Les Vikings


par John M. Nolan (traduit par Richard Labonville)

Extraits du livre des souvenirs du Canadian Junior Championships de 1985.


En 1929 un groupe de Norvégiens émigrés au Canada a formé l'un des clubs de ski de fond les plus vieux du Canada : le Club de Ski Viking. Les membres fondateurs pratiquaient principalement le saut à skis, y compris Karl Boswick qui devait bientôt devenir un champion national canadien. En ces années, les événements locaux et même nationaux de ski étaient tenus au centre ville de Montréal.

Comme les récents championnats canadiens, la Coupe Shell de 1983, les principaux événements de ski était tenus sur le Mont Royal et le vieux saut de ski en bois situé sur Côte des Neiges était utilisé pour les sauts à ski et le combiné de ski. Le club Viking était fort aussi bien dans les compétitions de saut à ski que dans les compétitions de ski combiné et a dominé la compétition pendant nombre d'années.

Le vieux saut de ski de Côte des Neiges était un endroit populaire autant pour les spectateurs que pour les concurrents. En fait, les trois montagnes sur l'île de Montréal, Mont Royal, Westmount, et Outremont ont servies de terrain de jeu l'hiver aux skieurs locaux dans les années 30. Voici comment le président du club de ski de Montréal décrivait la scène locale dans l'annuaire 1931 de l'Association Canadienne de Ski :

Jamais auparavant dans l'histoire de l'Amérique du Nord un tel intérêt n'avait été constaté pour les sports amateurs d'hiver comme celui qui est montré maintenant à l'approche des Jeux Olympiques de 1932. Étant à proximité de Lake Placid, Montréal verra assurément plusieurs des concurrents, avant ou après les jeux on l'espère, se rendre compte ici de la qualité du ski canadien.

Grâce à sa position stratégique, Montréal est unique, étant le seul endroit sur le continent où du bon ski peut être pratiqué au cœur d'une grande ville. Aux pieds des villes de Mont-Royal, Outremont, et de Westmount, sont situées les résidences d'environ un million de personnes entourées d'approximativement quatre mille carrés de bois et de parcs. Rome a ses sept collines, nous en avons trois, et ce sont elles qui forment le noyau du ski de Montréal.

Jackrabbit

Le président qui émet ces commentaires, n'était nul autre que le membre honorifique du Club Viking et le père ski de fond en Amérique du Nord, Herman "Jackrabbit" Smith-Johannsen. En plus d'être un administrateur efficace, Jackrabbit était également un skieur compétitif. Quand le club a tenu sa première Veteran Ski Cup, Jackrabbit a remporté de loin le premier prix. C'était en 1936 et l'événement a été tenu à Shawbridge où le club avait construit un saut de ski du côté ouest du village. Si vous savez où poser votre regard, vous pouvez encore apercevoir aujourd'hui l'endroit où il existe des vestiges de ce saut.

La deuxième guerre mondiale

Mais pour une raison ou une autre, peut-être comme suggéré par quelqu'un que le problème ait été le profil du saut de ski de Shawbridge, le Club Viking s'est déplacé à Ste. Marguerite. Le club a loué un chalet de ski dans le secteur et a construit un saut de ski sur une colline près de l'auberge Alpine Hill. Les membres du club devaient en être satisfaits car ils sont restés dans le secteur jusqu'à la deuxième guerre mondiale. La guerre a mis un terme aux activités du club pendant quelques années. Après la guerre, le club a repris ses activités dans la région de Christieville en fonctionnant à partir d'une petite maison louée. Les membres étaient bientôt au travail pour la construction d'un autre saut de ski avec l'aide du Président du Club Alex Olson qui a apporté une grande contribution à son développement.

Jack Wahlberg

C'était au milieu des années 40 que le ski de fond a commencé à intéresser les membres du club Viking qui ont bientôt compté dans leurs rangs un champion nord-américain. Natif de la Suède, il est venu au Canada à l'âge de vingt un ans. Son nom était Jack Wahlberg, un puissant concurrent qui à 80 ans continue encore aujourd'hui une des plus longue série de victoires dans l'histoire des sports. Pendant les 65 dernières années il a gagné un prix, à chaque année, soit en courant ou en ski de fond.

