Histoire de Villefontaine.

Les Vellein.


s
L'ascendance des Vellein.
Elle remonte à la fin du XVe siècle. Ce sont des paysans des environs de Bourgoin et de Viriville. Georges Vellein habite Four en 1570, il est notaire à Ville. L'un de ses fils, Eymard, lui succèdera. Ils se marient avec des filles de la petite bourgeoisie de la région, Merloz, Vignon, Genon, Corbet.

La noblesse des Vellein.
La noblesse leur viendra sous Louis XIV, par Pierre Vellein conseiller du Roy au parlement de Metz. Il épouse Marguerite de Fay de Villiers. Leur fils, François-Joseph de Vellein épousera Marguerite de la Colombière, de la famille des parlementaires du Dauphiné. Décédée le 26/11/1746, à l'âge de 84 ans elle repose, aux cotés de ses prédécesseurs, dans la chapelle St-Sébastien en l'église de Ville.
De leur fils, noble Joseph de Vellein, nous conservons quelques archives. Il se maria deux fois. Il n'eut que des filles. Le Vellein revint à Amédée du Vivier de Lentiol puis passa dans la famille de Pina de St-Didier (Jean-François-Calixte Marquis de Pina de St-Didier). Amédé Pina de St-Didier, sans enfants, vendit le château à la famille de Thorigny qui le conservera jusqu'au rachat par l'EPIDA, dans le cadre de la politique foncière de l'ex-Ville Nouvelle.

La généalogie simplifiée des Vellein.

Le testament de François Vellein (1563)

Donation aux pauvres de Villefontaine.


AVANT L'HISTOIRE

GALLO-ROMAINS

L'EGLISE

CADRAN SOLAIRE

LES CHÂTEAUX

FAMILLE VELLEIN

LE NOM

ST-BONNETT

PAVILLON DES 4 VENTS

LIENS

BIBLIOGRAPHIE

1