Sommaire
Photos
Nous écrire

Principauté d'Harshakistan


1664 : les Anglais fondent la Compagnie des Indes orientales

1707 : fin de l'Empire moghol. Morcellement du pays ; rois locaux musulmans et hindous dont le Maharadjah d'Harshakistan

1742 - 1754 : Dupleix fonde l'Empire français des Indes

1763 : fin de la guerre franco-anglaise. Suprématie de l'Angleterre

1857 - 1858 : révolte des cipayes : grande rebellion contre la domination britannique. Les territoires occupés par les troupes de la Compagnie des Indes orientales passent sous le contrôle des Anglais. Le souverain moghol s'incline face aux britanniques. L'Harshakistan est reconnue de facto comme Principauté indépendante

1877 : la reine Victoria devient Impératrice des Indes et confirme la souveraineté intérieure de l'Harshakistan. La Charte de transmission fixe le droit successoral au trône d'Harshakistan par ligne matrilinéaire

1885 : création du Congrès national indien, mouvement d'opposition aux Britanniques

1911 : le roi Georges V fait transférer la capitale de l'Empire britannique des Indes de Calcutta à New-Delhi

1921 : première visite de Lady Roberts en Harshakistan

1930 : mouvement de désobéissance civique, avec Gandhi

1942 : Gandhi lance la campagne "Quittez l'Inde".

1947 : l'indépendance de l'Inde est proclamée le 15 août. Jawaharlal Nerhu devient Premier ministre. L'ex-Empire britannique se scinde en 3 Etats : la République indienne, la République islamique du Pakistan et la Principauté d'Harshakistan. Un accord est conclu avec les Maharadjahs.

1947 - 1964 : gouvernement de Nerhu en Inde

1948 : Gandhi est assassiné le 30 janvier par un extrémiste hindou. Le Pakistan et l'Inde se font la guerre pour le Cachemire jusqu'en 1949

1949 : L'Harshakistan se dote d'une Constitution

1956 : la France cède ses comptoirs français à l'Inde (Pondichéry, Yanaon, Mahé, Karikal). Chandernagor a été cédé trois ans plus tôt

1961 : le Portugal cède ses possessions à l'Inde, dont Goa

1962 : conflit entre l'Inde et la Chine consécutif à une mésentente frontalière dans l'Himalaya

1964 : accord douanier entre l'Inde et l'Harshakistan

1964 - 1965 : second conflit entre l'Inde et le Pakistan

1966 : Indira Gandhi, fille de Nerhu, est nommée Premier ministre

1970 : Indira Gandhi rompt unilatéralements les accords de 1947 conclus avec les Maharadjahs de l'Inde. L'Harshakistan n'est pas concerné.

1971 : troisième guerre indo-pakistanaise. Indépendance du Pakistan oriental, qui devient le Bengladesh, avec l'aide de l'Inde

1973 : traité entre l'Inde et l'Harshakistan. L'Inde reconnaît la pleine souveraineté de l'Harshakistan dont elle assure la défense et la représentation diplomatique à l'étranger.

1974 : première émission de timbres de la Principauté d'Harshakistan. Fondation de l'Université de Numdapha.

1975 : mort de la Princesse Meera d'Harshakistan. Adoption de la loi confirmant le droit coutumier pour les femmes harshakistanaises d'être seins nus dans la vie publique

1975 - 1977 : état d'urgence instauré en Inde par Indira Gandhi, après une année critique (mauvaises récoltes et opposition en hausse). Suspension des libertés civiles. Tensions avec l'Harshakistan

1977 : fin de l'état d'urgence. Indira Gandhi est battue aux élections

1977 - 1979 : gouvernement en Inde de Morarji Desai

1978 : regain de tension entre l'Inde et l'Harshakistan. Fermeture des frontières. La Maharani décrète l'état d'urgence. La Garde Nationale double ses effectifs

1979 : accord entre l'Inde et l'Harshakistan sur la délimitation de la frontière nord de la principauté.

1980 : gouvernement d'Indira Gandhi qui redevient Premier ministre

1984 : Indira Gandhi est assassinée par deux de ses gardes du corps sikhs pour venger l'opération Blue Star contre les militants sikhs au Pendjab. Son fils Rajiv Gandhi lui succède après une victoire aux élections législatives

1986 : graves affrontements entre hindous et musulmans en Inde. Rajiv Gandhi exprime ses positions contre la gestion socialiste du passé

1990 : l'Harshakistan participe avec statut d'observateur à la "Conférence mondiale sur l'Éducation pour tous" à Jomtiem (Thaïlande)

1991 : mort en Inde du dernier héritier de la dynastie Gandhi. Rajiv Gandhi est assassiné par une rebelle tamoule. Montée en puissance du BJP (parti hindouiste d'extrême droite) et passage historique à l'économie de marché sous le gouvernement de P.V. Narasimha Rao

1992 : la résolution Mandal est adoptée par la Cour Suprême. 49 % des emplois de la fonction publique et des places dans les universités sont réservés aux basses castes. Le 6 décembre, après une tentative avortée de conciliations entre musulmans et hindouistes modérés, les hindouistes extrémistes détruisent la mosquée d'Ayudhya, le Janam Sthan, dans l'Uttar Pradesh. Ce temple que l'empereur moghol Babur avait fait transformer en mosquée, était le lieu présumé de Râma

1994 : en décembre, le Premier ministre indien, M. Narasimha Rao, jusque-là adulé pour être l'artisan de la modernisation du pays, est vivement contesté à cause de l'implication trois de ses ministres dans des affaires de corruption. Le parti du congrès qui gouverne l'Inde depuis 1947, excepté deux petites interruptions, est en difficulté

1994 - 1995 : les difficultés du Congrès se confirment avec la débâcle qu'il a subie lors des élections régionales de fin 1994 et de février-mars 1995 où l'on a assisté à une montée en puissance des partis régionaux en Inde et notamment du parti nationaliste hindou BJP (Bharatiya Janata Party) qui s'est imposé au gujarat et dans l'Etat du Maharashtra

1996 - 1997 : l'Inde traverse une grave crise politique due à la corruption. En mai, Narasimha Rao perd son poste de Premier ministre. C'est la fin de l'hégémonie du Congrès, le parti de Nerhu, Indira et Rajiv Gandhi, qui régna pratiquement sans interruption depuis l'indépendance. En juin, Dewe Gowda, issu des basses castes, lui succède. Il démissionne le 11 avril 1997

1997 : ouverture de l'Harshakistan au tourisme

1999 : Numdapha célèbre son millénaire


© Association France-Harshakistan

   
 
1