Sommaire
Photos

Principauté d'Harshakistan


COMMENT SE DRAPER D'UN SARI

par Sheetali

   

    Le sari est une large bande de tissu, de 1m20 environ sur 6 à 10 m de long. Il se porte sur un jupon (voir photo a), appelé "ghagra" en hindi, et, parfois, un corsage serré laissant une partie du ventre nue ("choli" en hindi).

    Le port du jupon et du corsage remonte à la période de la colonisation britannique. Avant, le sari se mettait directement, sans "ghagra" et encore moins de "choli". Le sari lui-même est toujours fait d'une seule pièce.

    Selon l'hindouisme, tout vêtement cousu, percé par une aiguille était considéré comme impur. C'est seulement avec les invasions musulmanes que furent introduits et répandus les vêtements cousus.

    Ma technique expliquée ici pour se draper dans un sari n'est bien évidemment pas la seule...

    1) Prendre l'extrémité non décorée du sari et, en commençant au milieu du ventre, en coincer la bordure supérieure à l'intérieur du jupon (voir photos b et c).

    Ce jupon restera bien sûr invisible une fois le sari revêtu.

    Faire ainsi un tour de taille complet, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

    La bordure inférieure doit frôler le sol, les pieds doivent rester cachés.

    2) Comme je l'ai dit, le sari peut se porter sur un autre vêtement : un corsage court, généralement à manches courtes et encolure arrondie, laissant le ventre dénudé (voir photo d).

    Ce chemisier, peu usuel en Harshakistan où l'on préfère avoir la poitrine libre, peut être très simple ou extrêmement décoré.

    3) Mais oublions le corsage (je n'en mets que rarement): il faut à présent former, les uns sur les autres,  une dizaine (plus ou moins) de plis d'environ 12 cm de large, avec la bordure supérieure de la partie du sari qui suit immédiatement l'extrémité coincée dans le jupon.

    Ces plis vont bien évidemment descendre jusqu'à l'extrémité inférieure, avec un très léger effet d'éventail.


    4) La partie supérieure de ce pan de sari plié doit être à son tour étroitement coincée dans le jupon, légèrement à gauche du nombril.

    Se draper (voir photo e) dans le pan restant, en passant sous l'aisselle droite puis sur l'épaule gauche.

    L'extrémité inférieure pendant dans le dos doit environ se trouver au niveau des genoux.

    Il est recommandé de fixer le pan sur l'épaule à l'aide d'une épingle (il en existe de spécialement conçues à cet effet).

    Facile, n'est-ce pas ?


© Association France-Harshakistan

   
 
1