan ou se contenter de déclarations ?". © AFP

COLONS

aujourd'hui des immigrés clandestins musulmans envahissent Saint Denis, un haut lieu de l'histoire de France
pour nous français, cela revient à occuper Washington ou la Mecque, c'est un insulte au pays et aux citoyens
le gouvernement traître a laissé faire sans broncher et des associations collaboratrices ont aidé les clandestins
le travail de sape des collaborateurs ne date pas d'aujourd'hui, il est seulement plus voyant

CollaborationLes mouvements gauchistes et immigrationistes anti-français financés par l'Etat avec les deniers publics et encensés par la presse sont les premiers collaborateurs défenseurs des islamistes. Pendant des années ils ont favorisés l'insécurité et l'implantation de l'Islam sur le sol français sous couvert de lutte contre le racisme.

Les attentats du 11 septembre les obligèrent à réagir mollement contre la propagande islamiste. Souvenez vous de l'affaire J'ACCUSE contre STNET.COM :

13 septembre 2001, au journal télévisé de France 2 l'association AIPJ J'accuse (proche du MRAP, mouvement antisémite dont les membres manifestent en criant "mort aux juifs"), faits sa promotion en appelant à la vigilance à l'encontre d'un site intégriste : stcom.net.

Le 14 septembre 2001, une dépêche AFP précise : PARIS, 14 sept (AFP) - Le site internet français "stcom.net", qui fait l'apologie du terrorisme, est de nouveau accessible vendredi à la mi-journée, après avoir été inaccessible plusieurs heures dans la matinée, a constaté l'AFP. Président de l'association antiraciste "J'accuse, action internationale pour la justice (AIPJ)" qui avait dénoncé à la justice l'existence de ce site, Marc Knobel s'est dit "étonné" d'une telle "réapparition" et l'a "déplorée". "Le site a sans doute changé d'hébergeur aux Etats-Unis", a-t-il expliqué à l'AFP, persuadé que l'hébergeur habituel, basé à Milford (Connecticut), avait préféré couper l'accès face à la polémique.

L'action de J'accuse contre stnet.com n'a mené à rien et l'intervention médiatique n'a été qu'un coup de pub.

Avant l'intervention médiatique de J'accuse et avant les attentats, ce site islamique avait été dénoncé par notre site ENNEMI INTERIEUR dans un dossier sur l'Islam fasciste. Nous citions plusieurs sources de haine et de propagande comme Radio Islam. J'accuse, le MRAP et SOS-Racisme n'en ont jamais tenu compte.

Nous posions alors une question simple : pourquoi ces associations anti racistes laissent faire les sites islamistes ? Surtout que l'association J'accuse attaquait en justice les fournisseurs d'accès à Internet pour faire interdire l'accès à Front 14, hébergeur de sites nationaux socialistes. Noble combat, sauf que l'association J'accuse ne se préoccupait pas des sites islamiques anti-français, antisémites et anti républicains.

Avant les attentats du 11 Septembre, jamais l'association J'accuse n'avait dénoncé à grand renfort de médias un seul site islamiste !!! Et elle n'a jamais recommencé depuis. Nous en déduisons que l'association J'accuse est partisane et couvre les sites racistes et fascistes dès lors qu'ils sont islamistes. Leur intervention médiatique n'était qu'un alibi pour ne pas paraître trop partial vis à vis des mahométans. Sans les attentats, J'accuse n'aurait jamais levé le petit doigt contre un site islamiste.

MRAP, SOS Racisme, J'accuse, LICRA, nous reconnaissons là les méthodes d'infiltration et de subversion des collaborateurs de l'islam. Aujourd'hui ces associations s'attaquent aux sites patriotes qui défendent les valeurs de la France et dénoncent les islamistes. Pendant ce temps, le site stnet.com est toujours opérationnel, cité en exemple sur d'autres sites musulmans, dont des sites français comme islamie.com et oumma.com.

