Celui que tout le monde donnait pour perdant aux
municipales de Montréal a remporté les élections
qui se sont déroulées le dimanche 4 novembre. Gérald Tremblay a dû réfléchir quelques secondes avant de dire oui... Tout le monde aura en mémoire son silence qui disait long au cours du débat qui le confrontait à Bourque, maire-candidat parti chercher un troisième mandat. Ce silence avait laissé croire que Gérald Tremblay était un véritable débutant, et il légitimait par là même le fait que Bourque se réclamât de son eXpérience. Le Devoir donnait un portrait risible de Tremblay qui ne s'en est pas laissé découdre.
Tremblay remporte
         la mairie de Montréal

C'est à sa compagne principalement que le candidat Tremblay doit son inimitable ascension. Elle se basait principalement sur une proximité épidermique : compagne photo sympathisante, porte-à-porte, meeting, approche des politiciens, et bien entendue la très fameuse publicité télévisée où les secondes de silences devenait une profondeur politique..
Il y a une semaine encore, Tremblay talonnait son adversaire Bourque, aujourd'hui il est élu maire. Des engagements en nombres, tous prioritaires aux dires du candidat, attendent d'être tenus, sans compter que les chantiers engagés sont parfaire. Espérons pour les Montréalais qu'ils n'auront pas eu à faire à des promesses électorales et que le candidat qui a su gagner la sympathie de ses électeurs saura gagner leur confiance.                                 La rédaction.
Retour à la Page Principale