2000-01-31

Discussions de vol libre au Québec

1 juin 1997 au 20 août 2000

Archivées par le Front de Libération aérienne du Québec


<-Message précédent       Consultation par date, auteur ou sujet       Message suivant->

Date: 31 janvier 2000

De: Marc Breton (39)

Sujet: Réf._:_études_pour_le_cours_de_radio

Bonjour André,

Moi, tu ne pas découragé. Un homme averti en vaut deux. Nous serons

donc deux pour faire l'examen, ça va être de la petite bière !!! Ha! Ha!.

Merci pour tes commentaires.

Marc Breton

"Andre F. Gallant" <agallant@ZOO.NET> sur 01-28-2000 19:42:13

Veuillez répondre à Vol libre au Quebec <VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA>

Pour : VOL-LIBRE@LISTES.ULAVAL.CA

cc :

Objet : Études pour le cours de Radio

Salutations à tous,

Pour avoir suivi le cours de 45 heures et avoir étudié au moins 15 heures,

je conseille à chaque personne de vraiment étudier pour réussir cet examen

immédiatement après le cours de 10 heures.

Pour vous faciliter la tâche, prenez le livre jaune "Banque de questions,

Réponses avec explications" ainsi que le livre bleu "Règlements et guide

pour la radioamateur" et étudiez les questions/réponses qui s'y trouvent.

Mettez-vous en petits groupes s'il le faut en vous posant des questions

pour

en faciliter l'apprentissage. Les examens proviennent de ces banques de

questions.

Ces études et ces examens sont décevants car ils ne sont que des barrières

à

l'entrée pour éviter que n'importe qui devienne radioamateur. Je crois

qu'ils sont faits dans de but que ceux qui ne réussissent pas les examens

continuent leur babillage sur les radios CB sans déranger les "grands"... À

l'avance je demande pardon si j'ai blessé quelqu'un. Ces études et examens

sont décevants car vous n'apprendrez même pas comment vous servir des

belles

fonctions de votre radio, ex. comment utiliser les répétitrices, comment

appeller une personne sur son téléphone via votre radio, comment utiliser

les mémoires de l'appareil, etc. Cet apprentissage vous sera transmis par

des radioamateurs en devenant membre d'un club de radioamateurs.

Dans le groupe où j'étais (45 heures de cours avec pratiques), je crois que

moins de 60% ont réussi au premier essai sans compter le nombre d'abandons

en cours de route. Il y avait eu beaucoup de personnes déçues...

J'espère que je n'ai découragé personne. Mon intention était plutôt de vous

avertir que ce n'est pas de la petite bière, encore moins de l'Érabière, et

qu'il faut vraiment y consacrer plusieurs heures pour réussir ces examens

qui comprennent la règlementation (25%) et surtout de la théorie

électronique (75%). Vous êtes chanceux, ils ne demandent plus de code

Morse...

Bonne chance à tous,

André

514-205-6463

P.S. J'ai une radio ICOM IC-2GXAT à vendre... avec batterie et chargeur de

batterie, PTT pour la main et rallonge micro. Elle est comme neuve.


Date: 31 janvier 2000

De: Josée Bonin (9)

Sujet: Études pour le cours de radio (10)

Salut André!

Si ils sont encore disponibles, j'aimerais bien t'emprunter tes livres et me

préparer à ce &?%$/%** de cours!!!

Josée(para) Bonin

450-651-5403

PS: Jean-Pierre m'avait avertie pour l'étude. Il est prêt à m'aider avant d'arriver

au cours. Une fille avertie en vaut deux....

"Andre F. Gallant" wrote:

Comme Jacques, j'ai aussi trois livres que je peux prêter pour une période

> définie.

>

> André

> 450-443-0147

>

> At 20:39 00-01-28 -0500, Jacques Fontaine wrote:

> >Bonjour à tous les futurs VE2 XXX radiotéléphonistes en herbe. Je peux

> prêter (

> >gratuitement ) pour une période très définie les deux livres de radio amateur:

> >le livre jaune "Banque de questions,ainsi que le livre bleu "Règlements et

> guide

> >pour la radioamateur"

> >Premier arrivé, premier servi.

> > Jacques Fontaine

> > tél: 514-881-9674


Date: 31 janvier 2000

De: Jerome Daoust (230)

Sujet: Études pour le cours de radio (10)

Gaétan,

J';ai recu un Email de quelqu'un qui m'a dit qu'aux Etats-Unis le cours

et l'examen est tres facile, au Quebec c'est difficile et encore plus en

France.

Au Quebec j'avais fait comme toi, j'ai sorti les sous... Mais j'ai

vecu dans la peur de la triangulation.

Je crois que les frequence au Quebec etait de l'ordre de 144 MHz. Quelqu'un

sur la liste me corrigera la-dessus.

Mois cher en Afrique ? C'est peut etre a cause des taxes moins elevees.

Un peu comme les Francais qui achetent en Andorre.

Bravo pour ton Top-Landing, c'est des fois plus fort en fond de valee.

Jerome

http://www.mindspring.com/~sylvie_jerome/Jerome/PG/Link/All.htm

Gaétan Bolduc wrote:

>

> Tu soulève un point bien intéressant Jérôme.