CONCLUSION : LES MOUVEMENTS ANTI-FRANCAIS JOUENT L'INTOX ET NE FONT RIEN CONTRE LES SITES RACISTES ISLAMISTES

islamie.com et oumma.com sont les sites de référence de l'Islam français
leurs forums sont modérés: les messages postés sont contrôlés et approuvés par le site
extraits représentatifs (il y en a des pages et des pages du même genre, et pire
) :

ce dernier message sarcastique est posté par l'administrateur même du site...

 

en France on peut se réjouir en toute impunité des attentats islamistes contre les Etats Unis ou Israël

mais si on ose critiquer l'Islam les avocats collaborateurs ne sont pas loin pour faire taire l'infidèle

CollaborationAvant les attentats de 11 septembre, les associations musulmanes tentèrent de faire interdire le livre de Michel Houellebecq qui avait le défaut de ne pas apprécier les terroristes islamistes et les kamikazes Palestiniens. Position intolérable pour les "démocrates" de l'iSSlam.

Les Nazis brûlaient les livres, les iSSlamistes sont leurs dignes successeurs. Même l'émission où était invité l'écrivain subit les foudres des censeurs barbus. En France les libertés d'expression et d'opinion s'arrêtent là où commence la dictature islamique.

PARIS, 6 sept 2001 (AFP) - Le juge des référés du Tribunal de Paris a rejeté jeudi la demande de plusieurs associations musulmanes qui souhaitaient visionner avant sa diffusion, jeudi soir sur France 2, l'émission "Campus" de Guillaume Durand dont Michel Houellebecq est l'invité. Ces associations estimaient que l'écrivain était susceptible d'y réitérer ses propos hostiles aux Musulmans, et elles voulaient, si tel était le cas, demander au juge d'interdire l'émission ou certains passages. Le dommage invoqué par les associations "est hypothétique et ne peut autoriser un contrôle, à titre préventif, du juge des référés qui équivaudrait, s'il était exercé, en l'occurrence, à une mesure de censure", répond le juge.
Michel Houellebecq, auteur du roman "Plateforme", a affirmé dans le magazine Lire, que "la religion la plus con, c'est quand même l'Islam", se disant "effondré" par la lecture du Coran. Le juge, Mme Edith Dubreuil, explique que le principe de la liberté d'expression s'oppose au contrôle préalable d'une publication ou d'une émission de télévision. A moins, dit-elle, qu'il "existe des éléments de preuve sérieux de nature à démontrer la réalité d'un péril manifeste et que la publication ou l'émission en cause procède d'un abus de la liberté reconnue aux organes de presse..."
L'avocat des associations, Me Jean-Marc Varaut, avait plaidé jeudi matin que les propos éventuels de l'écrivain seraient de nature à provoquer à la haine religieuse et à porter atteinte à la dignité des Musulmans, alors que le bâtonnier Bernard du Granrut, avocat de France 2, s'opposait, au nom de la liberté de la presse, au visionnage de ce qui n'est encore qu'un projet d'émission. France 2 était soutenue par le substitut Pierre Dillange selon lequel "le fait de ne pas aimer une communauté n'est pas répréhensible. Ce n'est pas la même chose qu'inciter à la haine".

Les musulmans mirent leur action en sourdine après les attentats et firent peu de vague pendant une année. Il y a quelques semaines, les actions en justice contre l'écrivain viennent de reprendre. Les roquets liberticides n'abandonnent jamais !

BBC News, 22 août 2002, un écrivain attaqué en justice pour avoir "insulté" l'Islam : L'écrivain français Michel Houellebecq est attaqué en justice par quatre organisations islamiques après avoir tenu des propos jugés "insultants" sur l'Islam dans un interview au sujet de son dernier livre. Cette action a été lancée le 17 septembre 200. La mosquée de Paris et la ligue mondiale islamique d'Arabie Saoudite font partie des plaignants.

