"Le soleil ne sait rien de l'ombre" - "Etreindre la distance"


NOUS VERRONS LE SOLEIL
COMME UN FEU
SOUS LA NEIGE


. . . .





Jean-Claude et Maryvonne Caillaux













Ce n'est pas un dédale.
Bien plutôt une porte à ouvrir pour partager la route,
et la continuer,
pour l'inventer.






Les pages qui suivent parcourent des clairières qui sont nôtres.
Ou y séjournent.

De la poésie.
Des réactions sur ce qui fait que le monde
est notre monde.

Nous y parlerons aussi de Joseph Wresinski
qui a ouvert en nous
un regard singulier sur l'extrême pauvreté.


* * *






Comme le feu sous la neige...
Poètes

Une Parole... plus qu'une source...
Une Parole quotidienne

Mis à la question.
Ecouter le monde

Si nous en discutions.
Qu'en pensez-vous ?

Devant la toile.
Musée imaginaire

Le Père Joseph Wresinski.
Un parcours et une spiritualité.
Père Joseph

Le refus de la misère à travers un Mouvement.
Un Mouvement du refus de la misère




Les deux phrases citées en haut de la page sont d'Eugène Guillevic,
Du domaine. Euclidiennes,
Paris, Gallimard (Coll. "Poésie", 200), 1985, pp. 108, 78.






Retour au sommet
de la page



Origine Discussion Poètes Une Parole d'Evangile Ecouter le monde Musée Père Joseph Refus de la misère




Envoyez un message :
caillauxjcm@free.fr




(c) Jean-Claude et Maryvonne Caillaux 1997-2006
New Orleans(Louisiana, USA)
Madrid (Espagne)
Paris














1