>

> Je pensais justement envoyer un message sur cette liste car je pensait

> m'acheter une radio. Ici, en Afrique du Sud, il n'y a pas de procédure

> particulière. Tu commande, tu sort tes sous et tu repart avec la radio.

>

> Je voulais cependant m'assurer des caractéristiques requises d'une radio

> pour le vol libre au Québec. S'agit-il de bandes AM ou FM. Quelles sont les

> fréquences utilisées pour le vol libre, surtout au niveau des répétitrices?

> Je ne voudrais pas me retrouver en juillet avec du matériel inutilisable au

> Québec.

>

> Il semble cependant y avoir plus que des spécifications techniques qui

> soient requises. Est-ce que je comprend bien que l'on a aussi besoin d'une

> licence radio au Québec?

>

> Sur un autre ordre d'idée, plusieurs personnes m'ont fait remarqué que

> l'équipement de parapente était beaucoup moins cher (même marque, même

> modèle) en Afrique du Sud qu'en Europe. Je ne sais pas comment l'Europe se

> compare au Québec, mais j'envisage de renouveler mon équipement avant mon

> retour. Y aurait-il des personnes assez gentilles pour m'indiquer les prix

> que l'on peux s'attendre de payer au Québec pour du matériel neuf, tout en

> spécifiant les marques et les modèles. Cela me donnera une idée à savoir si

> je dois renouveler avant de partir ou après mon retour. Je considère tout

> particulièrement le renouvellement de ma voile et de mon harnais.

>

> En passant, ce week-end, on l'a passé sur le sommet de la montagne à

> Rustenberg, au gros soleil, par 38 degrés et des vents de 40 km/hres. J'ai

> réussi à faire un vol de 15 minutes tôt ce matin suite auquel j'ai décidé

> d'atterrir au sommet car les vents ont forci après le décollage et je ne me

> serais jamais rendu à la zone d'atterrissage. J'ai réussi à en faire un

> autre en fin de journée quand les vents ont commencé à baisser.

>

> --

> Gaétan Bolduc

> gaetanb@icon.co.za

>


Date: 31 janvier 2000

De: DucK KcuD (110)

Sujet: Études pour le cours de radio (10)

MecFly écrivait alors à ce sujet sur cette même liste :

http://hermes.ulaval.ca/cgi-bin/wa?A2=ind9809B&L=vol-libre&P=R520

http://hermes.ulaval.ca/cgi-bin/wa?A2=ind9809B&L=vol-libre&P=R601

DuCk ve2xrl Kcud

----------------------------------------------------------------


Date: 31 janvier 2000

De: Jerome Daoust (230)

Sujet: Études pour le cours de radio (10)

Sylvain,

Je te remercie Sylvain, tu est vraiment gentil et tu as

de bonne intentions. Tu es bon de conserver ton calme

face a des commentaires comme les miens.

... mais les commentaires se poursuivent :

D'une facon tres generale, je trouve ca tres dommage que

des liberistes soient obliges d'apprendre des choses qui

n'ont pas de rapport avec le vol libre (comme le radio

amateur) et que ca represente une quantite non negligeable

d'effort.

Que dirait les gens qui ne veulent que faire du radio

amateur si on leur disait qu'ils doivent apprendre le

parapente pendant 2 semaines (imaginons qu'ils n'aiment

pas ca) ?

Au depart il y a eu un mauvais choix du type de radio utilise

pour communiquer en vol libre et maintenant on est coince avec.

Les gens achetent le radio en premier parce que leurs copains

en ont un, et parce qu'on leur dit que leur securite en depends,

et plus tard tentent de l'operer legalement.

Pour l'usage que les liberistes en ont a faire (on place une

frequence et on parle/ecoute), il faudrait soit simplifier la

licence radio amateur (en faire une sous-categorie pour le VL ?)

ou changer a un autre type de radio qui a une licence facile

ou absente.

Quand un systeme ne fait plus de sens, il faut le questionner

plutot que de continuer a vivre avec.

Jerome, PPNRV <-- joke

http://www.mindspring.com/~sylvie_jerome/Jerome/PG/Link/All.htm

Sylvain Bourassa wrote:

>

> Jérome,

>

> Si tu as des questions il me fera un plaisir d'y répondre!

>

> Sylvain, VE2ZX

> _____________________________________________

>


Date: 31 janvier 2000

De: Andre F. Gallant" (122)

Sujet: Indicatif libre

Ceux qui réussiront leur examen de radioamateur devront ensuite

s'enregistrer auprès d'Industries Canada pour obtenir une licence annuelle

au coût de 25$.

Ils devront choisir un indicatif. Au Canada, il ne reste plus d'indicatifs,

ou presque plus, commençant par les lettres VE2 xxx. Le mien sera libre à la

fin de mars 2000. C'est "VA2 VOL". Si quelqu'un veut le réserver, je lui

transmettrai une lettre comme de quoi je le libère gratuitement. Je ne sais

pas si Industries Canada le laissera aller immédiatement cependant...

En passant, plusieurs commentaires sont tout à fait justes concernant la

règlementation, mais cette règlementation, sans vouloir partir de chicanes

politiques, nous vient du fédéral, et notre "bien-aimé" Lucien n'a rien à

voir dans ceci. Désolé!...

Le premier qui réserve, je lui transmets une lettre de libération signée

manuellement.

André


Front de Libération aérienne du Québec