2000-01-22

Discussions de vol libre au Québec

1 juin 1997 au 20 août 2000

Archivées par le Front de Libération aérienne du Québec


<-Message précédent       Consultation par date, auteur ou sujet       Message suivant->

Date: 22 janvier 2000

De: Sylvain Bourassa (5)

Sujet: Bévue (6)

--------------E99E577CA9A2BD27916B6C58

Type: text/plain; charset=iso-8859-1

Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Fred,

Tu as bien raison d'en parler pour laisser savoir aux autres ton

expérience parce qu'on sait que ça pourrais arriver à n'importe qui=

Tout ça pour dire que Alain Gauthier mon premier instructeur m'avais di=

t

à plusieurs reprises lors de mes cours de delta, "Si tu sens que ça

force ou qu'il y a quelque chose de tendu lorsque tu monte ton aile,

c'est qu'il y a probablement quelque chose de pas normal. Ne force rien,

prends ton temps et refait une vérification". Un autre chose qu'il

m'avait dite et que j'avais trouvé niaiseuse sur le moment (et peut ê=

tre

choquant pour certain); mais parce que c'était miaiseux ça m'est res=

dans la tête "On dit qu'il faut se protéger avec des 'condoms' pour l=

es

MTS alors en vol libre c'est quoi le condom... bien c'est la

vérification de son aile". C'est drôle mais à chaque fois que je mo=

nte

mon aile je pense à ça! Je ne suis pas nécessairement plus à l'ab=

ris des

accidents mais j'espère enfin que cette pensé restera toujours dans m=

a

tête pour en minimiser les risques. En passant salut Alain!

Excusez le retard...

Sylvain Bourassa

Fred Gauvin a écrit:

> Tant qu'à parler de conneries, en voici une belle que je viens de m=

e

> rapeller. L'été dernier, tout juste après avoir fait changer les

> câbles latéraux de mon Delta Falcon par Philippe Thibodeau, j'éta=

is au

> décolage Corsaire Ouest à Yamaska en train de le monter.À un mome=

nt

> donné, j'éprouvais beaucoup de difficulté à attacher l'ensemble=

de

> câbles qui tend la barre transversale sur la quille. Après avoir

> forcé comme un boeuf, j'ai finalement réussi à clipper le bidule.=

Je

> me demandais bien pourquoi c'était si difficile, mais je me suis

> stupidement auto-répondu que c'était normal, les câbles latérau=

x sont

> neufs, et il vente fort, le vent pousse dans l'extrados. J'ai ensuite

> inspecté (trop) sommairement mon aile. Pendant que je m'insérais da=

ns

> mon harnais, Philippe passait alors par là, et je lui ai demandé au=

> hasard, si c'était normal que les câbles latéraux soient plus ser=

rés

> qu'à l'habitude. Un peu pressé, il m'a simplement répondu quekch=

ose

> du genre "Hein ? Non. Ils sont de la même longueur. Ça étire pas=

ces

> affaires là." Un peu inquiet, je suis alors sorti de mon harnais, j'a=

i

> recommencé mon inspection, pour découvrir que j'avais un câble qu=

i

> était enroulé autour de mon mât, tendu à l'extrème. La quille=

était

> toute pliée vers le haut, l'aile était toute croche, et j'ai failli=

> décoller avec ça. Maudit cave. J'étais tellement gèné que je =

n'en

> avais jamais parlé... Ouf ! Ça fait du bien. Morale de l'histoire :=

> Toujours inspecter religieusement son aile même si on a hâte de vol=

er,

> et capoter sur le moindre petit détail qui nous fatigue. Fred

--------------E99E577CA9A2BD27916B6C58

Type: text/html; charset=us-ascii

Content-Transfer-Encoding: 7bit

Fred,

Tu as bien raison d'en parler pour laisser savoir aux autres ton expérience

parce qu'on sait que ça pourrais arriver à n'importe qui.

Tout ça pour dire que Alain Gauthier mon premier instructeur m'avais

dit à plusieurs reprises lors de mes cours de delta, "Si tu sens

que ça force ou qu'il y a quelque chose de tendu lorsque tu monte

ton aile, c'est qu'il y a probablement quelque chose de pas normal. Ne

force rien, prends ton temps et refait une vérification". Un autre

chose qu'il m'avait dite et que j'avais trouvé niaiseuse sur le

moment (et peut être choquant pour certain);  mais parce que

c'était miaiseux ça m'est resté dans la tête

"On dit qu'il faut se protéger avec des 'condoms' pour les MTS alors

en vol libre c'est quoi le condom... bien c'est la vérification

de son aile". C'est drôle mais à chaque fois que je monte

mon aile je pense à ça! Je ne suis pas nécessairement

plus à l'abris des accidents mais j'espère enfin que cette

pensé restera toujours dans ma tête pour en minimiser les

risques. En passant salut Alain!

Excusez le retard...

Sylvain Bourassa

Fred Gauvin a écrit:

 

Tant qu'à

parler de conneries, en voici une belle que je viens de me rapeller. L'été

dernier, tout juste après avoir fait changer les câbles latéraux

de mon Delta Falcon par Philippe Thibodeau, j'étais au décolage

Corsaire Ouest à Yamaska en train de le monter.À

un moment donné, j'éprouvais beaucoup de difficulté

à attacher l'ensemble de câbles qui tend la barre transversale

sur la quille.  Après avoir forcé comme un boeuf, j'ai

finalement réussi à clipper le bidule.  Je me demandais

bien pourquoi c'était si difficile, mais je me suis stupidement

auto-répondu que c'était normal, les câbles latéraux

sont neufs, et il vente fort, le vent pousse dans l'extrados. J'ai

ensuite inspecté (trop) sommairement mon aile. Pendant

que je m'insérais dans mon harnais, Philippe passait alors par là,

et je lui ai demandé au hasard, si c'était normal que les

câbles latéraux soient plus serrés qu'à l'habitude. 

Un peu pressé, il m'a simplement répondu quekchose du genre

"Hein ? Non.  Ils sont de la même longueur. Ça étire

pas ces affaires là." Un peu inquiet,

je suis alors sorti de mon harnais, j'ai recommencé mon inspection,

pour découvrir que j'avais un câble qui était enroulé

autour de mon mât, tendu à l'extrème. La

quille était toute pliée vers le haut, l'aile était

toute croche, et j'ai failli décoller avec ça. Maudit cave. J'étais

tellement gèné que je n'en avais jamais parlé... Ouf

! Ça fait du bien. Morale de l'histoire : Toujours inspecter

religieusement son aile même si on a hâte de voler, et capoter

sur le moindre petit détail qui nous fatigue. Fred 

 

--------------E99E577CA9A2BD27916B6C58--


Front de Libération aérienne du Québec