La liberté d'expression est en danger mais nous n'avons malheureusement aucune nouvelle de la Ligue des Droits de L'Homme. La Ligue des Droits de l'Homme défend pourtant les appels au meurtre d'ex-membres des brigades rouges ainsi que des écrits pédophiles. Elle reste étrangement silencieuse sur l'affaire Houellebecq...

aimer son pays est-il un crime ? En France occupée par les colons anti-Occidentaux : OUI
c'est pour cela que les traîtres qui gangrènent la France détestent tant les Etats Unis
car les américains aiment leur pays et défendent avant tout leur culture
qu'attendons nous pour faire de même ? Soyons fiers de notre passé et maîtres de notre avenir

UNITED

aux Etats Unis les pompiers sont considérés comme des héros par la population
aux Etats Unis le peuple se soude dans un élan patriotique et rend hommage au drapeau, symbole de l'unité

haine de la France


en France les pompiers sont caillassés par les "jeunes" délinquants musulmans car ils symbolisent les institutions
en France les "jeunes" délinquants musulmans sifflent l'hymne national et vénèrent le portrait de Ben Laden

les colons islamistes débarqués du Maghreb détestent le peuple de France, l'histoire de la France, la culture française
leurs crimes ne sont pas simplement de droit commun, ils sont racistes et constituent une véritable guérilla anti-française

Intifada version "jeunes" des cité, l'incendie criminel devient un nouveau moyen d'agression pour combattre les français.

SUD DE LA FRANCE, août 2001 : les incendies de forêt ont longtemps été l'oeuvre de pyromanes dérangés. Le mois d'août 2001 fut particulièrement éprouvant pour les pompiers. A l'origine de la plupart des départs de feu : les "incivilités" des "jeunes" des cités, qui après l'incendie des voitures et des poubelles passent aux forêts.

ROCHEFORT (Charente-Maritime), 4 sept 2001 (AFP) - L'incendie d'un supermarché (Lidl) de 300 m2 entièrement ravagé par le feu et les jets de cocktails molotov sur un véhicule de police survenus à Rochefort dans la nuit de dimanche à lundi, sont "deux affaires totalement distinctes", a-t-on appris mardi auprès de la police. Selon le le commissaire Christophe Merlin, chef de la circonscription de Rochefort, "il y a eu conjonction de deux actes de délinquance". "La première affaire est l'acte d'un incendiaire isolé et la seconde est liée à la petite délinquance locale et à des actes de violences urbaines", a déclaré à l'AFP l'officier de police. L'incendiaire, dont l'identité n'a pas été communiquée, va être déféré très rapidement au parquet de Saintes (Charente-Maritime). En revanche, la police se refusait à donner toute indication sur le nombre ainsi que sur l'identité des personnes après les jets de cocktails molotov sur un véhicule des forces de l'ordre.

LYON, 4 sept 2001 (AFP) - Un entrepôt de plus de 2.000 mètres carrés abritant deux entreprises de transformation de plastique a été détruit par le feu dans la nuit de lundi à mardi à Saint-Symphorien d'Ozon (Rhône), dans la banlieue sud de Lyon, a-t-on appris mardi auprès du CODIS. Une douzaine de véhicules de sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour combattre cet incendie qui a été maîtrisé dans la matinée. La cause du sinistre n'est pas encore connue. Les dégats approchent les 40 MF (6,1 M d'EUR), selon Pierre Mossaz, le PDG de LM réalisations, l'une des deux entreprises touchées.

BEZIERS, 4 sept 2001 (AFP) - Une vingtaine de voitures ont été incendiées dans plusieurs rues du centre de Béziers (Hérault), dans la nuit de lundi à mardi, a-t-on appris auprès de la municipalité. Plusieurs des voitures incendiées étaient stationnées dans la rue Gambetta, proche de la gare, où habitait Safir Bghioua, le forcené de Béziers, a-t-on indiqué de même source. Les premières voitures ont été incendiées vers 03h00 du matin. La police accrédite la thèse d'incendies allumés par des jeunes du quartier populaire de La Devèze, point de départ, samedi soir, de la course meurtrière de Safir Bghioua, natif de ce quartier.

