2000-06-21

Discussions de vol libre au Québec

1 juin 1997 au 20 août 2000

Archivées par le Front de Libération aérienne du Québec


<-Message précédent       Consultation par date, auteur ou sujet       Message suivant->

Date: 21 juin 2000

De: Hélène Jacob (12)

Sujet: Changement d'adresse e-mail

Voici mes nouvelles adresses e-mail: h_jacob@altavista.com

eolhj@netscape.net


Date: 21 juin 2000

De: Alexandre Arapoglou (64)

Sujet: Deltiste notice msa par vent nord (9)

Salut tout le monde!

Je viens prévenir mes amis deltistes du GRAND DANGER de voler le

Mont-Ste-Anne par vent NORD NO NE.

JE vous mets en garde, car j'ai fait un vol d'environ 1h au nord-ouest mardi

le 20/06/2000. Il y avait des beaux gros cumulus, le vent était entre 17 à

25 km/h. Mais la condition a changé et j'ai décidé de me poser. Veuillez

prendre note que l'atterrissage est en arrière de la montagne.

J'ai longé le côté nord afin de ne pas faire une entrée prématurée dans les

rouleaux. Après quoi, j'ai mis le cap vers l'attero. Il met déjà arrivé de

me faire prendre dans des rouleaux mais lÀ! Je m'attendais à me faire

brasser, mais jamais comme je l'ai été. C'était pas du brassage c'était un

cycle sur SPIN. J'ai presque réussi à maintenir mon assiette.

Mais au menu la montagne servait:

Des poches d'air avec des drops de 150pieds

Des câbles de côté qui claquent à savoir si l'aile va casser et ce tout le

long jusqu'a l'atterissage.( au moin 15 fois)

Des zones de scisaillements -900 pieds/min +700 pieds/min

Tantôt sur la tranche à 90 degrés offert par Mister ROTOR et ce n'est pas un

gentil garagiste. Personnellement, j'aurais préféré être au garage.

C'était très impressionnant, mais tout était cool, j'avais encore de

l'altitude.

Par contre, plus j'approchais de l'atterro plus j'anticipais le touch down.

C'est-à-dire avec tout mon petit change et un emprunt à la banque d'une

dizaine de milles piastrrrrrres. Laissez moi vous dire que lorsque vous

regardez le sol et que les drapeaux et wind-socks tournoient comme si le

diable jouait avec, vous faite appel à votre force. Parce que c'est tout ce

qui reste.

Imaginez-vous être à 100 pieds du sol en train d'essayer de maintenir votre

fenêtre. Que les câbles claquent à répétition et que vos pieds vont cogner

dans la quille. La solution est de prié le Petit Jésus pour qu'il dresse un

bilan positif de vos oeuvres sur terre.

Une chance qu'Alain Gauthier était là pour m'indiquer la dernière direction

du vent car sans celà je crois que je me serais petter la yeule. Dans ce vol

tout était une question de fractions de seconde.

Ma solution fut de tirer la barre en dessous des pectoraux en base

supposement gauche puis d'atterir le petit coucou. Tout allait relativement

bien, je me disais enfin j'y suis

Je devais entré à 35km/h, pour ceux qui me connaisse c'est un petit peu

au-dessus de ma plage. Mais, juste avant d'entrer dans l'effet de sol le

vent a tourné et maintenent je l'avais de cul.

Dans ces moments,tu demande pourquoi ton aile n'a pas hautant de finesse

lors des transitions, par la suite tu te dis TAB... Y VIENT DE VIRER PIS JE

L'AI DANS LE CUL et après quoi tu regarde le gars qui t'a donné l'indication

et tu dis TAB... Le reste tu le dis pas, parce que tu n'as pas le temps, pis

en principe tu pilote un delta qui fly à maintenant à 60km/h vent de cul

dans l'effet de sol.

Le champs est bordé d'arbre sur les côtés et au bout du champs, il y a une

pente école d'environ 60 pieds, en bas de la pente école, il y a des

arbustres et au-delà des arbustres il y a un lac.

C'est à ce moment que tu te demande les options. Plus tu y pense pire c'est.

T'écoute ton aile et tu regarde la fin du terrain arriver, il viens vite

vite. Ton choix, le vide ou les arbres ou encore mieux la bordure des

arbres.

