African Writers Index: Rwanda

English, Francais, Bilingual,

benjamin sehene

Maintenant pour moins de 14 euros commandez ce best-seller, controverse de Benjamin Sehene

Cliquez sur la banniere

Google

Home > AuthorsRwanda >
Authors: Rwanda


Latest Books
Click Here


    KAGAME, Alexis-1912 to 1981

    La Philosophie Bantu rwandaise de l'etre.

    Abbe Alexis Kagame was a Rwandese historian, ethnologist, and philosopher, who became the intellectual leader of the Rwandese people by articulating their cosmology in contemporary terms.

    Kagame was born into a family of court historians and soon became intimately familiar with the oral traditions of the Tutsi. His family converted to Catholicism after World War I, and Kagame attended both a missionary school as well as one for the sons of chiefs. He entered a seminary in 1929 and was ordained in 1941. By 1938, while still a seminarian, he was an editor of a Catholic newspaper. He also taught at the novitiate of the Brothers of St. Joseph (Bayozefiti), which he continued to do for five years after his ordination. During this time Kagame became a close friend of King MUTARA III and rose to prominence in the country. Kagame's abilities would have been apparent under any conditions, but he had the good fortune of achieving public attention as Catholicism became a pervasive force in the country.

    In 1943, Kagame published his first book, an oral history of ancient Rwanda. This book was followed by several volumes of poetry and finally by a multivolume creation epic, published in French as La divine pastorale (1952-1955). It presents a Rwandese creation myth and history of the world, revealing parallels between Tutsi traditions and Christian teaching - a favorite theme of Kagame's. In the 1970s he added several studies of Rwandese dynastic poetry.

    In 1952, Kagame wrote Le code des institutions politiques du Rwanda, a stirring defense and vindication of the Tutsi feudal system. The Belgian authorities found his nationalist work disturbing and conveniently arranged for Kagame to be sent to Rome for higher studies. He became a member of les pr*tres noirs (the black priests), a loose association of young African theology students who were undertaking a nationalist reading of Christianity. Kagame's doctoral thesis became his most noted work,The Bantu-Rwandese Philosophy of Being (1956). In it Kagame made African thought available in Western terms. It not only replied effectively to missionaries interpretations of African thought but also began a dialogue on the nature of African religion and its relationship with Western Christianity.

    After returning home, Kagame began teaching at the Catholic seminary and published a history of Rwanda and a study of the Kinyarwanda language. In 1959, after the death of the king, the Hutu overthrew the feudal system in a vicious bloodbath of revenge. Kagame, despite his identification with the former ruling class, was unaffected due to the general respect for his scholarship and thought. He was appointed to the National University when it was founded in 1963. He subsequently received many international honors, which included serving on the prestigious UNESCO committee for writing a general history of Africa. During this later period he also championed the Africanization of Christianity, using the documents of the Vatican Council to argue against maintaining missionary attitudes. With the importance of Catholicism in Rwandese society, this was a statement that went far beyond religious issues. Despite his eminence, Kagame was a transitional thinker, mediating African thought in Western terms but making it possible for a newer generation of intellectuals to begin a more integrally African philosophy that at the same time has a place in the contemporary world.

    Writings by Alexis Kagame

  • La Philosophie Bantu rwandaise de l'etre.Memoire in 8 de l'Academie Royale des Sc. D'Outre Mer (Arsom) (n.s.) Tome xii/1 (Brussels 1956).
  • La divine pastorale.(1952-1955).
  • Le code des institutions politiques du Rwanda(1952).

    Top of Form | African Literature Index | African Writers Index | E-mail us!

    MUTABARUKA Jean-Baptiste

    Le po�te Jean-Baptiste Mutabaruka fait para�tre vers 1963 les Feuilles de mai et les Chants du tam-tam.

    Top of Form | African Literature Index | African Writers Index | E-mail us!