Août-Septembre 2001, pas une semaine sans incendies criminels. La fréquence va s'accélérer et à Noël 2001 des centaines de voitures seront incendiées par les "jeunes" des cités. La presse minimisera les faits. MAIS IL S'AGIT BIEN D'ATTAQUES CIBLEES CONTRE LES FRANCAIS DANS UNE LOGIQUE DE TERREUR ET DE GUERRE TERRITORIALE


Les "jeunes" des cités varient les plaisirs : incendie, caillassage de pompiers, attaques de policiers, meurtres de civils, agressions de chauffeurs de bus. Le mois de septembre 2001 fut un exemple parfait des exactions en France, pas un jour sans un crime de sang ou une agression violente.

TOULOUSE, 5 sept 2001 (AFP) - Le trafic des bus a été perturbé mercredi après-midi à Toulouse par un arrêt de travail inopiné des conducteurs consécutif à l'agression d'un de leurs collègues, a-t-on appris auprès des syndicats et de la direction de la société d'exploitation des transports en commun de la ville.

PARIS, 6 sept 2001 (AFP) - "Un acte irraisonné, inexplicable", sans doute "un coup de folie" : c'est la thèse des policiers pour tenter d'expliquer le triple meurtre commis mercredi dans le 18è arrondissement de Paris, dont l'auteur présumé fait désormais l'objet d'un internement provisoire en milieu hospitalier. Abdelkrim Kader, 38 ans, a en effet été transféré jeudi après-midi, à titre provisoire, à l'Infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris. Manutentionnaire, Abdelkrim Kader, de nationalité algérienne, domicilié avec son épouse Attika et ses deux enfants dans un hôtel de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), est soupçonné d'avoir tué mercredi après-midi trois personnes à coups de couteau.

ROUEN, 7 sept 2001 (AFP) - Un jeune homme de nationalité algérienne de 23 ans a été tué de plusieurs coups de sabre jeudi après-midi à Canteleu près de Rouen, a-t-on appris vendredi de source policière. L'agresseur présumé, d'origine marocaine, âgé de 20 ans, déjà connu des services de police, s'est peu de temps après le meurtre constitué prisonnier au commissariat de police de Rouen où il a été placé en garde à vue. L'agression s'est déroulée dans un petit square de la "Cité verte", quartier d'immeubles de type HLM de Canteleu. Selon des témoignages recueillis par le quotidien Paris-Normandie, une altercation aurait opposé les deux hommes le matin du drame. De source policière, on n'excluait pas vendredi matin qu'une rivalité entre deux clans puisse être à l'origine du meurtre. La victime, Habib El Kadi, originaire de Mostaganem (Algérie), était arrivée en France il y a un an où il avait déposé un dossier de demande d'asile.

TOURS, 7 sept 2001 (AFP) - Le policier membre de la brigade motocycliste de Tours, grièvement blessé vendredi après avoir été renversé par un conducteur ivre alors qu'il participait à un contrôle routier, est décédé des suites de ses blessures, a-t-on appris auprès de la police.

PONTOISE, 8 sept 2001 (Le Parisien) - Les policiers de la section d'intervention et de la brigade anticriminalité de Cergy sont tombés dans un véritable guet-apens jeudi soir dans le quartier des Hauts-de-Marcouville à Pontoise. Intervenus pour disperser une bande qui s'attaquait à des vitrines de magasins, les policiers ont été pris pour cible par un jeune garçon de 15 ans qui n'a pas hésité à jeter une dalle de béton lourde de 25 kilos dans leur direction. Interpellé quelques minutes plus tard, cet adolescent aux lourds antécédents judiciaires était toujours en garde à vue hier soir dans les locaux du commissariat de Cergy.