Certains des points culminants de la carrière remarquable de Jack en tant qu'athlète incluent la victoire du 18km au Championnats Nord-Américain de course tenu au New Hampshire en 1948 et en représentant le Canada dans les championnats du monde en 1950.

"J'aime les activités en plein air" a-t-il dit au journaliste Maureen Stern dans une entrevue récente pour la Gazette. "J'aime les courses parce que vous avez de l'équipement léger, une piste mécaniquement aménagée, et vous pouvez employer vos bâtons correctement... mais j'aime également faire du ski d'excursion parce que vous pouvez apercevoir des traces d'animaux". Le conseil que Jack Wahlberg a fait au journaliste était d'être direct et sincère. Il lui a dit : "Plus vous devenez âgé, plus il est important de se maintenir actif à l'extérieur à l'air frais, et de surveiller son poids." Ce n'était pas des mots lancés en l'air. En 1982, Jack a gagné la course de 15km au Canadian Masters Championship dans la catégorie des plus de 70 ans.

Il ski avec une telle efficacité que même des skieurs ayant moins de la moitié de son âge ont de la difficulté à le suivre. "Je ne me déplace pas comme un vieil homme et c'est en partie grâce à l'exercice que je fait", dit Jack, qui skie environ 1500 kilomètres chaque hiver et pagaie dans les environs en été dans son kayak.

Le sentier Cloverleaf

Le ski d'excursion est devenu très populaire avec la présence du club Viking au début des années 50 et vous pouvez encore trouver quelques vieux marqueurs de sentiers dans les bois. Le saut à ski est demeuré une activité importante du club et en 1953 le saut à Christieville a été abandonné par un nouveau établi près de l'Hôtel Bellevue à Morin Heights. Le club de ski de Morin Heights et le club de ski Viking ont regroupés leurs effectifs et les membres ont travaillé ensemble pour développer et maintenir le sentier Clover Leaf.

Pendant nombre d'années le sentier Clover Leaf était le sentier le plus important du club. La plupart des courses et des excursions du club ont été tenues sur ce sentier. C'était également l'emplacement original d'un des événements les plus exigeants du club, une course à relais de 3x10km. Cette année le club célébrera le vingt-cinquième anniversaire consécutif de fonctionnement des courses annuelles à relais de Viking.

Route Jackson

Vers la fin des années 50 la participation du club au saut à ski diminua jusqu'à ce que finalement dans la saison de 61/62 il a été abandonné comme activité du club. Cela n'a pas arrêté Ulf Kvendbo de représenter avec succès le club dans le saut à ski entre 1965 et 1972. Ses succès lui ont permis de gagner une compétition du Canadian Championships et plusieurs événements internationaux. A cette époque, SAM Stallard, Rolf Ellingsen et Robert Weiler ont acheté la propriété dans la région de Morin Heights et ont commencé à défricher des sentiers pour la pratique du ski de fond. Graduellement, les activités du club ont été transférées des sentiers Clover Leafs vers ces nouveaux sentiers près de la route Jackson.

Vente de ski

La fin des années 50 était également la période où le club de ski de Viking a commencé à importer et à vendre des équipements de ski de fond. L'entreprise a été lancée par Sam Stallard, Robert Weiler, et Costa Edvardsson pour satisfaire aux besoins des membres qui avaient de la difficulté à trouver de bons équipements de Finlande et de Suède et ont par la suite commencé à vendre au grand public. Les affaires se sont développées tous les ans jusqu'à ce que ce soit devenu la source principale de revenu du club.

En 1963 les affaires club allaient suffisamment bien pour acheter neuf acres de terre sur la route de Jackson à côté des sentiers de ski de fond existants. L'année suivante, la construction du chalet avec sa forme originale en A a commencée et fut complétée en 1966. Au fur et à mesure que des magasins de sports commencèrent à offrir des équipements de ski de fond de qualité, le club n'a plus senti la nécessité de continuer à en importer et les ventes ont été discontinuées en 1964.