    NAIGIZIKI Saverio

    Saverio Naigiziki a publi� un r�cit autobiographique, Escapade rwandaise (1950). Sa pi�ce l'Optimiste (1954) �voque un mariage entre un Hutu et une Tutsie.

    Top of Form | African Literature Index | African Writers Index | E-mail us!

    SEBASONI Servilien

    Les Origines du Rwanda

    Pour comprendre le Rwanda actuel, Il est bon de retourner a ses origines. On y rencontre deja les bons anges tutelaires et deja les mauvais demons. Les racines du present plongent aussi bien dans la saga des origines que dans la colonisation civile et religieuse. De la rencontre des deux est nee une certaine identite du Rwandais. Anterieur a la rencontre de l'Occident, le Rwandais (un melange subtil de Hutu, de Twa et de Tutsi), retrouva son "independance" dans la tourmente des annees soixante ; son existence meme se trouva menacee dans le genocide de 1994 ; il cherche aujourd'hui a reforger son identite au milieu de l'urgence d'enjeux nouveaux, avec un sens aigu de sa fragilite. L'auteur ne nous raconte que les "racines des choses" : les origines du Rwanda actuel. Servilien-M Sebasoni est ne au Rwanda. Il vit en Belgique ou il a etudie les " Lettres classiques " et la sociologie. Il a enseigne au Congo (Zaire), aux iles Comores, en Belgique et en Chine.

    Top of Form | African Literature Index | African Writers Index | E-mail us!

    Benjamin SEHENE

    The Ethnic Trap

    First chapter of an excellent book written by rwandan author Benjamin Sehene about the 1994 genocide of Rwanda's Tutsis...(english version yet to find a publisher). The Ethnic Trap is a perfect example of the emerging "african renaissance" style of writing, a cross between rage and forthright candor...AWI

    Le Piege Ethnique

    On a ecrit beaucoup de livres sur le genocide rwandais de 1994. Mais la grande majorite d'entre eux sont des travaux d'etude qui se proposent d'analyser l'histoire du Rwanda, sa culture, le deroulement du genocide lui-meme et tous les facteurs objectifs auxquels on peut penser pour tenter de comprendre un evenement aussi monstrueux. Et la quasi-totailte de ces livres ont ete ecrits par des Occidentaux. Or nous avons ici non seulement un livre de souvenirs subjectifs, mais aussi un livre ecrit par un Rwandais, qui a vecu le genocide " en biais", si l'on peut oser cette expression. En effet, Benjamin Sehene n'etait pas au Rwanda pendant le genocide et son livre, contrairement � celui de Yolande Mukagasana par exemple, n'est pas un livre de souvenirs. Tutsi ne en 1959, tres tot exil� avec sa famille en Ouganda d'abord, puis au Canada et finalement en France, Benjamin Sehene a appris le g�nocide par la radio. Et m�me s'il explique avoir toujours eu le " Rwanda au coeur ", pendant toutes ses ann�es d'exil, on a l'impression qu'il ne se passionnait pas pour' la politique politicienne qui allait faire exploser sa patrie lointaine.

    Apr�s le g�nocide, Benjamin Sehene est d'abord assomm�. Et puis il d�cide d'aller voir. De tenter de comprendre ce qui s'est pass�. Or Sehene a acquis un regard distanci� sur une Afrique ou il est n� mais qui n'est plus qu's demi son monde. Et comme il est profondement honn�te, c'est de la tension entre son europ�anit� acquise et son africanit� inn�e que na�t un petit miracle de lucidit� Scre, un texte s la fois d�sabus� et passionn�, un livre de " choses vues ", que n'aurait pas d�savou� Victor Hugo.