Course-poursuite entre NANTERRE et PUTEAUX, 8 sept 2001 (Le Parisien) - Des pointes à 160 km/h en pleine ville, des dizaines d'infractions au Code de la route, une course-poursuite à contresens sur le boulevard circulaire, des coups de feu... C'est un véritable gymkhana qui s'est déroulé dans la nuit de jeudi à vendredi entre Nanterre et Puteaux. Digne d'un mauvais film d'action. Il est aux alentours de 2 h 25, hier matin, avenue Joliot-Curie, à Nanterre, lorsque deux motards, appartenant à la brigade de nuit de la compagnie motocycliste, remarquent une BMW roulant à très vive allure en direction de la préfecture, qui grille un feu rouge quasiment sous leurs yeux. Immédiatement, les deux policiers se portent à la hauteur des deux jeunes gens qui se trouvent à l'intérieur de la berline et les somment de s'arrêter. Réponse : un haussement d'épaules et un coup d'accélérateur ! S'ensuit une folle course-poursuite dans la nuit, d'abord à travers la cité Pablo-Picasso de Nanterre, puis sur le boulevard circulaire à La Défense et enfin dans les rues étroites de Puteaux, à une vitesse oscillant entre 140 et 160 km/h... La détermination du conducteur est intacte malgré les nombreux « incidents » qui ont émaillé sa fuite : pied au plancher, il s'engage à nouveau sur le boulevard circulaire à 160 km/h... à contresens, parvenant, cette fois, à semer les policiers qui s'étaient lancés à ses trousses. Pas pour longtemps : quelques minutes plus tard, la BMW est retrouvée arrêtée dans une rue de la cité Pablo-Picasso, vide de ses deux occupants. L'un semble s'être littéralement évanoui dans la nature, mais le second - le conducteur - s'était tout simplement caché dans un buisson non loin de là, rue de la Paix, où il est finalement appréhendé avec bien des difficultés. Placé en garde à vue, le jeune homme, qui n'a que 17 ans, devrait répondre de tentative d'homicide, mise en danger de la vie d'autrui et d'infractions multiples au Code de la route. Son passager, quant à lui, est toujours en fuite.

TOULOUSE, 9 sept 2001 (AFP) - Des échauffourées ont opposé des groupes de jeunes aux policiers pendant une bonne partie de la nuit de samedi à dimanche dans plusieurs quartiers populaires de Toulouse, sans faire de blessé, a-t-on appris auprès de la police. De 22h30 samedi soir jusqu'à 3h00 dimanche dans les quartiers de la Reynerie, de Bellefontaine ou d'Empalot, pompiers et policiers, sollicités pour des incendies de voitures, ont été accueillis à plusieurs reprises par des jets de pierre et de projectiles divers, auxquels les forces de l'ordre ont riposté par des tirs de grenades lacrymogènes ou de balles en caoutchouc de type "flash-ball". Selon la police, un total de cinq voitures ont été incendiées durant la nuit et les bureaux de l'office public des HLM du quartier de Bellefontaine ont été sérieusement endommagés par un incendie qui s'est propagé à un appartement contigu et a nécessité l'évacuation de deux personnes. Les policiers n'ont procédé à aucune interpellation.

PARIS, 16 oct 2001 (AFP) - La délinquance a augmenté de 5,7 % à Paris au cours des neufs premiers mois de l'année, par rapport à 2000, a annoncé mardi la préfecture de police, relevant que la tendance est à la baisse depuis l'été.

CETTE ANNEE LA PRESSE RELATE TRES PEU LES FAITS DIVERS : ON NE PARLE PLUS DE LA DELINQUANCE, LE GOUVERNEMENT EST CONTENT, POUR LES VICTIMES RIEN NE CHANGE


Autre constante d'une année sur l'autre, les Francs Maçons excellent dans les magouilles judiciaires et financières, et leurs amis de la justice sont toujours là pour les blanchir.