Sentiers de compétition

En 1968, sous la présidence Robert Weiler, un sentier de compétition fut aménagée. Ce fut un succès car deux ans après sa création, avec Jan Nordstrom à sa tête, le club organisa les Canadian Cross Country and Nordic Championships sur ce sentier. Irene Jensen du Club Viking a gagné le 10 kilomètres dans la catégorie dames et Leo Lehtonen a gagné les l5km et 30km dans la catégorie vétéran.

Au cours des années suivantes, le développement des sentiers de compétition s'est poursuivi. Le réseau entier de 10km a été augmenté et aplani au bulldozer pour s'adapter au traçage double. Ce travail a été effectué en prévision de la Coupe Shell de 1983 et, sous l'oeil attentif du directeur des compétitions de l'époque Jan Eisenloeffel, le club peut maintenant revendiquer le titre du réseau le mieux aménagé pour la tenue de compétition de ski de fond.

Marathon Canadien de Ski

Pour célébrer l'anniversaire du Canada en 1967 le Centennial Marathon Ski Tour a été mis en scène. C'était une excursion de trois jours de Pointe Claire à Ottawa. Quatre cents skieurs ont participé à cette épreuve qui a été remportée par Gunter Vesser du club Viking. Cet événement est devenu plus tard le Marathon Canadien de Ski, un événement de deux jours sur un sentier de 160 kilomètres entre Lachute et Ottawa qui attire plus de 4000 skieurs de partout dans le monde.

Leo Lehtonen a marqué une série de victoires en remportant cette compétition en 68, 70, 71et 72. Les membres du club Viking ont continué à dominer l'événement. En 1982 les membres du club Viking ont remporté un total de 56 médailles, dont 31 étaient des prix Coureur de Bois. Le membre du club Bill Pollack a remporté son second prix Gold Bar mais la meilleure performance est venue d'un jeune skieur âgé de seulement 10 ans. Chris Blanchard est devenu le plus jeune skieur dans l'histoire du Marathon à skier la pleine distance de 160km (100 milles) pour gagner son prix de Coureur des Bois.

Course Smith Johannsen Loppet

Jan Hansen a inauguré en 1972, la course la plus populaire du club : la Smith-Johannsen Loppet. Appelée ainsi en l'honneur de Herman "Jackrabbit" Smith-Johannsen qui traditionnellement en donnait le départ officiel, elle a attirée les meilleurs coureurs populaires du Québec et de l'Ontario.

Course Laurentian Loppet

Une des plus longues courses au monde, la Laurentian Loppet, une compétition de 75km, a vue le jour en 1979 sous Jan Nordstrom. Aidé par le Président Malcolm Adams (1976-80) et la directrice de la course Smith-Johannsen Judy Adams, Jan a mis en scène la plus longue course de ski de fond d'une journée au Canada. Cette course est depuis devenue un événement annuel, la Viking Loppet, maintenant ramenée à 46km.

Skip Sheldon

L'implication majeure du Club de Ski Viking dans de développement des compétitions de ski de fond est due à l'initiative du président Skip Seldon (1973-1978). Skip, bien connu et figure respectée dans le ski de fond au Canada, sans compter ses efforts pour la promotion de courses locales, était également impliqué au niveau national. Il était Président de la section du ski de fond de la Canadian Ski Association pendant plusieurs années. En 1974 il a envoyé Bert Bullock, Sue Holloway et Ester Miller en France pour les championnats juniors européens. Skip Sheldon était le responsable du lancement du programme de compétition junior dans les années 70.

C'était Skip qui a carrément placé le club à la tête des compétitions de ski de fond. Sous sa conduite le club Viking a tenu sa première Coupe Shell en 1976. En 1980 le World Masters Championship a été tenu et en l983 la Coupe Shell a été organisée mais s'est finalement déplacée dans la ville de Labrador en raison d'un manque de neige.

To contact the Viking Ski Club, write to vikingskiclub@hotmail.com
Last Updated: Lundi le 29 septembre 2003

1