    La litt�rature sur le Rwanda, m�me d�jas avant le g�nocide, est un repaire de clich�s. Royaume africain s la coh�rence spectaculaire, peupl� de deux groupes ethniques s la fois antagoniques et �troitement imbriques, �cran ou se sont projet�s les fantasmes raciaux de l'anthropologie europ�enne duXIX si�cle, le Rwanda n'est pas un pays africain comme un autre. " Etes-vous tutsi ou hutu ? ", demandent s Sehene les jeunes Blancs des Organisations non gouvernementales (ONG) venus " sauver le Rwanda " au lendemain de la catastrophe. Eux seuls osent la question fatidique s laquelle pensent pourtant tous les Rwandais d�s qu'ils voient " un *tranger " comme lui. Et c'est ls que commence le cauchemar. L'auteur nous d�crit en effet un monde obs�d� par un pr�jug� d'autant plus meurtrier qu'il est impr*cis. il y a des Hutus s physique de Tutsi et vice versa; tout le monde parle la m�me langue; nombreux sont les couples mixtes et encore plus nombreux sont les veufs et veuves d'" une ethnie " qui ont vu mourir leur conjoint, voire qui ont �t� oblig�s de le tuer de leurs propres mains. Les noms eux-m�mes, contrairement s une v�ritable appartenance ethnique ou la langue conditionne les patronymes, ne donnent aucun indice sur le fait d'�tre hutu ou tutsi. Car le peuple rwandais est un, mais comme deux mSchoires d'une m�me bouche qui tenteraient de se mordre l'une l'autre.
    *
    *

    D'UN REALISME EFFRAVANT

    Le miracle de ce livre, c'est que l'auteur, s quelques tr�s rares exceptions pres, ne tombe pas lui-m�me dans le pi�ge ethnique qu'il d�nonce. Candide au pays des monstres, Sehene est �tonnamment libre de pr�jug�s. il raconte tout ce qu'il voit m�me lorsque ce n'est pas politiquement correct, m�me lorsque c'est fou: la fillette sauv�e par les assassins de ses parents, les

    Tutsis �migr�s " qui ont tendance s considerer toute la communaut� hutue comme coupable ", la statuette de la vierge d�capit�e dans une �glise, sa demi-soeur hutue dont il se rend compte qu'elle a pris part au g�nocide. ou les femmes tutsies qui procr�ent comme on monte au combat. Ici pas d'assassins monstrueux et de victimes toujours innocentes. Evitant les pi�ges tant du r�visionnisme (la th�orie du " double g�nocide ") que de l'hagiographie (puisque victimes, tous les Tutsis sont bons), il nous donne une image d'un r�alisme d'autant plus effrayant qu'il est sans manich�isme.

    L'auteur va tr�s loin dans l'honnetet�, comme lorsqu'il nous d�crit en d�tail son arrestation et sa d�tention pour une histoire de plaques de voiture vol�es et le climat familial qui s'ensuit Lorsqu'il sort, il comprend que ce sont les officiers de l'arm�e li�s � sa famille qui l'ont d�nonc�. Et qui rach�tent ensuite - sciemment - les plaques vol�es qu'ils lui reprochaient de d�tenir. Ces m�mes officiers, souvent de tr�s jeunes hommes, mais qui ont dix ans de guerre derri�re eux et dont presque toute la famille vient de basculer dans le neant collectif, traitent ensuite l'auteur avec beaucoup de gentillesse. il a " perdu son pucelage " en prison, il a vu un peu de l'horreur, il a �t� victime lui aussi, mi-innocent et mi-coupable; et il est d�sormais l'un des leurs.

    Sehene n'est pas politiquement correct. Et c'est pour cela qu'il faut le lire. Les cons�quences du g�nocide rwandais n'ont pas �t� trait�es s�rieusement, ni par la communaut� internationale ni par le r�gime actuel de Kigali, et c'est d�sormais tout le continent qui est en proie s une guerre impliquant quatorze pays autour d'un Rwanda malade.