NICE, 6 sept 2001 (AFP) - La chambre de l'instruction de la Cour d'appel d'Aix-en-Provence a partiellement annulé jeudi les perquisitions effectuées en novembre au siège provincial de la Grande loge nationale française à Nice et au domicile de son grand maître, Bernard Merolli, a annoncé son avocat Me Michel Cardix. Lors de ces perquisitions, les enquêteurs avaient saisi plusieurs documents concernant certains membres de la franc-maçonnerie azuréenne dont le juge Jean-Paul Renard, doyen des juges d'instruction de Nice. Me Cardix a indiqué à l'AFP que "le scellé concernant le juge Renard n'a pas été annulé". En revanche, d'autres pièces ne pourront "plus être mentionnées dans la procédure". Les perquisitions avaient suivi l'ouverture d'une information judiciaire contre un fonctionnaire de la Police aux frontières, Alain Bartoli, soupçonné d'avoir piraté des fichiers de la police pour le compte de certains membres de sa Loge. Le procureur de Nice Eric de Montgolfier a ouvert une enquête contre Jean-Paul Renard, 51 ans, ex-membre de la Grande loge nationale française (GLNF), soupçonné d'avoir utilisé à des dizaines de reprises entre 1998 et 1999 le fichier du casier national pour obtenir des informations sur des candidats à l'initiation maçonnique.

Le juge Renard sera condamné à la plus légère des sanctions, autant dire à rien. Chez les Françs Maçons, la fraternité n'est pas un vain mot. Dommage qu'elle ne serve jamais les lois de la République Française, bien au contraire.

C'est pourquoi nous parlons ici des Francs Maçons, cette secte dangereuse qui infiltre les milieux de pouvoir et défend la racaille pour mieux étendre son emprise sur le peuple. La mafia maçonnique est un des pires mouvements anti-français.


Un avant goût du mois suivant ? On prend les mêmes et on recommence.

BEAUVAIS, 12 oct 2001 (AFP) - Rédouane Faïd, chef présumé du groupe de sept hommes âgés de 26 à 44 ans et accusés de trois hold-up avec prises d'otages commis à domicile entre 1995 et 1997, a refusé vendredi de venir au procès qui se déroule depuis mercredi devant la cour d'assises de l'Oise. "J'estime que les conditions de ma défense ne sont pas remplies", a-t-il écrit à la présidente qui a cependant décidé, après consultation de ses deux assesseurs, de poursuivre l'audience en son absence. Armés d'armes de poing, le visage dissimulé derrière des masques de personnalités politiques, les "saucissonneurs" présumés, Daouda Diakité, 26 ans, Christophe Laché, 29 ans, Rachid Atmani, 26 ans, Faïd, 29 ans, Belkacem Manseur, 26 ans, Karim Christ, 27 ans, et Jean-Claude Bissel, 44 ans, ainsi qu'un huitième homme, Amar Adaoui, 28 ans, en fuite, sont accusés notamment d'avoir, en décembre 1995, agressé un directeur d'une agence bancaire de Creil et pris sa femme et leurs quatre enfants en otage pour se faire remettre le contenu du coffre de la banque.

BOBIGNY, 13 oct 2001 (AFP) - Soupçonné du meurtre d'un homosexuel, commis en janvier 1995 à Saint-Denis, Abdderahmane Zanabi a été acquitté vendredi soir par la cour d'assises de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Agé de 29 ans, de nationalité algérienne, l'accusé n'avait pas contesté ces faits. Il avait expliqué avoir rencontré Robert Guillou, le soir du meurtre, par l'intermédiaire d'un réseau téléphonique gay.

CRETEIL, 16 oct 2001 (AFP)- Un des trois policiers blessés par balles, mardi matin, lors d'une intervention pendant un cambriolage dans un pavillon au Plessis-Trévise (Val-de-Marne), est décédé peu après à l'hopital Henri Mondor à Créteil).

CRETEIL, 18 oct 2001 (AFP) - Djamel Bessafi, interpellé mardi lors du sanglant cambriolage au Plessis-Trévise (Val-de-Marne), a été mis en examen jeudi, tout en étant mis hors de cause pour les homicides et tentative d'homicide envers les policiers.

