A C C U E I L
                                  AU COEUR DU MALI
L'ARTISANAT AU MALI .
La Technique
Le Bogolan
Les origines

Le filage
Le tissage
L'étoffe
La teinture
L'impression textile
Le pagne traditionnel
Le Bogolan aujourd'hui
Les Artistes
Sénou Fofana

Alfousseiny Kelly
Bréhima Koné
Le groupe
Bogolan Kasobané

Ismael Diabaté

Abdoul Karim Ouédraogo
Sidiki Traoré

Modibo Franky Diallo
Page principale

L'IMPRESSION TEXTILE DU BOGOLAN

La plupart des femmes ne pratiquent plus le bogolan traditionnel. Devant la demande toujours croissante, elles ne sont plus les seules à maîtriser cette technique, les hommes sont petit à petit devenus des artisans du bogolan. Les signes symboliques se sont vidés de leur sens, ils sont devenus des motifs à valeur uniquement décorative.
Des techniques permettant de réaliser des métrages de tissu en un temps réduit ont été mises au point. Le dessin à la main est souvent abandonné au profit de pochoirs en caoutchouc, en carton..., appliqués sur le tissu.

Le dessin est souvent répétitif et s'en trouve appauvri. L'impression textile industrielle s'est elle aussi inspirée des motifs bogolan et diffuse en grande quantité des tissus n'ayant plus d'affiliation avec le bogolan. La cotonnade tissée n'est plus le support privilégié, le bazin, la cretonne, le lin entres autres sont largement employés. Actuellement l'impression en bogolan n'est plus réservée aux pagnes, elle s'est étendue aux vêtements, aux accessoires, aux tissus d'ameublement, à la décoration, les motifs sont géométriques ou représentent des scènettes figuratives, en majorité destinés aux touristes.
Cet incroyable engouement pour le bogolan a permis à un nombre impressionnant d'artisans de donner libre cours à leur imagination avec plus ou moins de succès.

page precedente Le Bogolan suite


Bog1.GIF (19741 bytes)

Debut de page
Haut de page