    G�rard Prunier

    Le Monde, 16 juillet 1999

    Writings by Benjamin Sehene

  • Rwanda: l'amn�sie d'un peuple Le Courrier de l'Unesco, Decembre 1999-"La christianisation d'abord puis l'application aveugle de la loi du nombre avaient ni� l'histoire de la nation. L'ethnie devint l'unique r�f�rent, diabolisant les Tutsis jusqu'au g*nocide?"
  • Le Feu Sous La Soutane Le Courrier de l'Unesco, Decembre 1999-"Insipir� d'une histoire vraie, ce roman, r�v�le la d�cheance morale d'un pr�tre Hutu rwandais, Stanislas, accus� de viols et autres actes de g�nocide et bri�vement j�t� en prison en France. De jour en jour, l'�crivain, nous d�montre la m�canique m�na � l'extermination d'un million de personnes en � peine cent jours A travers ce th�me, ce romain questionne les notions d'id�ntit� ethnique, de l'autorit� morale de l'�glise au Rwanda en 1994."
  • Rwanda's collective amnesia "The UNESCO Courier December 1999-Christianity tried to destroy the collective memory of Rwandans. After independence, ethnicity became the yardstick of identity and the Tutsis were demonized. Then came the horrors of genocide?"
  • Life-Presidentitis:The African disease!-Elections come and go, but we continue to see the same leaders rule most African countries.
  • Un moment d�ins�curit� Benjamin Sehene, d�origine rwandaise vit maintenant � Paris apr�s une vie d�exil en Ouganda, au Kenya et au Canada. A la fois dr�le et tragique, la pi�ce de th��atre Un moment d�ins�curit� lui a �t� inspir� par le th�me s�curitaire de la derni�re campagne pr�sidentielle fran�aise et diff�rentes histoires d�amour de couples mixtes qu�il a pu observer. Dans un dialogue quotidien et banal, fait de mal-entendus, de sous-entendus, d'incompr�hensions, de pr�juges qui d�bouchent sur un affrontement face � l'alt�rit�, il nous d�crit une soci�t� fran�aise en pleine crise id�ntitaire.

  • Le Feu Sous La Soutane (�ditions L'esprit frappeur, mai 2005)"Insipir� d'une histoire vraie, ce roman, r�v�le la d�cheance morale d'un pr�tre Hutu rwandais, Stanislas, accus� de viols et autres actes de g�nocide et bri�vement j�t� en prison en France. De jour en jour, l'�crivain, nous d�montre la m�canique m�na � l'extermination d'un million de personnes en � peine cent jours A travers ce th�me, ce romain questionne les notions d'id�ntit� ethnique, de l'autorit� morale de l'�glise au Rwanda en 1994."
  • Top of Form | African Literature Index | African Writers Index | E-mail us!

    Josias SEMUJANGA

    Recits fondateurs du drame rwandais...(Paris, L'Harmattan, 1998).

    Josias Semujanga a ete professeur a l'Universite nationale du Rwanda (1996-1997) et a l'Universite de Western Ontario (1997-1999). Depuis juin 1999, il est professeur s l'Universite de Montreal ou il enseigne la litterature francophone de l'Afrique.

    Top of Form | African Literature Index | African Writers Index | E-mail us!


    Rwanda and Burundi Bibliography

    Compiled by the Australian Institute for Holocaust and Genocide Studies at the University of NSW, Sydney

    Top of Form | African Literature Index | African Writers Index | E-mail us!

Countries

Algeria . Angola . Benin . Botswana . Cameroun .Congo, Kinshasa . Congo, Brazzaville . Djibouti . Egypt . Ethiopia . Ghana . Guinea . Ivory Coast . Kenya . Madagascar . Morocco . Mozambique . Mali . Nigeria . Rwanda . Senegal . South Africa . Sudan . Tanzania . Uganda . Zambia . Zimbabwe .


    This page was created by AWI Association. Copyright 2000-2007 African Writers Index. All Rights Reserved.

    Suggest a site, contribute to the Index: africanwriters@yahoo.co.uk

    This page has had, visits since June 2000.

1