PARIS, 19 oct 2001 (AFP) - Boualem Bensaïd, qui comparaissait en appel dans l'attentat raté du TGV Lyon-Paris le 26 août 1995, près de Lyon, a été condamné à une peine de trente ans de réclusion criminelle par la cour d'assises spéciale de Paris.

AINT-BRIEUC, 19 oct 2001 (AFP) - Abdourahmani Bah a été condamné vendredi à 30 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des Côtes-d'Armor, qui l'a déclaré coupable de l'assassinat du père de son ex-compagne et de tentatives d'assassinat sur la jeune femme et sa mère.

ANTERRE, 20 oct 2001 (AFP) - Quatre jeunes gens ont été condamnés vendredi par la Cour d'assise de Nanterre à des peines de 4 à 17 ans de réclusion criminelle pour avoir tué un mineur le 30 avril 1998 à Rueil Malmaison (Hauts-de-Seine) à l'occasion d'un conflit entre quartiers rivaux. L'instigateur, Fouad Taissir, 24 ans, a été condamné à dix-sept ans. Le tueur, Sébastien Dewasme, 22 ans, à seize ans, tandis qu'Ahmed Id Hamou, 21 ans, le "directeur des opérations" selon l'avocat général, et Jean-Marie Morel, 21 ans, le chauffeur de la bande, ont été condamnés à quinze et quatre ans dont trois avec sursis.

triste bilan de la France occupée...


2002 : Aujourd'hui un an plus tard rien n'a changé

NON AUX ENVAHISSEURS !

pendant des années les cibles des racailles furent les français "de souche", les immigrés parfaitement intégrés et les chrétiens
a la fin de l'année 2001 les barbaresques furent particulièrement violents contre les français, pour une fois la presse en fit l'écho
la montée de la droite nationale anti-immigration effraiera les défenseurs des racailles et les faits divers ne seront plus relatés

au début de l'année 2002, les islamistes étendront leurs attaques à la communauté juive sous prétexte de protester contre Israël
on n'aura jamais enregistré autant d'attaques antisémites depuis les exactions des nazis lors de la seconde guerre mondiale
les médias et les politiques feront tout pour minimiser ces attaques racistes car elles émanent de la communauté maghrébine

les associations collaboratrices ont toujours cherché à faire croire que les français étaient racistes
mais nous savons que le véritable danger vient des islamistes et de leurs amis anti-Occidentaux

a l'étranger cependant la France sera montrée du doigt comme un pays dangereux pour les touristes

Jusqu’à quand devrons-nous endurer sans broncher les outrages des barbaresques sur notre propre sol ?

RESISTANCE AUX COLONS ISLAMISTES

la France a toujours assimilé des immigrés venus d'Europe ou d'Asie pour travailler et s'intégrer
en une génération les enfants d'immigrés sont devenus français
en aimant ce pays et en respectant son histoire


nous descendants d'Européens ou nés en Europe sommes fier de notre histoire et de notre culture
comme nos parents nous accueillons en ami ceux qui nous respectent et partagent nos valeurs


MAIS les colons islamistes sont visiblement incapables de respecter un pays qui les accueille et les nourrit
les colons islamistes sont clairement incapables de s'adapter aux coutumes de leurs hôtes européens
aux ingrats, aux profiteurs, aux pillards, aux envahisseurs et aux traîtres : les ennemis intérieurs
à ceux qui détestent notre pays, crachent sur notre drapeau et notre peuple nous disons STOP

qu'ils comprennent dès à présent que les collaborateurs ont le pouvoir mais pas l'avantage du nombre
et encore moins la motivation de défendre leur terre

qu'ils comprennent bien que nous ne nous convertirons ni à leurs exigences ni à leur religion

les français sont restés pacifiques en subissant les violences des barbaresques sans broncher
ce temps est révolu

 

FIGHT THE ENEMY WITHIN                 RESISTANCE



en souvenir de

SOS-Racaille



V12-Resistance

1