Overshooter puis arriver dans le vide et après dans les buissons ou

le lac. Bof ! pas vraiment.

Les arbres!? je ne connais pas.

J'avais une option et c'était de puncher mon aile le plus vigoureusement

possible pour que ça arrête. J'ai dévié mon cap vers la gauche pour avoir

plus de place et une fois que j'ai senti l'aile ralentir un peu, j'ai monté

les bras bien haut, pis j'ai poussé. J'ai du lever une dizaine de pieds tout

au plus. J'ai essayé d'éviter que l'aile pique du nez, mais pas de chance.

Deux montants de trapèzes tout près de la bordure des arbres et à 30 pieds

de la fin du terrain.

Thank you God!

Alors voilà mon rapport d'incident:

Pilote avancé

380h de vol

Ayant voyagé beaucoup d'autres sites

Le pilote avait été faire le tour des atterrisages avant le décollage et

tout semblait OK.

Le pilote manquait d'information sur le blendeur derrière la montagne.

Un conseil: Quand vous avez un présentiment que vous ne devriez pas

décoller, écouté-le c'est vos petits anges qui vous parlent.

Ce fut un manque de connaissance du site.

Tout était ben beau au Nord mais c'est une déchiqueteuse derrière la

montagne.

Idéalement, c'est un site pour des ailes intermédiaires ou débutante dans la

pallette sud. C'est dernière peuvent atterir relativement court. Les ailes

perfomantes devraient avoir un drag shute au cas.

C'est un site pour des pilotes ayant une bonne expérience de pilotage

Il y a beaucoup de turbulance mécanique.

CONCLUSION:

Ce fut une expérience très enrichissante sur la possession du vent par le

demon.

Ce fut un séminaire sur la solidé des ailes.

Merci Serge d'avoir fait le tune-up du XC, yé top shape

Merci à Alain de m'avoir aligné correctement.

Je tiens a remercié ma mère,mon père...

L'acrobatie ça étire supposément les ailes, mais maudit que c'est pratique

dans ces conditions.

C'est une expérience à ne plus refaire

Pirate Maboul in one piece.

of the Death Pirate Angels of the sky is the limit de Charlevoix

>From: Hélène Jacob <eol@SYMPATICO.CA>

>Reply-To: eol@SYMPATICO.CA

>To: VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

>Subject: changement d'adresse e-mail

>Date: Wed, 21 Jun 2000 06:04:30 -0400

>

>Voici mes nouvelles adresses e-mail: h_jacob@altavista.com

>

>eolhj@netscape.net

________________________________________________________________________


Date: 21 juin 2000

De: Réjean Théberge (17)

Sujet: Deltiste notice msa par vent nord (9)

Très belle description Alexandre.

C'est comme si j'avais été dans ton aile.Tu devrais écrire des textes

pour les humoristes. J'ai volé quelques fois au MSA par vent NO et j'ai

toujours eu la chienne de me poser là où t' es allé.Pas tellement à cause

des rouleaux mais parce que l'endroit est très exigu. Ton aventure m'apprend

donc quelque chose de nouveau.

Je préférais atterir dans le champs au sud ouest de la montagne derrière un

développement de nouveaux condos.

Ce champs (à l'époque c'était un champs) est probablement une forêt

aujourd'hui.Le sol est sabloneux et il est entouré d'arbres. Donc la fenêtre

est au dessus de la forêt (ce que je croyais). J'ai eu une expérience un peu

spéciale quand après un vol au nord je me prépare pour entrer dans ce champs

au même moment qu'un thermique en sortait. J'ai dû composer avec la faible

vitesse de mon dream contre celle du thermique tout en essayant de ne pas

trop perdre d'altitude ou de me faire reculer loin au dessus du bois.À 200

pieds sol il n'était pas question de visser. Heureusement ça n'a pas été

trop long et j'ai pu me poser sans dommages et aviser par radio Guy

Bastarache de faire attention.

Ce que j'en ai appris:le champs était suffisamment long pour me permettre de

positionner ma fenêtre en avant des arbres et non au dessus.

L'expérience quoique moins violente que la tienne à été très surprenante.

Réjean

ther@globetrotter.net


Front de Libération aérienne du Québec