Yidakigong

 back
Le Yidaki (didgeridoo) est probablement l’instrument le plus ancien utilisé par les Aborigènes australiens. C’était à l’origine une branche d’eucalyptus évidée, mais il peut aussi être fabriqué en bambou. L’instrument a effectué un retour en force ces dernières années. Le gong compte parmi les instruments les plus anciens et les plus importants du Sud-Est asiatique. C’était un attribut de richesse, un symbole de statut social. Toucher un gong était sensé apporter force et prospérité. Il est utilisé à l’occasion de fêtes, d’enterrements et comme instrument d’orchestre.

l’effet est de longue durée.

Notre méthode de travail est très simple; les participants s’étendent ou s’assoient dans une position confortable et nous projetons pendant une heure des sons harmonieux et discordants sur le groupe. De la même façon que tous les instruments de musique produisent des vibrations puissantes qui leur sont propres, tout vibre dans la nature, des minéraux aux êtres humains. L’eau est le véhicule idéal de ces vibrations. C’est précisément pour cette raison que les vibrations se déplacent en toute facilité à travers le corps humain, qui est constitué à plus de 80% d’eau! Il en résulte un massage subtil de toutes les cellules du corps. Calme et apaisement. Un organe sain produit de bonnes vibrations, ce que ne peut faire un organe malade. Les sons produits par le gong et le Yidaki évoquent le souvenir d’une pure harmonie et donnent à l’auditeur la possibilité de renouer avec ses propres vibrations, pures et sans discordance. Une manière douce d’atteindre le repos, la guérison.
Le Yidaki s’adresse à tous ceux qui recherchent la paix et l’harmonie. Il convient donc à tous les groupes d’âges, à tous les niveaux de développement mental et fonctionnel. Séances de groupes ou privées. Si vous disposez d’une salle où règnent une température et une ambiance agréables et suffisamment isolée des bruits extérieurs, Yidakigong peut se produire pour vous à domicile.
 
Yidakigong a été créé a 1990 par Patrick Fréderic Hoelen. C’est lors d’un voyage en Extrême-Orient que Patrick est tombé pour le charme des sons purifiants du gong et du Yidaki. Il s’est depuis lors perfectionné dans le jeu de ces deux instruments magiques. Patrick est aussi directeur de projet Yidakigong et sa prédilection pour les sons purifiants l’amène à explorer sans cesse de nouveaux horizons avec d’autres musiciens. Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur notre méthode de travail, n’hésitez pas à nous joindre à l’adresse suivante ou par téléphone.




Hoelen
Rue de la frontiere 37b
5550 Bagimont
Belgium
tel: 32 061/328.669

Do not hesitate but communicate! email

                        

Nous avons encore bien des choses à transmettre