DÉCLARATION DE DISSOCIATION

Les parties soussignées déclarent ce qui suit : 

Notre activité nous mène à faire des recherches approfondies à propos de la vie civile et militaire durant la Seconde Guerre Mondiale et ce dans un but d’éducation historique du grand public. Ceci inclus des prestations d’histoire vivante ainsi que d’autres manifestations et exhibitions publiques durant lesquelles sont exposés des objets, véhicules et uniformes d’époques ou reproduits dans le but d’appuyer les informations pédagogiques et ainsi faciliter la compréhension de l’histoire de cette période retracée.

Nous avons des contacts en Belgique et par delà les frontières avec d’autres organisations partageant le même but. Le concept de coopération internationale fait la promotion d’un dialogue positif, significatif d’échanges culturels et facilite le désir réciproque de bonnes relations et coopérations entre les différentes nations et personnes partageant les notions de liberté, paix et justice.

Il est demandé d’avoir une certaine responsabilité à propos de la sensibilité que peut susciter la conduite des forces militaires et des organisations politiques du Troisième Reich durant et avant la Seconde Guerre Mondiale. 

Clairement documentés et connus de tous, les faits historiques, religieux et géopolitiques restent émouvant et intiment liés avec la moindre représentation de l’histoire Allemande entre 1933 et 1945.

Pour cette raison, nous tenons à clairement nous dissocier de toute forme de représentation, symboles, manifestation et idéologie des organisations criminelles suivantes : le parti nazi - Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei (NSDAP), la jeunesse hitlérienne - Hitlerjugend (HJ), les groupes d’assaut - Sturmabteilung (SA), la police secrète d’état - Gestapo, la garde rapprochée - Schutzstaffel (SS), la police de la garde rapprochée - SS-Polizei, les troupes para militaires de la garde rapprochée - Waffen-SS et ainsi de suite.

Notre dissociation s’étend également à toute organisation historique et contemporaine, club, personne ou entité qui perpétue, encourage ou sympathise de quelque manière que ce soit avec les buts, les tenants, le style de vie, les croyances et symboles du NSDAP, ses constituants et de même que pour tout groupe néo-nazi existant ou ayant existé.

De fait, nous, individuellement ou collectivement limitons nos représentations historiques civiles ou militaires aux pays engagés dans la Seconde Guerre Mondiale à l’exception que la représentation des unités de l’Axe n’inclut pas les organes liés au parti NSDAP et le port de ses symboles. Nous autorisons l'armée régulière (Wehrmacht) dans ses différentes unités : heer (armée de terre), Luftwaffe (air), Kriegsmarine (marine).

Les soussignés ne représentent pas, ne supportent pas et n’encouragent pas la moindre représentation ayant un lien avec les NSDAP sous n’importe quelle forme ou circonstance. Ceci signifie également que nos groupes ne se rendront pas ou ne supporteront pas aux reconstitutions, commémorations ou évènements de n’importe quelle nature où les organisateurs invitent, acceptent ou même tolèrent la présence de personnes ou groupes reconstituant les unités, uniformes et symboles des organisations susnommées.

Nous sommes certains que la présence de certains symboles, uniformes et attitudes en général encourage, donne du crédit ou banalise directement ou indirectement des activités que notre compréhension et notre conscience interdisent.

Par cette déclaration nous souhaitons avoir un rôle actif afin de prévenir et décourager les groupes et personnes qui de façon délibérée ou inconsciente s’ouvrent au National Socialisme en représentant ou donnant l’occasion de se représenter à des organisations politique nazies ou apparentées ainsi que tout symbole et insigne employés par elles.

Il n’entre pas dans nos intentions de contribuer à une falsification historique du Troisième Reich en refusant la représentation des ses organisation politiques. La problématique extraordinaire réside dans la nature inhumaine des objectifs de l’idéologie politique du National Socialisme et le résultat impossible à mesurer des atrocités commises par ses organisation militaires, paramilitaires, civiles et policières, il est moralement inacceptable et inadéquat de reconstituer historiquement cela lors d’évènements sans simplifier et banaliser l’histoire telle qu’elle s’est déroulée.

Pour ces raisons nous encourageons toute forme pédagogique qui éclaire le citoyen à propos de ces sujets au travers des musées, expositions, livres, documentaires et autres supports à l’exception de la reconstitution historique.

Nous souhaitons que les organisateurs d’évènements, les groupes de reconstitution historique, les institutions pédagogiques et le public visiteur aient l’opportunité d’apprécier  le fait d’apprendre des choses en rencontrant des groupes de reconstitution historique qui représentent la Seconde Guerre Mondiale dans un environnement sérieux et qui sert le même objectif, en l’occurrence, la consolidation d’une fondation démocratique commune à nos sociétés multiculturelles au travers d’une explication pertinente et sérieuse de ce que fut la Seconde Guerre Mondiale.
 

Février, 2007 
1